Preview : The Crew

The Crew - PS4

Genre : Courses

Date de sortie : 02 décembre 2014

Genre
Courses
Date de sortie
02 décembre 2014 - France
Développé par
Ivory Tower
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
PC, PS4, Xbox 360, Xbox One
Modes de distribution
Boutique
PEGI
 Interdit aux moins de 12 ans

The Crew fait partie des jeux next-gen annoncés par Ubisoft lors du dernier E3. Il n'a cependant pas marqué plus que ça les joueurs. Et pour cause, la pléthore de titres annoncés cette année à Los Angeles était monumentale. Difficile dans ces conditions de se faire une place au soleil, que ce soit à l'E3 ou à la Gamecom. C'est bien pour ça que l'éditeur français a profité de son Digital Days pour en remettre une couche, ce titre le méritant bien.

 
 
Étant donné le contexte de la présentation, cette dernière s'est focalisée, dans un premier temps au moins, sur l'application tablette. Cette « companion app », comme ils l'appellent chez Ubisoft, déclinera les trois piliers du jeu en version mobile : la conduite, l'exploration et le social. L'éditeur ne nous a montré ici que le premier, réduit au seul tuning sur ce support. Pas question de prendre part à des courses endiablées sur tablettes donc. Le tuning se divise en deux parties : performances et carrosserie. Il faut savoir que les modifications que vous faites sur la carrosserie n'ont aucune influence sur les performances de votre véhicule, d'où cette distinction. Ce choix est discutable, et trouvera très certainement ses détracteurs, mais il est parfaitement logique dans un jeu arcade comme The Crew. En effet, le but de la manœuvre est de ne favoriser aucune pièce par rapport à une autre. Si les performances était impactées par les modifications faites sur la carrosserie, alors au final, tous les joueurs prendraient les mêmes pièces pour optimiser le véhicule, et tout le monde aurait les mêmes voitures.
Mais rentrons dans le vif du sujet. Tout d'abord, on a vu ici que la partie carrosserie du tuning, qui fonctionne parfaitement, en plus d'être très intuitive. Votre voiture est affichée sur votre écran. Lorsque vous touchez la partie que vous souhaitez modifier, la caméra change d'angle de manière à l'afficher au premier plan et une liste de pièces apparait en bas de l'écran. Il ne vous reste alors plus qu'à toucher le bout de tôle de votre choix pour qu'il soit instantanément posé sur votre voiture. C'est on ne peut plus simple, autorisant le joueur à multiplier les modifications et tester différentes combinaisons à une vitesse folle. Une fois qu'on a trouvé une combinaison qui nous plaît, il suffit de la valider, de choisir le lieu où l'on souhaite apparaître sur la map et la console s'occupe du reste. Vous pouvez prendre votre pad et conduire votre voiture flambant neuve.
 

Born to be Wild

La suite de la démo prenait donc place dans le jeu lui-même. Et c'est beau, très beau même. Dans un premier temps, nous étions libre de nous balader où bon nous semble. Ce que nous avons fait avec plaisir, trouvant quelques défis durant nos pérégrinations. On a pu en voir de différents types, du classique contre-la-montre au suivi de trajectoire, en passant par le slalom sur autoroute. Ces petits challenges ont plusieurs objectifs, les deux principaux étant de distraire le joueur oisif et d'empocher du cash et de l'expérience. À la fin de chaque épreuve, une médaille est décernée en fonction de votre performance, cette dernière étant associée à une récompense. De fait, ces défis devraient nous occuper un moment, pour peu qu'on se lance pour objectif d'obtenir la meilleure distinction dans chacun d'entre eux.
Rapidement, nous avons été rapatriés à Miami, où notre voiture s'est faite tuner pour passer en mode 4x4. Un autre joueur s'était joint à la session pour une missions en coopération. Il se situait à un mètre sur notre droite, ce qui était pratique pour la communication. Le but était ici de démolir un gros Hummer. Bien sûr, on pouvait le suivre et lui donner des petits coups. Mais il était également possible, pour l'un de nous, de prendre un autre chemin pour lui couper la route et lui infliger de lo
 

Article rédigé par pattoune , le

The Crew nous a fait ici une très bonne seconde impression. Beau, vaste et plein de promesses alléchantes, il a de quoi faire saliver. L'application tablette est aussi rudement bien fichue, même si pour l'instant elle fait encore un peu gadget. Mais là encore, on en a vu qu'une fraction, et il est fort probable qu'elle se montre bien plus intéressante à l'avenir. Quoiqu'il en soit, on va suivre The Crew avec attention.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

33 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires