Test : The Jak and Daxter Trilogy

The Jak and Daxter Trilogy - PS3

Genre : Action/Aventure

Date de sortie : 21 mars 2012

Genre
Action/Aventure
Date de sortie
21 mars 2012 - France
Développé par
Naughty Dog
Edité par
Sony Computer Entertainment
Disponible sur
PS3, PSVita
Parfois appelé
Jak And Daxter Collection

Les remakes HD, c’est la grande mode en ce moment. On prend des jeux qui ont bien marché à leur époque, et pouf, on les ressort pour à la fois faire plaisir à ceux qui ont aimé le titre et aux joueurs n’ayant pas pu le tester. Pour le bien de ce test, c’est à une trilogie très connue que je vais m’attaquer : Jak and Daxter. Le remake de la célèbre série de Naughty Dog mérite-t-il que l’on s’y intéresse ?

 
 
Avant tout, un peu d’histoire. Naughty Dog, tout le monde les connait pour avoir accouché de la trilogie Uncharted. Mais les plus jeunes ne savent peut-être pas qu’avant de se lancer dans des jeux d’action / aventure, le studio était plutôt dans les titres de plate-formes. Ainsi, c’est à eux que l’on doit l’excellente série des Crash Bandicoot, sortie à l’époque sur PS1 (ça ne nous rajeunit pas !) et plus récemment des Jak and Daxter sur PS2. Cette trilogie se compose de Jax and Daxter : The Precursor Legacy sorti en 2001, Jak II : Hors La Loi paru en 2003 et enfin Jak 3, disponible depuis 2004. Pas des titres de toute première fraicheur, quoi.
 

Docteur Jakyll & Mr Hyde

Contrairement à la série des Crash Bandicoot (ou même celle des Sly Raccoon qui a également fait l’objet d’un remake), celle des Jak and Daxter a changé d’orientation après le premier épisode. Celui-ci, visuellement très enfantin avec son côté cartoon aux couleurs vives, est exclusivement tourné vers la plate-forme, avec des personnages un peu creux et un scénario secondaire – trouver des piles pour faire fonctionner des objets, on a déjà vu mieux. Au contraire, les deux épisodes suivant lorgnent plutôt vers le style de l’open world à la GTA, dans lesquels on accomplit des missions, on vole des véhicules volants (nyark nyark) et on fait profil bas face à la milice de la ville. L’univers devient un peu plus mature (même le PEGI a changé !), le scénario gagne en intérêt et le gameplay se diversifie. Plus tournés vers l’action, Jak II et 3 proposent par exemple des phases de tir, de conduite, des combats plus nombreux, un Jak qui peut rentrer en mode Berserk, etc… Bref, même si ce sont de bons jeux, vous pouvez imaginer la réaction des fans du premier épisode à l’époque.
 

Un manque de Daxterité

Malheureusement, le temps a fait son œuvre, surtout sur ces deux opus. Les petits défauts techniques de l’époque n’ont pas été résolus. Ainsi, on doit faire face à une caméra particulièrement capricieuse qui gêne très souvent lorsque l’on désire regarder autour de nous, mais surtout à une physique calamiteuse lors des phases à bord des véhicules. Il faudra ainsi un certain temps d’adaptation pour pouvoir gagner des courses ou tout simplement rallier un point A à un point B sans entrainer d’accident de la circulation. Dommage, ces petits problèmes viennent facilement ternir l’expérience de jeu et auraient pu être corrigés pour le bien de ce remake.
 

Jak a dit : ne change rien !

Mais au fait, quoi de neuf dans ce remake ? Pas grand-chose en fait, si ce n’est des filtres rendant les textures plus lisses, un son DTS 5.1 et l’ajout des Trophées. Il y a bien une compatibilité 3D, mais cette option rend malheureusement le jeu beaucoup moins fluide qu’il ne l’est à l’origine. Mis à part ça, pas le moindre petit bonus à l’horizon. Néanmoins, graphiquement parlant, les softs restent convaincants grâce à une direction artistique particulièrement réussie. Évidemment, ça pique quand même un peu les yeux, mais on ne sera pas trop choqués du fait que les textures n’aient pas été remaniées. Les doublages quant à eux, entièrement en français, sont de bonne facture et l’on retrouve l’humour particulier de la série, porté par un Daxter survolté. On aime ou on n’aime pas. Moi, par exemple, j’ai plus envie de lui casser les dents que de rire à ses blagues, mais c’est une question de goût.
 

Article rédigé par Shauni Chan , le

Alors, il faut acheter ou pas ? Si vous n’avez pas joué à cette série à l’époque, vous avez là trois bons jeux, avec une durée de vie solide, pour seulement 40 euros. Pour les adeptes purs et durs de la plate-forme, je ne saurais que trop vous recommander de vous contenter du premier épisode, petite pépite du genre, disponible sur le SEN. Quant à ceux qui ont les trois jeux sur leur PS2, l’achat de ce remake HD n’est pas franchement indispensable puisque les changements sont mineurs et qu’aucun bonus n’a été apporté, mis à part les Trophées.

Points positifs

  • Une vraie grande aventure
  • Un premier opus excellent
  • Une direction artistique convaincante

Points négatifs

  • Des phases en véhicule pas franchement réussies
  • Une caméra capricieuse
  • Daxter parle TOUT LE TEMPS

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

27 ans | Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires