Test : Start the Party : Save the World

Start the Party : Save the World - PS3

Genre : Mini-jeux à base de Move

Date de sortie : 23 novembre 2011

Genre
Mini-jeux à base de Move
Date de sortie
23 novembre 2011 - France
Développé par
Sony Computer Entertainment
Edité par
Sony Computer Entertainment
Disponible sur
PS3
Accessoires compatibles
Playstation Move

La gamme de jeux PlayStation Move continue de s'étendre en cette période de fin d'année avec cette nouvelle itération de Start the Party. Le premier volet, sorti l'année dernière, était sympathique mais franchement limité, la faute à une quantité de mini-jeux franchement faiblarde. La question est maintenant de savoir si Sony a rectifié le tir.

 
 
Bon, on va être franc, si vous avez plus de sept ans (et je compte large) et que vous n'avez pas de rejetons de cette tranche d'âge chez vous, n'allez pas plus loin dans la lecture du test. Ce jeu n'est pas fait pour vous. En effet, tout comme son aîné, Start the Party : Save the World s'adresse avant tout aux plus jeunes et à leurs parents, proposant des mini-jeux au gameplay basique mais immédiat qui donnent lieu à des parties rapides et sans prise de tête. Concrètement, chaque joueur choisit un avatar sur lequel une photo de son visage sera incrusté avant de commencer. Ensuite, les joueurs passent à tour de rôle pour essayer de réaliser le meilleur score.
 

Un docteur Terrible pas si terrible que ça

Une nouveauté de cette nouvelle itération est l'introduction d'un background, aussi minimaliste soit-il. En effet, l'infâme docteur Terrible est venu foutre le bordel, et les mini-jeux proposés ici consistent en premier lieu à ranger le bordel qu'il a foutu un peu partout. Il faudra par exemple récupérer des poissons avant qu'ils ne mutent au contact d'un liquide visqueux. Le titre compte une grosse dizaine de mini-jeux, allant de la pêche aux canard, déjà citée ci-dessus, au shoot spatial. Dit comme ça, l'ensemble paraît varié. Pourtant, on constate une certaine répétitivité à ce niveau-là, certains d'entre eux partageant un gameplay très proche. On remarquera donc plusieurs jeux de shoot et plusieurs jeux d'assemblage. Et si le contexte change, cela n'altère pas l'impression de répétitivité. Et c'est bien dommage parce que l’ensemble est techniquement réussi et nous propose un univers enfantin et barré plutôt joli. Avec une mention spéciale à la tête des nounours qui semblent tout droit sortis d'un asile psychiatrique.
 

Article rédigé par pattoune , le

Proposant une plus grande variété de mini-jeux que son prédécesseur, Start the party : Save the World conserve néanmoins un arrière-goût de répétitivité. La faute à des épreuves partageant le même gameplay. Il ne reste pas moins vrai que les plus jeunes s'amuseront avec ce titre, ce qui est déjà moins sûr pour leurs parents.

Points positifs

  • L'univers proposé
  • La réalisation de l'ensemble
  • Plus de mini-jeux...

Points négatifs

  • ... Mais certains se répètent un peu
  • Interdit au plus de 7 ans

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires