Preview : Rayman : Origins

Rayman : Origins - PS3

Genre : Plates-formes

Date de sortie : 24 novembre 2011

Genre
Plates-formes
Date de sortie
24 novembre 2011 - France
Développé par
Ubisoft
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
3DS, PC, PS3, PSVita, Wii, Xbox 360
Modes de distribution
Boutique
PEGI
 Interdit aux moins de 7 ans
 Peur
 Violence

Le plus célèbre des héros sans bras s’apprête à faire son grand retour, il en profite donc pour passer nous dire bonjour à la Paris Games Week. Nous sommes bien entendu aller le saluer comme il se doit.

 
 
Comme son nom le suggère très fortement, ce nouveau volet des aventures de Rayman revient aux origine de la saga. C'est donc face à un jeu de plates-formes en 2D qu'on se retrouve. Mais je ne vous apprend rien en disant cela, les images parlent d'elles même. Pour rester dans les évidences, la direction artistique est tout simplement sublime. Haute en couleurs, elle propose des décors somptueux et des personnages au design original et parfois même carrément loufoque. Mais la bande son n'est pas en reste, et la musique se marie parfaitement à l'univers du titre et à son humour. Autant dire que le titre part sur des bases foutrement bonnes. Il reste maintenant à prendre la manette et tâter la bête.
 

Que du bon

On va pas faire durer le suspens, côté gameplay, le titre de Michel Ancel est carré et très bien calibré. Agréable à la prise en main, le titre propose des contrôles souples sans pour autant oublier d'exiger de la précision de la part du joueur. Et les niveaux proposent un challenge relevé pour peux que vous essayez d'obtenir tous les bonus. Concrètement, les niveaux sont divisés en plusieurs tableaux (3 ou 4, parfois plus), le but étant à chaque fois d'atteindre la porte située à l'autre bout et la baffer pour l'ouvrir et passer. Entre Rayman et la porte en question, il y a bien sûr tout un tas de pièges mortels comme des cordes parcourues par des ondes, un peu à la manière d'un électrocardiogramme, qu'il faut éviter si on veut pas bouffer les pissenlits par la racine. Bien sûr, si vous jouez à deux, votre camarade de jeux pourra vous sauver la mise en crevant la bulle dans laquelle vous vous retrouverez alors. À vous de diriger la bulle pour vous mettre à porter de votre équipier.
 

I believe I can Fly...

Si la base du gameplay de ce Rayman : Origins repose sur sur des mécaniques classiques comme le saut, le dash ou encore les sauts en prenant appui sur un mur, il propose vite des features intéressantes via l'acquisition de nouveau pouvoirs. La présentation sur la scène du stand d'Ubisoft a mis l'accent sur la possibilité de nager, mais ce n'est pas le pouvoir qu'on a essayé. Non, nous on a volé. Enfin, techniquement, on a plutôt plané. Si cette faculté permet bien évidemment de faire des sauts plus long, offrant plus de possibilités en terme de level-design. Et apparemment, ils ne se sont pas privé, nous offrant une foule de passages secrets à découvrir et de bonus planqués sur les niveaux joués. Mais là où ils ont tout déchiré, c'est en associant cette capacité au vent, ce qui permet au joueur de voler. Et le titre permet un contrôle précis du vol, et encore une fois, un level-design à la hauteur.
 

Article rédigé par pattoune , le

… I believe I can touch the sky ! Voici notre sentiment après notre contact avec ce nouveau Rayman. Offrant un gameplay chiadé et un level-design de grande qualité, le tout dans dans un univers féérique, le nouveau titre de Michel Ancel promet d'être grand. Et on a hâte d'en voir plus pour vous donner notre verdict définitif.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires