Test : The Walking Dead : Episode 5 - No Time Left

The Walking Dead : Episode 5 - No Time Left - PS3

Genre : Aventure/Point'n Clic

Date de sortie : 21 novembre 2012

Genre
Aventure/Point'n Clic
Date de sortie
21 novembre 2012 - France
Développé par
Telltale Games
Edité par
Telltale Games
Disponible sur
PC, PS3, Xbox 360
Modes de distribution
PlayStation Network
PEGI
 Interdit aux moins de 18 ans
 Grossièreté de langage
 Violence

Après un épisode 4 qui nous a laissé en suspens et un long, un très long mois d'attente, l'épisode 5 de l'excellent The Walking Dead est enfin là. La fin du titre de Telltale Games, à la fois tant attendue et tant redoutée, car s’annonçant particulièrement douloureuse, est passée entre nos mains. Et ne faisons pas durer le suspense plus longtemps, elle conclut de manière admirable cette aventure. Avant d'aller plus loin, on tient à vous avertir, une fois n'est pas coutume, qu'à ce stade, il est très difficile de parler du jeu sans spoiler les épisodes précédents. Vous voilà prévenus.

Test effectué à partir d'une version PS3

 
 
En juin dernier, nous faisions la connaissance de Lee, alors qu'il se faisait conduire en prison. Loin d'être un caïd, il se rapproche plus du pauvre gars qui a méchamment déconné, et qui doit vivre avec ça sur la conscience. Il a tué par amour, par haine, et un peu par désespoir aussi. Alors qu'il est résigné à son sort, un accident de voiture occasionnant quelques tonneaux va venir changer la donne. Peu de temps après son réveil, encore menotté dans la voiture, il se fait attaquer par des morts qui déambulaient alors dans la forêt. Il se réfugie dans une maison, où il fait la connaissance de Clementine, un fillette âgée de 10 ans qui a survécu seule jusqu'à présent. Ses parents étant très certainement morts, Lee la prend sous son aile. Très vite, il se rend compte que ce n'est pas seulement sa vie qui est foutue, mais le monde qui part en lambeaux. Au cours de leurs pérégrinations, ils rencontreront d'autres compagnons d'infortune, chacun ayant son histoire, ses motivations. Et les rapports que Lee entretiendra avec eux ne dépendent que de vous. Et cela commence dès le début, avec Clementine : doit-on lui dire pour ses parents ou lui épargner la vérité, quitte à ce qu'elle entretienne de faux espoirs ? Autant de questions difficiles auxquelles il faudra trouver une réponse.
 

« I'll do anything for Clementine. » Lee

Le jeu reprend exactement là où le quatrième épisode nous a laissé, dans le repaire déserté de Vernon, avec un Lee à la santé déclinante. Et si le kidnapping de Clementine et la morsure de Lee ne suffisaient pas, la horde qu'on a fui dans l'épisode 3 arrive à Savannah et envahi littéralement la ville. La situation est donc critique. Les égouts étant également infestés de rôdeurs, la seule issue disponible reste la cage d'ascenseur. Débute alors une longue et difficile ascension vers le toit, qui ne marque que davantage la descente en enfer qui suit. De plus, la lumière qui filtre par le toit ne présage rien de bon. Entre moments de bravoures et actes désespérés, cet épisode gagne en intensité dramatique, laissant au passage une plus grande place à la narration, au détriment de l'interactivité. Mais la mécanique principale du gameplay, les choix, est toujours présente, et toujours aussi déterminante. Suivant les choix que vous avez fait précédemment et les membres du groupe que vous avez pu garder en vie ou non, certaines tensions atteindront leur paroxysme. Ce qui donnera l'occasion à certains personnages de s'affirmer un peu et gagner en profondeur. Car c'est dans ce genre de situation qu'on révèle sa vraie nature.
 

« I'll miss you too. » Clementine

La mise en scène de ce cinquième épisode est particulièrement soignée et réussie. La confrontation avec l'homme du talkie-walkie en est le parfait exemple. Malgré le côté statique de la scène, la tension est palpable, vous incitant à choisir vos mots avec une extrême précaution. Dans un tout autre genre, la dernière scène entre Lee et Clementine, en plus d'être poignante, vous donnera votre dose de stress pour la semaine, peut-être même plus.
À côté de cela, vous vous rendrez compte de la portée de certains choix faits plus tôt dans l'aventure et qui semblaient pourtant tout à fait anodins. Et c'est le kidnappeur de Clementine qui vous mettra face à ces dernières. En plus du stress inhérent à la situation, il n'est donc pas impossible que vous éprouviez un peu de culpabilité. En gros, vous allez vous sentir mal et, avec un peu de chance, vous allez aimer ça.
 

Article rédigé par pattoune , le

Après quatre épisodes d'une rare intensité émotionnellement parlant, ce No Time Left vient conclure avec brio l'aventure de Lee et Clementine, permettant au titre de Telltale Games de gagner ses galons de chef-d’œuvre absolu. Certes, il fait l'impasse sur les énigmes et distribue les scènes d'action avec parcimonie, mais ce n'est que pour mieux placer l'humain au centre de l'histoire et de son gameplay. Et c'est une réussite totale. On s'attache aux personnages comme jamais dans un jeu vidéo. On rit avec eux. On pleure avec eux. C'est une aventure qui marque, dont on ne ressort pas indemne. Et si on est triste de laisser Lee et Clementine, on ne peut s'empêcher d'espérer une saison 2.

Points positifs

  • Une conclusion brillante
  • Toujours aussi bien écrit
  • Toujours aussi prenant
  • De beaux moments de bravoure et de désespoir
  • Un pur chef-d’œuvre, tout simplement

Points négatifs

  • Une optimisation toujours perfectible
  • Toujours 100% en anglais
  • Pas d'épisode le mois prochain

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

33 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires