Preview : Destiny

Destiny - PS4

Genre : FPS massivement multijoueur

Date de sortie : 09 septembre 2014

Genre
FPS massivement multijoueur
Date de sortie
09 septembre 2014 - France
Développé par
Bungie Software
Edité par
Activision
Disponible sur
PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One
Modes de distribution
Boutique

Déjà présenté à maintes reprises sous l'angle de sa campagne intergalactique, le nouveau projet tant attendu des pères de Halo s'est laissé approcher à l'E3 avec une démo multijoueurs compétitive.

 

La promesse d'un nouvel incontournable du FPS

Dire que Destiny est attendu relève de l'euphémisme, c'est un fait. Il suffit de voir l'engouement et les files d'attente qui patientaient des heures sur les stands Activision et Sony de cette édition 2014 de l'E3 pour saisir l'ampleur de son aura. Avec un budget et des moyens colossaux, inutile de préciser que le jeu n'a pas le droit à l'erreur lors de sa sortie, le 9 Septembre prochain.

Aussi bien pour son background étoffé que sa direction artistique maîtrisée, ce prometteur shooter à la sauce space opera a de quoi séduire, et pas qu'un peu. Au-delà de sa réalisation visuelle et sonore impeccable, c'est bel et bien de par son habile mélange entre FPS, jeu de rôle et jeu d'aventure que cet univers convainc le plus. Manette en mains, le feeling des déplacements et des fusillades se montre léché et nous satisfait en un rien de temps. La patte Bungie est bien là, affinée aux petits oignons.

Certaines facettes du jeu ne sont pas sans rappeler les excellents Borderlands, avec un univers toutefois bien plus connecté et multijoueurs. Les connexions et intégrations aux serveurs se font de manière transparente, nous donnant à rencontrer moult joueurs, amis ou non. C'est d'autant plus vrai au sein de la Tour, cette immense structure qui servira de HUB central et permettra à chacun de se sociabiliser, d'investir dans du matériel (apparence, arsenal, etc) ou tout simplement de flamber en arborant des armures d'élite.
 

PvP : clash entre gardiens

Toutefois, ce n'est pas ce dont nous sommes censés vous parler dans cette preview, non, la session de jeu que nous avons eu le plaisir d'essayer concernait le multijoueurs, et plus précisément, sa partie compétitive. Le mode de jeu proposé réunissait 6 joueurs opposés en deux équipes de 3, devant se battre pour le contrôle de zones dans un environnement lunaire. Un mode assez classique donc, qui nous a toutefois donné un avant-goût plaisant de l'intensité des joutes PvP.

Le jeu répond au doigt et à l'oeil, et les sensations de tir procurées par les différentes armes s'avèrent plus que satisfaisantes. Chacun des 3 joueurs d'une équipe incarne l'une des trois classes différentes : Hunter, Warlock et Titan. Le Hunter dispose d'armes de tir à longue portée et se présente comme le choix idéal pour les snipers en herbe, tandis que le Titan s'impose en quelque sorte comme le "tank" du groupe, doté d'armes lourdes et capacité spéciale percutante. Littéralement. Quant au Warlock, le personnage qu'il nous a été donné d'incarner, il opère en tant qu'arcaniste et trouve sa particularité dans l'usage d'une énergie magique lui étant conférée par le Voyageur, cette gigantesque et symbolique sphère que l'on aperçoit sur la plupart des visuels marketing du jeu.

Plusieurs véhicules sont mis à disposition des joueurs et se montrent particulièrement funs à exploiter, de l'hoverbike à l'hovertank. L'expertise du studio sur le multijoueurs des Halo se ressent à chaque minute passée aux commandes de notre avatar. C'est fluide, ça bouge bien, ça réagit comme on l'espère et l'on prend rapidement ses marques, toujours avec une petite inertie inhérente aux FPS signés Bungie.
 

Article rédigé par Wanda , le

Sans transpirer l'originalité, ce premier contact avec le multijoueurs compétitif de Destiny laisse présager de bien belles parties en ligne avec ou contre ses amis. L'ensemble nous a paru très propre et solide, et offre d'ores et déjà un réel plaisir manette en mains. Autant dire que nous avons hâte de poser les mains sur la bêta à venir le mois prochain, afin de retourner dans cet univers séduisant !

Commentaires