Preview : Remember Me

Remember Me - PS3

Genre : Aventure / Action

Date de sortie : 07 juin 2013

Genre
Aventure / Action
Date de sortie
07 juin 2013 - France
Développé par
DONTNOD Entertainment
Edité par
Capcom
Disponible sur
PC, PS3, Xbox 360
Parfois appelé
Adrift

On peut dire ce que l’on veut, mine de rien nous sommes bien représentés dans le monde du jeu vidéo. Quand je dis nous, je veux parler des français, évidemment. Lors du dernier E3, Ubisoft était en force sur le salon avec Rayman et Zombi U, ils ont sauvé indirectement le line up de sortie de la Wii U. A Tokyo, Ubisoft n’était pas là, mais encore une fois les français étaient présents avec un jeu, certes un peu plus discret, mais tellement prometteur.

 
 
Ces français, ils s’appellent DONTNOD et sont venus présenter un jeu se prénommant sobrement Remember Me. Sous la forme d’un TPS hybride entre du Uncharted et un Assassin creed, Remember Me propose d’incarner une jeune fille, Nilin, dans un Paris futuriste. En 2080, la technologie a fait des progrès inimaginables. Il est maintenant possible de lire les souvenirs des gens et de les modifier ou tout simplement les effacer. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à notre héroïne qui devenait un peu trop dangereuse aux yeux de Memoreyes, la seule organisation qui maitrise cette technologie, le SensEn pour Sensory Engine. Nilin excellait en effet dans cet art et pouvait pénétrer les souvenirs aussi facilement que … enfin vous me comprenez. Du coup, elle s’est faite arrêter par la police et s’est retrouvée en prison complètement amnésique. Il semblerait que le jeu commence alors que Nilin s’est échappée et est recherchée par la police.
 
 
Un début en fanfare qui semble présager que du bon au niveau du scénario. Les développeurs ne cachent pas avoir été inspirés par les grands tel que Philippe K Dick ou William Gibson ce qui n’est pas pour nous déplaire ! DONTNOT explique que le jeu ne sera d’ailleurs pas un monde ouvert mais plus dirigiste car l’histoire sera importante et ils voulaient pouvoir porter leurs efforts sur ce point. C’est sûr que la thématique abordée, même si « classique », est une thématique ouvrant beaucoup de possibilités tant sur l’histoire en elle-même que sur une réflexion sur notre société, comme le faisaient si bien les classiques de la science fiction que sont 1984 ou Fahrenheit 451. Vous l’aurez compris, ce jeu risque d’être un jeu « intelligent » qui poussera à la réflexion.
 
 
C’est bien beau de vouloir réfléchir, tout ça, mais bon la castagne c’est pas mal aussi. Un bon coup de poing dans les valseuses pour régler un problème ça marche aussi ! Il faut le dire, le système de combat casse bien 5 pattes à un canard (ben oui vu le récent canard à 4 pattes, faut évoluer !). La plupart des combats se feront au corps à corps, avec un système de combo bien foutu qui vous permet d’enchaîner les tatanes sur les adversaires. Si je vous dis en plus que Yoshinoro Ono, le producteur de Street Fighter IV, a joué le rôle de consultant sur ce projet, je sens que vous allez commencer à baver. Les vidéos de gameplay que l’on a pu voir montrent une Nilin athlétique, vive, qui se déplace d’ennemis en ennemis avec une fluidité impressionnante.
 
 
Mais soyons chauvins et lançons-nous des fleurs ! Un système de combo béton qui semble être à la hauteur de ce que l’on demanderait à un Beat’em all n’est pas suffisant pour un français ! DONTNOD a ajouté également un système de gestion de combats extrêmement intéressant qui promet de rendre le gameplay profond et complexe. Ils appellent ça le « Combo Lab ». Concrètement, cela représente la mémoire perdue de Nilin, et on se doute que ce dernier s’enrichira au fil de l’aventure. Le principe est simple. On peut construire jusqu’à 4 combos actifs en sélectionnant des mouvements de combat appelés Pressens. Il existe 4 types de Pressens : les Regen pour se remonter les points de vie, les Power pour augmenter les dégâts octroyés, les Cooldown qui permettent d’augmenter la fréquence d’utilisation des techniques spéciales (les S Pressens), et les Chain qui permettent d’augmenter les effets des Pressens précédents. D’après les développeurs, il y a environ 50000 possibilités différentes.
 
 
Il va nous falloir jongler entre les combos en fonction des situations. En effet, utiliser des Regen Pressens permet de se healer mais à l’inverse empêchera de faire plus de dégâts, ce pour quoi il faut utiliser des Power Pressens. Certaines situations demanderont également l’utilisation de S Pressens comme des soldats avec des boucliers impossibles à détruire tant que leurs protections sont opérationnelles. On comprend vite que l’on passera beaucoup de temps dans les menus, très agréables, du Combo Lab. A noter que pour ceux qui ne veulent pas s’embêter à tout paramétrer, il existera un mode automatique qui fera tout le travail pour le joueur. Évidemment certaines récompenses, comme des trophées, ne seront disponibles que pour les plus patients qui se casseront la tête pour tout faire eux même.
 
 
En dehors des combats, il vous faudra vous mouvoir. Le jeu ne se contente pas de rester sur terre, Nilin devra grimper les façades des immeubles pour s’introduire dans les bâtiments ou pour repérer une cible potentielle. Pour vous donner une idée, cela ressemble beaucoup à du Assassin Creed. Nilin est vraiment très habile et semble se déplacer de mur en mur sans aucune difficulté.
Dans une des vidéos de gameplay que nous avons pu voir, Nilin grimpe pour infiltrer un bâtiment dans lequel se trouve sa cible. Une fois à portée, elle pénètre ses souvenirs et là le jeu prend une toute autre dimension. Il vous faudra changer les éléments d’une scène qui représente un souvenir pour que l’action se déroule différemment. Par exemple, enlever la sécurité du pistolet et faire rouler une bouteille au pied de la victime pour que la scène de dispute avec sa femme se transforme en un meurtre. Normalement, la femme part après la dispute sans aucune blessure. Une fois les éléments du décor changés, la victime va se retrouver à tirer sur sa femme et la tuer. Pourquoi se donner tout ce mal ? Afin que dans la vrai vie, notre cible se suicide de remord en lui faisant croire qu’il a tué sa femme, ce qui n’est pas le cas en réalité. Concept prometteur et réellement intéressant.
 

Article rédigé par Wildchoc , le

Remember Me semble être une véritable bombe à retardement . Nous l'attendons de pied ferme ! En plus d’être un jeu original et intéressant, ce dernier est vraiment très joli et n'a pas à rougir face à la concurrence. Espérons que l'alchimie prenne, mais il se pourrait bien que nous faisions face à l'un des meilleurs jeux de l’année prochaine. Et c'est français, Monsieur !

A propos de l'auteur

Wildchoc

Wildchoc

32 ans | Tanuki lubrique

Le wildchoc sauvage est un petit animal farouche au poil soyeux. Passionné de jeux vidéo il ne sort que très peu souvent pour subvenir à ses besoins naturels tels que se nourrir et se reproduire. Il est cependant facile d'en capturer un en faisant résonner à l'extérieur de sa tanière une douce musique Chip tune. Pourquoi en attraper un ? Ils font en général de très bon coussins.

Contacter

Commentaires