Preview : Destiny

Destiny - PS3

Genre : FPS massivement multijoueur

Date de sortie : 09 septembre 2014

Genre
FPS massivement multijoueur
Date de sortie
09 septembre 2014 - France
Développé par
Bungie Software
Edité par
Activision
Disponible sur
PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One
Modes de distribution
Boutique

Tout le monde surveille le prochain titre de Bungie, le créateur de Halo, qui s'annonce comme le plus beau jeu massivement multijoueur jamais créé. Mais finalement, peu d'infos ont filtré jusque-là et on ne sait pas vraiment à quoi s'attendre. Activision avait un stand à l'E3 pour montrer une démo non jouable, ce qui nous a permis de voir le jeu tourner en live.

 
 
Grosso modo, la démo reprenait la séquence montrée lors de la conférence pré-E3 de Sony, dans laquelle jusqu'à sept employés de Bungie s'éclatent ensemble. Au départ, deux joueurs amis se promènent gaiement dans un environnement intérieur, dans un complexe russe immense, et butent tranquillement des méchants et font du loot comme dans tout MMO qui se respecte. Une fois dehors, un Public Event se déclare, il faut détruire un robot géant. Le nombre de participants s'étend alors à sept, et tout le monde s'acharne à dégommer l'adversaire. Une fois l'ennemi détruit, la démo s'arrête. Cette démo soulève finalement plus de questions qu'elle n'en répond.
 
 
A priori, le mécanisme du jeu vous permettrait de ne pas forcément vous soucier des autres joueurs si vous préférez effectuer des missions en solo. Que vous le vouliez ou non, vous en rencontrerez d'autres, mais il ne semblerait pas que vous soyez obligé d'interagir avec eux. Destiny semble essentiellement basé sur du PvE, façon World of Warcraft, mais il ne paraît pas impossible que vous puissiez combattre d'autres joueurs, bien que le coeur du jeu soit des missions à remplir à plusieurs, comme l'a montré Bungie dans la démo. Et surtout, nous ne savons rien sur la diversité de ces missions, sur leur organisation dans une trame principale... Cela fait beaucoup de points à découvrir pour un MMO ! On demande donc à voir.
 
 
Techniquement parlant, le jeu est à la hauteur du talent de Bungie. Le monde extérieur est immense et s'étend sur des dizaines de kilomètres entièrement jouables. Durant la démo nous avons pu constater que le jeu tournait toujours de manière fluide, et nous n'avons constaté aucun clipping. Les animations sont également très réussies, et les effets de lumière et d'ombre font partie des plus réussis jamais vus. L'exploit est encore plus grand sachant qu'il s'agit d'un MMO, et que les jeux massivement online sont presque toujours moches. Néanmoins, l'univers graphique nous a paru finalement proche de Halo et manque de personnalité. Vu que le contenu s'annonce immense et que la démo était bien courte, difficile de se faire un avis là-dessus pour le moment, mais pour séduire la communauté et maintenir l'intérêt sur le long terme, il faudra espérer que l'univers soit réellement charismatique et que les challenges sachent se renouveler. Pour l'instant, le mystère reste entier sur ces deux points.
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Destiny était l'un des gros jeux de cet E3, et cette démo a permis de confirmer le savoir-faire technique de Bungie. Malheureusement, la présentation manquait d'éléments solides et ne nous a pas permis d'en apprendre beaucoup plus et de nombreuses questions sont ouvertes sur la façon dont sera dirigé ce FPS massivement online. De plus, peu d'infos ont filtré sur l'univers du jeu, ce qui constitue tout de même un des éléments clés de tout bon MMO. On attend donc d'en savoir plus.

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

31 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires