Test : Sports Champions

Sports Champions - PS3

Genre : Party game

Date de sortie : 15 septembre 2010

Parmi tous les jeux qui sortent au lancement du PlayStation Move, s'il y en a un qui doit toucher un large public, c'est bien Sport Champions. D'ailleurs, les petits gars de chez Sony ne s'y sont pas trompé, et ce n'est pas pour rien si ils l'ont choisi pour la promo de lancement du Move. Il est suffisamment accessible pour que les casuals gamers puissent s'y amuser et il propose un challenge plus relevé et un gameplay plus profond qu'il n'y paraît au premier abord pour contenter les gamers de la première heure.

 
 
Cependant ce titre à un défaut majeur : son emballage fait furieusement penser à la Wii. Un jeu permettant de pratiquer plusieurs sports grace à une nouvelle manette détectant les mouvement, difficile de ne pas penser à Wii Sports. D'autant plus que l'écran d'avertissement qui apparaît au lancement du jeu, pour nous dire de mettre la dragonne et de prévoir un espace suffisamment grand pour jouer, ressemble énormément à ce qu'on peut voir sur Wii. Mais la comparaison s'arrête là.
 

Vous avez dit Wii ?

Si la première impression qu'on a quand on lance le jeu est très Wii-esque, cette impression s'évanouit à peine arrivé dans les menus. Les graphismes HD de la PlayStation 3 nous font vite oublier Nintendo. Et si il n'y avait que ça, l'incroyable précision du PlayStation Move met une sacrée claque à la concurrence. Le ping-pong et le disc-golf exploitent cette dernière à merveille, reproduisant le moindre mouvement du poignet à la perfection. De plus, la physique de la balle et du disque sont bien reproduites, procurant au joueur des sensations très proches de la réalité sur le plan physique. Ce qui relègue définitivement la Wii au second plan, voir au troisième tellement l'écart entre les deux technologies est important.
 

Un Gameplay plus profond qu'il n'y paraît

Si, à première vue, il suffit d'agiter sa manette dans tous les sens pour jouer, très vite, les tutoriels des diverses disciplines nous montrent les subtilités du gameplay. Ainsi, au disc-golf, on apprendra à contrôler la courbe que prendra le frisbee lors du lancé, ce qui permettra de contourner des obstacles par la suite. Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Au ping-pong, on se rendra vite compte qu'il faut s'avancer pour renvoyer un amorti. De même, pour les combats de gladiateurs, il faudra frapper avec précision pour passer à travers la garde de l'adversaire, et fort pour optimiser les dégats. De plus, on aura la possibilité de sortir des super attaques impressionnantes et jouissives à effectuer.
 

Un jeu inégal

Si les disciplines disponibles sont globalement fort sympathiques, elles ne sont malheureusement pas toutes aussi réussies que le ping-pong et le disc-golf. Si le tir-à-l'arc et la pétanque restent très fun et variés, notamment grâce à des épreuves et des décors fantaisistes, il n'en est pas forcément de même pour les duels de gladiateurs et le beach volley. Les combats en arène pourront en frustrer certains devant la difficulté qu'ils auront à toucher leur adversaire. Pour le volley, le problème est tout autre, la précision du PS Move n'est pas vraiment mise à contribution. Il s'agit là davantage de faire le bon geste au bon moment, un peu comme lors de QTE. Ce qui peut s'avérer frustrant étant donné que le contrôle que l'on a sur la partie est de ce fait limité.
 

Article rédigé par pattoune , le

Sports Champions est de toute évidence un bon ambassadeur pour promouvoir le PS Move. Sa réalisation HD léchée et l'exploitation du PS Move lui confèrent des atouts non négligeables. Malheureusement tous les sports proposés ne pas tous très intéressants à jouer et quelques bugs persistent ici et là. Mais rien de bien méchant, d'autant plus que le ping-pong et le disc-golf justifient à eux seuls l'achat du titre. Un regret tout de même, et de taille, c'est l'absence de mode multijoueur en ligne. Il ne reste plus qu'à espérer qu'une mise à jour vienne combler cette lacune.

Points positifs

  • La précision du PS Move bien exploitée
  • Tout le monde peut y trouver son compte
  • Un design sympatoche

Points négatifs

  • Pas de multijoueur en ligne
  • Quelques petits bugs par-ci par là
  • Toutes les disciplines ne se valent pas

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

33 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires