Test : Move Puzzle

Move Puzzle - PS3

Genre : Réflexion en mouvement

Date de sortie : 09 décembre 2011

Afin d'étoffer sa gamme de jeux PlayStation Move, Sony se met à nous sortir des compilations de titres pas forcément anciens. Une pratique qui serait franchement douteuse si les jeux ne valaient pas le coup. Heureusement pour nous, ils sont, dans le cas présent, plutôt bon.

 
 
Comme indiqué dans le nom du jeu, cette compilation a pour thème les puzzle games. On retrouve donc Tumble, Lemmings et Echochrome 2. Le casting est loin d'être dégueulasse et laisse présager une surchauffe neuronale. Car si ces trois titres débutent en douceur pour bien vous présenter les bases de leur gameplay, ils vous obligeront très vite à vous triturer les méninges pour venir à bout des défis qu'ils proposent.
 

Empilage de cubes

C'est la base du gameplay de Tumble. Le titre vous propose en effet de créer des tours en empilant des objets les uns sur les autres. Si aligner des cubes à la verticale est relativement aisé, le jeu nous fourgue aussi des blocs cylindriques, des matelas, des pavés ainsi que des formes plus exotiques. Mais ce n'est pas le seul type de défi que vous proposera le titre. Vous aurez parfois affaire à des structures déjà construites qu'il faudra démolir en plaçant des mines à des endroits stratégiques. D'autres défis vous demanderont de caser le plus de blocs possible sur une plateforme. Vous devrez vite composer avec des contraintes extérieures comme des secousses sismiques à intervalles réguliers ou des barres de limbo qui vous imposent un contournement pour le moins périlleux. Heureusement, le PlayStation Move répond au doigt et à l’œil pour vous permettre de relever tous ces défis.
 

Ombre et lumière

Echochrome 2 se base quant à lui sur l'utilisation des ombres qu'il faut aligner pour créer un chemin permettant à un petit bonhomme d'accéder à la sortie du niveau. Passé les premiers niveaux, la sortie est cachée, et le joueur doit la faire apparaître en alignant les ombres de deux blocs particuliers. D'autres blocs donnent des caractéristiques particulières à leurs ombres. Certains permettent de téléporter le bonhomme si leurs ombres sont reliées par une colonne. Un peu à la manière d'un ascenseur. Chaque niveau comporte un défi auxiliaire qui consiste à faire apparaître une forme précise comme un sourire ou un serpent. Le niveau de difficulté est ici bien plus élevé que dans Tumble.
 

A la queue leu leu

Sans être mauvais, loin de là, Lemmings est le canard (légèrement) boiteux de la compilation. Le jeu est fort sympathique, mais la maniabilité au PlayStation Move n'est pas très pratique. Il s'agit ici de guider des lemmings, petites créatures relativement stupides aux cheveux verts jusqu'à la sortie. Pour ce faire, on doit sélectionner un bonus disponible en bas de l'écran en le pointant avec la manette et l'attribuer à un Lemmings en faisant de même. C'est là que le bât blesse. Sélectionner un Lemmings isolé est facile, mais s'il est entouré par d'autres congénères, la chose devient plus compliquée, voir pénible. Il arrive qu'on galère pour pointer le bon personnage. C'est bien le seul reproche qu'on peut faire au titre tant les niveaux sont bien pensés et deviennent vite retors. S'ils sont basiques au début, on doit vite composer avec des portails de téléportation, des machines à cloner et autres items et obstacles.
 

Article rédigé par pattoune , le

Move Puzzle est sans aucun doute le meilleur jeu PlayStation Move de cette fin d'année. La compilation vous offre des challenges assez corsés pour vous faire cramer quelques neurones. Le seul vrai gros reproche que l'on peut faire à cette compilation, c'est qu'elle ne vaut pas vraiment le coup si vous avez déjà fait l'acquisition d'un des titres qui la composent.

Points positifs

  • Des challenges relevés.
  • Gameplays simples et efficaces.
  • Un prix sympa...

Points négatifs

  • ...Mais pas très intéressant si vous avez déjà un des titres.
  • Ça sent un peu le recyclage quand même.
  • Lemmings pas forcément bien maniable au Move.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

33 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires