Test : Kung Fu Rider

Kung Fu Rider - PS3

Genre : Courses de chaises de bureau

Date de sortie : 15 septembre 2010

Genre
Courses de chaises de bureau
Date de sortie
15 septembre 2010 - France
Développé par
Sony Computer Entertainment
Edité par
Sony Computer Entertainment
Disponible sur
PS3
Accessoires compatibles
Playstation Move

Parmi les jeux accompagnant le Playstation Move à sa sortie, voici Kung Fu Rider. Les japonais aiment l'inclassable, et c'est précisément ce qui qualifie ce petit jeu complétement déjanté qui nous est proposé aujourd'hui.

 
 
Kung Fu Rider vous propose d'incarner le détective privé Tobby et son assistante, Karin, dans un principe de jeu commun, mais mis en scène de manière outrageusement débile. Ceux-ci doivent rejoindre leur camionnette, garée quelque part dans la ville, le plus rapidement possible. Pour ce faire, il faudra vous échapper à dos de chaise de bureau, de tabouret ou de caddie dans une course débridée avec pour toile de fond les rues de Hong Kong. Le pire, c'est que les triades sont après eux, postés sur leur chemin pour essayer de les arrêter. Le jeu se pratique uniquement à l'aide d'un Move. On l'abaisse pour accélérer, on le lève pour sauter, et devinez quoi pour tourner ? On le tourne ! Unbelievebeul. Les boutons du détecteur de mouvement ont aussi leur utilité, par exemple pour se baisser ou grimper sur les rambardes, mais surtout pour effectuer de magnifiques coups de karatéka aux opposants qui se dresseront contre vous.
 

Triades, sabres japonais et chaises de bureau

D'un point de vue général, c'est vrai, c'est plutôt rigolo, ne serait-ce qu'à l'énoncé du sujet. Dans la réalisation cependant, c'est déjà un peu moins réjouissant. Si les contrôles ne sont pas trop compliqués à assimiler, on ne peut pas dire que ce soit très poussé. Oui, on rigolera quelques fois, mais force est de constater que la maniabilité connait quelques défaillances. Sauter en levant la manette, accélérer en l'abaissant... Si à un moment je remonte mon Move pour l'abaisser, c'est tout de même vite confondu avec un saut. Une fois qu'on a "pris le coup", ce n'est pas forcément très gênant mais cela nuit au plaisir et on a la terrible impression qu'on ne deviendra jamais "bon". La règle à deux joueurs est un peu différente de ce qui se fait habituellement puisque le second joueur incarne une main qui file des coups (de main). Il peut ramasser les objets, les bonus ou encore frapper les mafieux. Original, certes, mais pas mémorable pour autant, hélas. Il n'utilise pas assez les ressources que permet le Move, ce qui en fait un jeu qui reste finalement définitivement moyen. Pour résumer, Kung Fu Rider a un peu de mal à convaincre, malgré l'humour et le principe rigolo. On peut s'amuser quelques temps avec mais malgré le prix de lancement de 40 euros, celui-ci aurait probablement plus eu sa place en téléchargement sur le Playstation Store à moindre prix. La bonne nouvelle, c'est qu'avec des concepts aussi débiles et rigolos dès le lancement de l'accessoire, on peut espérer qu'une foule de développeurs japonais vont proposer des tas d'autres jeux rigolos à la suite, et qui sait, peut-être que quelques perles s'y planqueront...
 

Article rédigé par JoKeR , le

Kung Fu Rider est un petit inclassable rigolo, sympathique mais qui ne restera pas dans les annales puisqu'il reste terriblement moyen. Dans sa jouabilité en particulier, ce qui n'en fait pas une très bonne pub pour le move, puisqu'il n'utilise pas très bien les ressources à sa disposition. Un jeu qui mérite tout de même une petite décote avant de pouvoir y jeter les yeux.

Points positifs

  • Principe rigolo et original
  • Entièrement en VF

Points négatifs

  • N'utilise pas à son avantage toutes les capacités du Move
  • Mériterait plus une place sur le store qu'en magasin

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires