Test : Assassin's Creed III : La Tyrannie du Roi Washington - Episode 2 : Trahison

Assassin's Creed III : La Tyrannie du Roi Washington - Episode 2 : Trahison - PS3

Genre : DLC d'Action Discrète

Date de sortie : 19 mars 2013

Genre
DLC d'Action Discrète
Date de sortie
19 mars 2013 - France
Développé par
Ubisoft Montréal
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
PC, PS3, Wii U, Xbox 360
Modes de distribution
PlayStation Network

Ça y est, le second épisode du DLC La Tyrannie du Roi Washington est enfin là. Baptisé Trahison, il commence au moment même où s’était arrêté son prédécesseur, doté pour sa part du nom Déshonneur. Grâce à ce contenu téléchargeable, les équipes d’Ubisoft tentent donc une fois de plus de convaincre les joueurs de débourser encore un peu d’argent afin de passer plus de temps sur l’excellent Assassin’s Creed III. Malheureusement pour eux, c’est pas gagné.

Test effectué à partir d'une version Xbox 360

 
 
Pour ceux qui auraient loupé le coche, rappelons que ce DLC divisé en trois épisodes se base sur une timeline alternative de celle d’Assassin’s Creed III. On y retrouve un Georges Washington devenu totalement taré, s’étant autoproclamé Roi et dirigeant d’une main de fer les Etats-Unis grâce à la pomme d’Eden. Tout ce qu’a connu Connor n’est plus : ceux qui furent ses alliés sont désormais contre lui (puisque, du coup, ils ne le connaissent pas), sa mère est bel et bien vivante (tout du moins au début du premier épisode), toutes les actions qu’il a effectuées ne ce sont jamais passées… Bref, un joyeux bordel. Dans ce nouvel épisode, c’est toujours la même chose, avec tout de même quelques différences notables. Ainsi, au lieu d’évoluer à la Frontière, Ratonhnaké:ton, puisque tel est son véritable nom d’indien, castagne du ricain à Boston. Pour ce faire, il est accompagné de Benjamin Franklin, après lui avoir foutu un bout coup derrière le crâne afin qu’il se détache de l’emprise de Washington et qu’il se rende compte de toutes les erreurs qu’il a commises (massacres de civils, toussa).
 
 
Comme Déshonneur, Trahison offre un super-pouvoir à Ratonhnaké:ton. Après le coup du Loup, qui permet de devenir invisible pendant un certain temps (avec une diminution de la vie en contrepartie) et d’envoyer une meute de loup si besoin est, voilà désormais que notre cher ami rencontre grâce à sa tisane sacrée l’esprit de l’Aigle. D’une simple pression d’un bouton, Connor peut se transformer en oiseau (!) afin de voler d’un endroit à un autre en très peu de temps. Forcément, afin de rentabiliser le pouvoir, les équipes d’Ubisoft ont décidé de mettre l’accent sur les courses poursuites et le vol à la tire. La cible s’enfuit ? Pas de problème, en quelques battements d’ailes le voilà victime du tomahawk du héros. Si l’utilisation de ce pouvoir s’avère être assez sympathique, l’intérêt des missions en prend pour sa part un sacré coup. Et bien sûr, le pouvoir du Loup est toujours présent… Facile donc de jongler entre les deux pour finir rapidement. La durée de vie s’en ressent, ce DLC se terminant encore plus vite que le premier, en à peine deux heures. Quelques missions annexes sont toujours de la partie (nourrir des pauvres, sauver des civils, trouver des coffres…), mais elles ne représentent que peu d’intérêt.
 

Article rédigé par Shauni Chan , le

Les fans en attendaient certainement beaucoup, cet épisode est tout aussi décevant que son prédécesseur. Voire même plus ! S’il est certes amusant de jongler entre les pouvoirs du Loup et de l’Aigle, ils dénaturent complètement le titre et les missions perdent en intérêt. Quant au scénario, il est toujours aussi poussif et décousu. Il ne reste donc plus qu’à attendre le prochain épisode, Redemption, même si, soyons honnêtes, on a peu de chance de voir arriver un miracle.

Points positifs

  • Le pouvoir de l’Aigle sympathique
  • Le pouvoir du Loup toujours présent

Points négatifs

  • Toujours trop cher
  • Trop de bugs
  • Les pouvoirs cheatés
  • Le scénario toujours aussi décousu

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

27 ans | Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires