Preview : The Crew

The Crew - PS4

Genre : Courses

Date de sortie : 02 décembre 2014

Genre
Courses
Date de sortie
02 décembre 2014 - France
Développé par
Ivory Tower
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
PC, PS4, Xbox 360, Xbox One
Modes de distribution
Boutique
PEGI
 Interdit aux moins de 12 ans

A moins de deux mois de sa sortie, Ubisoft nous a invité dans ses locaux pour une petite session de jeu sur The Crew, en présence de quelques membres d'Ivory Tower, le studio qui développe le jeu. Ce fut pour nous l'occasion de reprendre en main ce titre ambitieux mélangeant jeu de course et MMORPG, le tout dans un monde ouvert gargantuesque.

 
 
Pour vous donner une petite idée de la taille du terrain de jeu que propose The Crew, sachez qu'il comporte 6 000 km de route. Mais il y a un twist, le jeu accordant une place importante au hors-piste, ces routes ne représentent que 20% de l'aire de jeu. Pour ceux qui ne se rendraient pas vraiment compte de ce que cela représente, retenez simplement qu'il faut environ une heure pour rallier Los Angeles depuis New York, et cela à condition de posséder l'une des voitures les plus puissantes du jeu.
Avec une telle surface, les développeurs ont pu se faire plaisir, en incluant des environnements variés. The Crew nous invite donc à explorer des villes comme Detroit et Las Vegas (en plus de celles déjà citées), mais aussi des déserts, forêts, marais et autres montagnes enneigées. Les développeurs se sont même autorisés à inclure des circuits. En inspectant la map, nous avons repéré ceux de Laguna Seca et de Sebring. Mais le plus beau dans tout ça, c'est que cet immense territoire sera accessible dès le début de la partie.
 

MMORacer

The Crew a été conçu comme un MMO, avec ce que cela implique de personnages à faire leveller et à équiper. Ici, ce sont vos voitures les personnages. Et comme dans un MMO, on retrouve un système de classes, représenté ici par les types de tuning. Ils sont au nombre de cinq, chacun ayant sa spécialité. Les configurations Streets sont parfaites pour les courses de rue, offrant des véhicules rapides et maniables. Les Perf vont bien plus vite, mais demandent plus de doigté dans leur maniement. Les Circuits sont de véritables monstres de vitesse, des voitures faites pour la course à haut niveau. Ces trois premières classes se débrouillent bien sur le bitume, mais deviennent inutiles dès qu'on sort des sentiers battus. C'est pour ça que les classes Dirt et Raid sont là. La première est plutôt polyvalente, même si elle dévoile son plein potentiel sur les pistes de terre. La seconde est faite pour les explorateurs, ceux qui disent "merde" à la route. Toutes les voitures du jeu peuvent subir les cinq types de tuning, ce qui peut donner des résultats surréalistes et originaux. C'est ce qui fait une partie du charme du jeu. Et là où les développeurs ont bien fait les choses, c'est que lorsque vous faites passer un véhicule de la catégorie Dirt à Perf par exemple, le jeu garde en mémoire la première configuration, pour la ressortir si besoin.
 

Un contenu qui s'annonce énorme

Comme pour l'elfe à gros nichons de votre MMO préféré, il faudra équiper votre voiture. Bien sûr, les armes et armures sont ici remplacées par des pièces détachées. Ici ce sont des suspensions, pots d'échappements et autres turbos que vous récolterez au fil de votre progression. Ces pièces permettront d'augmenter l'accélération, l'adhérence, ou encore la vitesse de pointe de la voiture en question. Et comme dans tout MMO qui se respecte, le tout sera agrémenté d'un système de niveau. Ces pièces détachées se récupéreront en accomplissant les missions et autres défis que proposera le titre.
Et ces derniers seront foutrement nombreux. Le mode histoire comprendra à lui seul 70 missions, qui vous feront traverser les Etats-Unis d'est en ouest. Et comme cela ne suffit pas, des minis-défis, appelés skills, sont disséminés à travers toute la map. Ces derniers se déclenchent automatiquement quand vous passez dessus, libre à vous de les faire ou pas. Et enfin, il y a le PvP. Celui-ci se divise en deux parties, d'abord il y a les courses en multijoueurs, qui ne sont pas forcément très originales, bien que les tracés testés lors de la session se montraient parfois bien putassiers comme on aime. Mais il y a surtout le mode Faction, qui donnera accès à des défis exclusifs. Rejoindre une faction permettra aux joueurs, en plus de rallonger la durée de vie du titre, de recevoir un salaire hebdomadaire. En mode Faction, les courses seront sur un format "un peu" plus long. Sachez que la plus longue devrait durer 4h30, d'où les guillemets.
 

Carte postale

Visuellement, le titre n'est pas au niveau d'un Forza Horizon 2, loin de là. Mais The Crew s'en sort tout de même avec les honneurs, étant donné qu'il propose une map bien plus vaste et vivante que le jeu de Playground Games.
 

Article rédigé par pattoune , le

Au final, ces quelques heures passées à sillonner les Etats-Unis nous ont laissé une forte impression. The Crew est beau, fluide, immense et surtout fun à jouer. De plus, il propose une approche suffisamment différente pour se démarquer de son concurrent le plus direct, Forza Horizon 2. Et si on attendra le 12 novembre pour se faire un avis définitif, une chose est déjà sûre : les amateurs de jeux de courses sont gâtés en cette fin d'année.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires