Preview : LittleBigPlanet 3

LittleBigPlanet 3 - PS4

Genre : Plateforme créative

Date de sortie : 26 novembre 2014

Genre
Plateforme créative
Date de sortie
26 novembre 2014 - France
18 novembre 2014 - USA
Développé par
Sumo Digital Ltd
Edité par
Sony Computer Entertainment
Disponible sur
PS3, PS4
Modes de distribution
Boutique
PlayStation Network
PEGI
 Interdit aux moins de 3 ans

Dévoilé en grande pompe durant cet E3, le troisième épisode des aventures roccambolesques de Sackboy demeure l'un des temps forts de la conférence PlayStation. Premières interactions, manette en mains, avec l'adorable petit bonhomme... et ses nouveaux compagnons !

 

De Sonic à LittleBigPlanet

Non, ce nouvel opus n'est pas développé par les créateurs originels de la franchise, Media Molecule, déjà affairés sur un projet PS4 top secret... Ainsi, l'avenir de la saga se voit confiée au talentueux studio de Sumo Digital, déjà responsable d'un add-on DLC pour LittleBigPlanet 2 et avant tout connu pour leur travail sur les deux très bons jeux de kart à l'effigie de Sonic et autres All-Stars de SEGA. L'équipe XDev Europe de Sony est elle aussi en charge du projet, bien que nous ne connaissions pas son niveau d'implication.

Une transition qui semble s'être effectuée tout en souplesse, tant ce qu'il nous a été donné de voir - et jouer - semble perpétrer à merveille l'esprit de la plus imaginative des licences Sony, tout en l'aidant à progresser et à se renouveler. Et pour ce faire, LittleBigPlanet 3 tente de nouvelles approches et possibilités qui devraient alimenter le potentiel créatif phénoménal instauré dès le premier volet.
 

Adorable quatuor loufoque

L'une des grandes nouveautés de ce troisième épisode réside dans l'arrivée de trois nouveaux personnages à l'allure et aux capacités bien distinctes. Swoop le petit oiseau, Oddsock le quadrupède tout mignon, et le costaud Toggle se joignent donc à notre camarade Sackboy afin de lui prêter main forte dans la lutte contre un nouvel être maléfique, Evil Newton. Plus qu'un simple prétexte scénaristique, ces drôles de gugus incarnent en réalité la volonté de ré-imaginer l'aspect coopératif si cher à la série.

Swoop, grâce à ses ailes, peut soulever ses compères et les aider ainsi à atteindre des hauteurs inaccessibles au premier abord. Oddsock profite de ses quatre pattes pour courir et sauter de mur en mur avec agilité. Quant à Toggle, il peut alterner entre deux tailles, petite et grande, à volonté et ainsi faisant se faufiler dans des espaces étroits. Des mécaniques qui semblent déjà porter leurs fruits, et qui impliquent d'autant plus chacun des joueurs de par les responsabilités et habilités qu'elles leurs confèrent. Un court mais efficace parcours aux côtés d'autres journalistes nous aura en tout cas permis d'apprécier la cohérence et le plaisir ludique démontrés par ce pertinent ajout.

Autre évolution notable, la gestion des plans de profondeur. Si nous étions autrefois limité à 3 plans, cet opus joue davantage sur une dimension 3D, offrant au joueur davantage d'espace interactif, tel que l'a fait par exemple Rayman Legends. Si le trailer E3 du jeu nous donne un certain aperçu, il faudra probablement attendre de pouvoir tâter le mode créatif pour avoir une vision plus complète du potentiel offert par cette amélioration.

Enfin, l'on nous promet une jouabilité plus réactive et fluide qu'auparavant, avec un effet "lunaire" atténué lors des sauts. Un point souvent reproché, parfois encensé. Nous voyons dès à présent les hordes de fans brandir le drapeau de la révolte, pas vous ? Non, clairement, on s'en fiche et cette promesse ne nous a pas foncièrement sauté aux yeux, ou devrions nous dire aux doigts, lors de notre session de jeu.
 

Le Cross-gen avant tout

Disons le clairement, la révolution de LittleBigPlanet 3 ne sera pas visuelle. À vrai dire, hormis une image globalement plus propre et fine, il est difficile de noter ce qui fera de cette nouvelle mouture une version nouvelle génération. Attention, l'ensemble reste très joli et agréable à regarder, mais ne vous attendez pas forcément à quelconque claque graphique. Après tout, les premiers opus restent encore aujourd'hui de forts belles productions.
Inutile cependant de tergiverser, il existe une raison évidente à cette absence de bond technologique : les 8 millions et quelques niveaux créés par la communauté LBP seront intégralement jouables et rétrocompatibles sur PS4... et PS3. Car, oui, il s'agit bien d'un titre cross-gen, un choix qui nous paraît totalement justifié tant il serait dommage de tirer un trait sur la créativité dont des millions de joueurs auront fait preuve ces dernières années.

Là où nous attendons par contre les développeurs au tournant, c'est dans le choix des musiques et la réalisation audio, Media Molecule ayant placé la barre sacrément haut au fil du temps. Il n'y a toutefois aucune raison de s'inquiéter, nos premières minutes de jeu s'étant avérées déjà particulièrement abouties sur le plan sonore...
 

Article rédigé par Wanda , le

... et bien heureusement, car nous pourrons retrouver le précurseur du play.create.share courant Novembre, sur PS4 ET PS3 donc. Nous n'attendons pas véritablement de révolution, soyons francs, mais au vu de ce premier aperçu plus qu'encourageant, nous ne bouderons pas non plus notre plaisir : Sackboy est de retour plus souriant que jamais, et c'est tout ce qui compte !

Commentaires