Preview : Beyond : Two Souls

Beyond : Two Souls - PS3

Genre : Thriller / Fantastique

Date de sortie : 09 octobre 2013

Genre
Thriller / Fantastique
Date de sortie
09 octobre 2013 - France
Développé par
Quantic Dream
Edité par
Sony Computer Entertainment
Disponible sur
PS3, PS4
Parfois appelé
Beyond, Beyond 2 Soul, Beyond 2 Souls
Modes de distribution
Boutique
PEGI
 Interdit aux moins de 16 ans
 Grossièreté de langage
 Violence

La conférence Sony s'est ouverte sur un David Cage un petit peu énigmatique présentant son nouveau projet, Beyond. Une vidéo sublime mais pour le moins mystérieuse puisqu'une question subsistait : mais comment on joue ?! Nous avons eu la chance de participer à une démonstration de près d'une heure de gameplay, que nous vous contons ici.

 
 
La promesse de David Cage est, comme pour la plupart de ses titres, de jouer avec les sentiments des joueurs. Ici, il s'agit d'explorer un lieu dont personne n'est jamais revenu, la mort, à travers l'histoire d'une petite fille particulière, Jodie, qui pour une raison mystérieuse est reliée à un esprit qu'elle appelle Aiden. Jodie est incarnée par Ellen Paige, notamment connue pour avoir incarné Juno dans le film éponyme, mais aussi pour ses rôles dans Inception ou encore X-Men 3. David Cage nous a confié être fasciné par ces gens que l'on croise parfois dans la rue qui parlent seuls à quelqu'un d'imaginaire. Mais si ce quelqu'un existait vraiment et que ceux que l'on croit fous sont en réalité capables d'entrer en communication avec eux ? Beyond propose de suivre la vie de Jodie depuis son enfance jusqu'à l'âge adulte, son caractère changeant ainsi que l'évolution de ses capacités et du lien qu'elle a avec cet esprit. Pour le moment, personne ne sait ce qui les relie, ni pourquoi.
 

Juno a un sixième sens

La scène à laquelle nous avons pu assister montrait à la fois le gameplay d'Aiden et de Jodie. Les deux personnages sont parfaitement indissociables, reliés par on ne sait très bien quelle force. Jodie est déjà grande et c'est une fugitive poursuivie par le FBI dans un train, probablement intéressé par ses capacités. Dans les premiers instants, Jodie essaie de dormir et, aux commandes d'Aiden, on visite le train. Elle est en permanence reliée par une sorte de chaîne d'énergie à Jodie. Aiden peut intervenir, de manière un petit peu limitée, avec les objets et les personnages qui l'entourent et son contrôle se fait à avec le Sixaxis de la manette Playstation. Pour nous montrer un exemple, le démonstrateur fera tomber le gobelet de café d'un voyageur, ou encore s'envoler un journal que lisait une dame du train. Aiden peut passer à travers les humains, et ceux-ci ressentent alors des frissons inexpliqués. Lorsque le train s'arrête au milieu de la voie, Aiden sort de celui-ci pour explorer les alentours. On remarque alors que plus celle-ci s'éloigne de Jodie, plus la vue se trouble jusqu'à devenir insupportable, le lien les unissant étant trop fort pour être ne serait-ce qu'étiré.
 
 
Aux commandes de l'esprit, on explore les environs du train pour remarquer que celui-ci est cerné de policiers. Aiden ne peut intervenir directement avec les êtres vivants. Toutefois, les animaux peuvent repérer sa présence et ainsi les chiens grognent lorsque celle-ci les approche. De plus, les humains sont entourés d'une aura, qui est bleutée par défaut. Lorsque celle-ci est rouge, Aiden peut en théorie entrer en contact avec eux, par exemple pour les posséder. Mais la priorité est à la fuite, et Aiden pousse une valise au dessus de Jodie pour la réveiller afin qu'elle puisse s'échapper. C'est alors que nous prenons le contrôle de Jodie pour la fuite. Les commandes sont très similaires à celles d'Heavy Rain, s'apparentant parfois à des Quick Time Events (même si l'auteur rechigne un petit peu à admettre le terme). Comme dans Heavy Rain donc, ces commandes tendent à se rapprocher au maximum du mouvement du personnage. Dans sa course folle, Jodie se bat pour s'enfuir et Aiden intervient fréquemment pour l'aider.
 

I hear dead people

Ainsi, lorsque Jodie se retrouve bloquée aux toilettes, cette resquilleuse, elle forcera une trappe au dessus d'elle à s'ouvrir, lui permettant de courir sur le toit du train dans une grande course-poursuite. Aiden aidera aussi Jodie en l'entourant d'un halo d'énergie pour qu'elle puisse sauter du train sans trop de dégâts. L'héroïne court alors dans la forêt en tentant d'échapper à ses agresseurs jusqu'à ce que 3 bergers allemands la rattrapent. Et lorsque celle-ci loupe une action, Aiden intervient personnellement pour effrayer les molosses. Pour passer un barrage de police, Aiden prend le contrôle d'un policier, et celui-ci, possédé et les yeux révulsé, passe ainsi sous notre contrôle. Dans la démonstration, il entre dans une voiture pour occuper ses collègues qui tentent de le raisonner alors que Jodie s'échappe en moto.
 

Heavy Souls ?

Mais il faut savoir aussi qu'il aurait été possible, par exemple, de saisir un fusil et de tirer directement sur les autres flics postés à cet endroit, comme nous avons pu l'observer plus tard lors d'une autre présentation. Arrivée à la première ville, Jodie se sent en sécurité mais c'est un gigantesque barrage de police qui l'attend avec voitures, soldats, snipers sur les toits et hélicos. Elle se réfugie derrière un véhicule et implore Aiden de lui venir en aide. Les possibilités semblent alors nombreuses pour se débarrasser de tout le monde. L'esprit déchaine alors toute sa puissance pour permettre à sa protégée de survivre. On prend possession d'un soldat sniper pour coller quelques balles à aux collègues, Aiden soulève des voitures, possède des conducteurs qui fondent alors sur leurs alliés, jette une grenade dans la station service et provoque une explosion gigantesque.

Au cours de cette démo, nous avons bien compris que ceux qui avaient conspué Heavy Rain ne se sentiront pas plus concernés par ce titre. Les commandes sont relativement similaires, même si l'intention est de donner encore plus de liberté de mouvement, mais aussi de choix au joueur. Mais l'objectif premier de David Cage, comme d'ailleurs la majeure partie des projets de Quantic Dream, ce sont les sentiments. Suivre la vie d'une jeune fille et de l'esprit qu'elle côtoie tous les jours durant 15 ans. Les graphismes sont absolument sublimes, et d'ailleurs c'est un nouveau moteur maison que Quantic Dream a utilisé pour développer Beyond : Two Souls, différent de celui d' Heavy Rain. Les effets de pluie, les différents angles de caméra empruntés au cinéma, offrent au titre une réalisation qui, si elle est tout du long du même acabit que ce que nous avons pu voir, est vraiment impressionnante. Les décisions que Jodie et Aiden prendront pourront faire changer l'histoire et il semble que plusieurs fins différentes soient possibles dans Beyond : Two Souls puisque le menu montrait une catégorie "fins alternatives". A l'évidence, le jeu aura ses limites, perceptibles forcément, mais David Cage travaille dessus et aimerait que le joueur se laisse suffisamment transporter par son histoire pour ne jamais les voir. Et au sortir de cette démo, c'est foutrement bien parti. Nous n'avons vu qu'une infime partie du scénario mais force est de constater qu'il était captivant et qu'une heure de jeu est passée en quelques minutes.
 

Article rédigé par JoKeR , le

David Cage propose ici un jeu qui, s'il s'apparente clairement à Heavy Rain dans ses mécanismes de gameplay, se veut plus profond et moins dirigiste. Graphiquement sublime et réalisé comme un film une fois encore, avec ses plans de caméra choisis et sa photographie réussie, il a pour but d'être une fois encore à la frontière entre cinéma et jeu-vidéo. La scène décrite ici, très axée action, n'est qu'un aspect du jeu d'après les développeurs et nécessairement, c'est dans son ensemble que le jeu prendra tout son sens. Alors on patiente. Difficilement, mais on patiente.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires