Preview : Binary Domain

Binary Domain - PS3

Genre : Action

Date de sortie : 24 février 2012

Prochain titre d'action de SEGA, Binary Domain s'est laissé approché le temps d'une preview il y a quelques jours à Paris. Un futur des plus sombres, des armes, de bien méchants robots, mais aussi de profondes relations conflictuelles au sein d'une même équipe d'intervention, voici ce à quoi s'attendre en février prochain sur consoles de salon.

 
 
Dans 70 ans, le visage de la Terre aura considérablement changé. La faute aux conditions climatiques tout d'abord puisque le réchauffement planétaire a pour ainsi dire englouti Tokyo, et un Neo Tokyo a été construit en hauteur, bien à l'abri. Et puis les robots font maintenant partie intégrante de la société d'aujourd'hui, dans la cuisine, au bar du coin, à la caisse du supermarché, mais ceux-ci sont souvent utilisés comme armes. Par conséquent, un décret international interdit que ceux-ci aient une apparence humaine. Mais les Nations Unies soupçonnent que certaines personnes peu scrupuleuses transgressent les règles et dépêchent une équipe d'intervention dans les ruines de ce que fut la ville des files d'attentes interminables devant les magasins de jeux vidéo.
 

CHEF, ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE CHEF !

C'est donc dans un scénario à mi-chemin entre Terminator de James Cameron et Le Cycle des Robots d'Asimov que commence Binary Domain. Le jeu vous propose d'incarner le chef d'une escouade de choc à travers différentes missions ayant pour but d'enquêter sur les exactions d'une entreprise peu scrupuleuse dans la vieille ville. Se présentant sous la forme d'un third person shooter des plus traditionnel, sa différence avec les autres softs semble surtout venir des interactions de votre personnage avec ses coéquipiers. Les missions se réalisant invariablement en équipe (que l'on vous propose souvent de constituer vous-même), le but est d'avoir une team d'intervention des plus efficace. Et pour ce faire, il faut ménager ses troupes et entretenir de bonnes relations avec elles. Il faut écouter ce qu'elles ont à vous dire pour essayer d'aller dans leur sens. Mais les relations sont parfois très compliquées, voire conflictuelles. Si l'un de vos hommes, bourrin de nature, complimente le derrière d'une autre de vos collègues, vous pourrez soit lui faire remarquer son impolitesse (ce qui ne manquera pas de plaire à la bougresse mais n'améliorera pas vos relations avec Casanova), soit aller dans son sens mais la cible de vos railleries risque aussi de mal prendre vos remarques. Si ces conflits semblent provenir d'une cour de récré, ce n'est pas une raison pour ne pas leur donner d'importance puisque cette anodine petite remarque pourrait bel et bien influer sur le processus d'un combat. Mettons que nous sommes tous cachés derrière une rambarde et qu'un magnifique fusil de sniper, pile la spécialité de mademoiselle callipyge, se trouve justement juste devant. Si elle vous respecte, elle prendra le sniper d'elle-même pour l'utiliser avec brio. Si elle pense que vous n'êtes qu'un gros macho dégueulasse, elle vous enverra gentiment vous faire foutre avec vos ordres.
 

Okay robot, tu poses doucement cette clé à molette

Si techniquement, Binary Domain ne marquera probablement pas les esprits, le côté action est plutôt efficace bien qu'assez classique. La différence se fera vraisemblablement dans la manière d'aborder le travail d'équipe. Une jauge bleue représente la confiance que chacun porte en vous, et il vaudra donc mieux être à l'écoute de chacun pour être efficace. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé de répondre à des questions des collègues au hasard, ça ne fonctionne que très rarement... Il faudra comprendre la mentalité de chaque personnage afin de s'y adapter. Vos affinités devraient naturellement vous conduire à une équipe favorite avec laquelle vous tisserez de plus en plus de liens. L'action se déroule un peu à la manière d'un Gears of War, les ennemis (toujours des robots pour ce que nous en avons vu) s'éliminent un peu tous de différentes manières. Il faudra avoir une approche un minimum technique du combat aussi, qui ne concerne pas uniquement la gestion de l'équipe. Les ennemis ont des points faibles, souvent représentés un petit peu grotesquement par une loupiote rouge qui clignote. Bon, outre le fait que dans le futur un curieux ingénieur s'est dit qu'il serait sympa de faire clignoter en rouge les points faibles de ses armes de destruction massive, ces renseignements permettent de rapidement découvrir comment aborder un combat. Un tir en pleine jambe rend les robots rampants, un headshot leur fait perdre la tête et tirer sur leurs compagnons de boulons. Un combat contre un boss nous a fait apprécier que ceux-ci nécessitent à première vue aussi une technique particulière pour en venir à bout, souvent à base de QTE. Mais il faut savoir qu'en réalité parfois, un bon gros coup de bazooka pourrait régler les choses plus rapidement. Dernier très bon point de Binary Domain, le scénario. Il semble que la trame narrative soit véritablement importante et au coeur de l'action. Son sujet, inspiré des oeuvres d'Asimov, de Blade Runner ou encore de l'excellent manga Pluto, semble traité avec le plus grand soin et pourrait vraiment proposer une histoire poussée, un petit peu à la manière de la série des Yakuzas.
 

Article rédigé par JoKeR , le

S'il n'est pas le jeu le plus attendu de l'an prochain, Binary Domain semble prêt à en découdre dès février prochain face aux prochains gros titres. Si son côté action a l'air assez classique, il propose un scénario inspiré et prenant, et son approche un peu différente et plutôt originale du combat par équipe pourrait bien créer la surprise.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires