Preview : The King of Fighters XIII

The King of Fighters XIII - PS3

Genre : Baston 2D

Date de sortie : 30 novembre 2011

The King of Fighters XII avait déçu (et à raison) grand nombre de fans et de joueurs. Sorti en arcade au Japon en 2010, la treizième itération de la série de jeux de combat estampillée SNK arrive sur consoles le 25 novembre prochain. Attendu au tournant depuis l'échec du précédent épisode, GameHope a pu mettre la main sur le jeu et vous en dit plus dans cette preview.

 
 
The King of Fighters est une série issue d'un cross-over entre deux titres phares de la firme SNK, Art of Fighting et Fatal Fury. Les épisodes 95 et 98 restent dans les cœurs des joueurs comme les épisodes les plus marquants (et surtout les plus joués encore aujourd'hui) de la licence. Sa douzième itération n'avait pas de scénario et The King of Fighters XIII renoue avec la trilogie Ash et la conclut dans un mode histoire vraiment bien mené, présentant de magnifiques artworks. Riche en nouveautés en tous genres, comme les treize modes de jeu présents ainsi qu'un mode online nettement amélioré, on n'a qu'une hâte, c'est de se plonger au cœur du gameplay pour enfin connaître le camp de Ash.
 

Il n'y a que Mai qui m'aille !

Cette treizième itération ne déroge pas à la règle de la licence, c'est-à-dire qu'il conviendra de composer une équipe de trois personnages (à choisir parmi 31, dont deux inédits), pour affronter une autre équipe de trois adversaires. Ces personnages sont au choix dans le mode arcade mais il faudra bien sûr opter pour une équipe déjà créée dans le mode Story. Ce dernier propose différents embranchements et permet de gagner des costumes aux couleurs customisables dans le but assumé de posséder un personnage unique en jouant en ligne. Le mode online a été complètement revu par SNK, tant les joueurs se souvenaient d'un douzième épisode par trop complexe et injouable en réseau. Ainsi, le maniement du soft est simplifié, les coups sortent sans lag et le jeu lui-même a été ralenti pour être jouable correctement en ligne. Le jeu prévoit un choix de personnages à l'aveugle juste avant l'affrontement, pour ne pas avoir affaire à des combats par trop déséquilibrés.
 

Ash ! Dis leur merde aux dealers !

Les modes de jeu sont assez classiques et on retrouve les sempiternels modes Survivor et Time Attack, ainsi qu'un mode Trial et surtout le fameux mode Training qui était déjà présent en arcade dès l'année dernière. Au rayon des nouveautés en combat, on retrouve les multiples barres de power qui étaient apparues dans The King of Fighters 97, et pléthore d'autres barres permettant d'agrémenter le Ex Mode (qui rend le personnage plus puissant) de mouvements spéciaux : Les Ex Special Moves, tout d'abord, nécessiteront deux barres de power. Puis les Ex Desperation Moves et enfin les Neo Max pourront être déclenchés respectivement par deux et trois barres de power remplies. Ces Neo Max pourront être lancées après un Desperation Move pouvant être interrompu. La base des coups de The King of Fighters XII est conservée, mais Clash, Critical Counter et Guard Attack ont disparu. Enfin, l'Hyper Drive Mode permet d'effectuer des Drive Cancels pendant un temps limité, permettant à leur tour d'effectuer des coups impossibles à sortir en temps normal.
 

Mai yahouuu, Mai yaheeeee, Mai yahaaaaa, Mai yahahaaaaa !

La réalisation est tout bonnement magnifique. Personnages et décors sont modélisés en deux dimensions. Les personnages ont été créés à partir de modèles 3D dont chacune des animations a été peinte à la main. Véritable travail d'orfèvre qui aura pris plusieurs mois, on ne peut qu'applaudir le résultat obtenu. Les personnages semblent sortir d'un film d'animation gros budget et Mai Shiranui n'aura jamais été aussi belle ! Les décors sont eux aussi de toute beauté : Londres paraît pleine de vie et Paris propose des Champs-Elysées peints également à la main. Appréciable... Les artworks signés Eisuke Ogura ne seront pas du goût de tout le monde mais restent de belles illustrations du mode Story.
 

Article rédigé par Rhyscard , le

Succès en arcade depuis 2010, The King of Fighters XIII nous fait saliver encore aujourd'hui dans sa version console de salon (à noter : le jeu a d'abord été développé sur Xbox 360). Reporté depuis octobre 2011, on trépigne déjà d'impatience quant à la version qui sortira ce 25 novembre. Trois DLC aux contenus encore inconnus sont prévus. Peut-être de quoi augmenter le nombre de personnages jouables ?

Commentaires