Test : Virtua Tennis 3

Virtua Tennis 3 - PS3

Genre : Tennis

Date de sortie : 23 mars 2007

Sega profite des nouvelles consoles et plus particulièrement de la sortie de la PS3 pour sortir son hit avec lequel on peut déjà jouer depuis quelques temps sur borne d’arcade. D’ailleurs, au pays du soleil levant, celles-ci trustent les plus grandes salles et il est assez difficile de se frayer un chemin pour enfin pour taquiner la petite balle jaune virtuelle. Le passage sur console de salon, espérons le, est au niveau de leur grande sœur.

 
 
Plusieurs années sans pouvoir tâter de la raquette virtuelle avait permis à PAM et son Top Spin de combler le manque et d’asseoir sa supériorité en particulier sur les consoles de Microsoft. Mais, un poids lourd de l’arcade vient pour changer la donne.
 

Une prise en main évidente

Arcade oblige, Virtua Tennis est un jeu qui ne posera aucun souci d’adaptation pour peu que vous ayez déjà joué à un jeu de ce sport. Surtout qu’il s’agit d’un titre totalement orienté vers l’arcade. Certainement un peu trop même, en particulier en mode solo où il s’agira bien souvent de se jeter sur la balle pour la rattraper et renverser une situation qui était mal engagée.

C‘est le premier reproche que l’on peut faire au jeu. A trop vouloir donner des sensations d’un gameplay vif et amusant, les développeurs en ont parfois oublié la réalité d’un sport où la tactique tient une place prépondérante. En effet, si vous êtes un tant soit peu en retard ou mal placé vous aurez la possibilité par le simple déclenchement d’un coup de plonger et de renvoyer la balle. Il faut néanmoins éviter les coups particuliers comme le lift ou le coupé car la balle aura tendance à sortir des limites du terrain.
 
 
Pour les modes de jeu, il s’agit aussi d’un grand classique puisqu’il n’y a pas de différence avec la version précédente sortie sur PS2. On retrouve en gros les même entraînements. Ceci étant, il aurait été dommage de s’en passer puisqu’ils sont souvent sympathiques avec des épreuves qui changent régulièrement comme celui d’éliminer tout une ligne défensive d’extraterrestres ou encore de courir entre des balles qui vous tombent dessus afin d’éprouver votre jeu de jambes. Ces entraînements ayant pour but de développer vos compétences, un peu à la manière d’un RPG. Au bout d’un moment et après avoir monter votre personnage, vous aurez accès au premier tournois et ainsi de suite jusqu’à ce que vous parveniez en haut du classement mondial. Le jeu s’avère tout de même beaucoup plus facile que la version arcade et vous n’aurez pas beaucoup de difficulté à progresser. On aurait aimé un poil plus dur.
 

Une réalisation magnifique pour les sourds

Des années se sont passées depuis la dernière version et la réalisation graphique met la version PS2 a des années lumières des graphismes qu’affichent la PS3 et la Xbox 360. D’ailleurs, les deux versions sont totalement équivalentes. La modélisation des stars du tennis est sans reproche et l’on s’approche de plus en plus du photo réalisme. Les couleurs pour les courts sont dans l’ensemble bien choisies et permettent une très bonne lisibilité à la balle. Les menus sont en revanche un peu austère et auraient mérité un peu plus de gaieté.
 
 
L’animation est sans la moindre faiblesse. Les mouvements sont suffisamment détaillés pour ne pas laisser apparaître un défaut. Même dans le cas des multiples plongeons, le jeu conserve une certaine crédibilité qu’il n’a pourtant pas dans son gameplay. En revanche, les développeurs ont totalement bâclé la partie sonore avec en particulier une musique absolument horrible. Vous n’écouterez guère ce succédané de hard rock plus de quelques minutes tant il tape sur les nerfs. Les bruitages sont un peu plus convaincants tout en n’étant pas au niveau des standards du genre.
 

Le multi ou pas

Il existe une véritable disparité entre les deux versions que nous testons. Bien sûr, elles proposent toutes les deux des parties en multi sur la même console mais c’est du côté des parties online que tout se gâte. En effet, si les joueurs ayant une Xbox 360 pourront se réjouir sur des parties organisées sur le Xbox Live, il n’y aura rien du tout du côté des possesseurs de PS3. Mine de rien, cela réduit beaucoup l’intérêt du soft qui prend toute sa mesure dans des parties entre joueurs.
 

Article rédigé par kago , le

Sega réussit donc son pari d’adapter un de ses hits les plus rentables en salle d’arcade. Il s’agit toutefois d’un soft uniquement axé sur un gameplay très vif mais qui ne séduira pas forcément les amateurs de simulation reprochant au soft une trop grande facilité et un manque important de technicité. Les possesseurs de PS3 regretteront aussi de ne pouvoir jouer online. Sinon c’est un excellent titre pour tous ceux qui veulent un plaisir immédiat en particulier à plusieurs.

Points positifs

  • Animation sans faille
  • Stars du tennis bien modélisés
  • Facilité de prise en main

Points négatifs

  • Pas de partie online
  • Musique horrible
  • Pas suffisamment tactique

Commentaires