Test : Life is Strange - Episode 3 : Chaos Theory

Life is Strange - Episode 3 : Chaos Theory - PS4

Genre : Aventure spatio-temporelle

Date de sortie : 19 mai 2015

Genre
Aventure spatio-temporelle
Date de sortie
19 mai 2015 - France
Développé par
DONTNOD Entertainment
Edité par
Square Enix
Disponible sur
PC, PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One
Modes de distribution
PlayStation Network
PEGI
 Interdit aux moins de 16 ans

Voilà bientôt six mois maintenant que nous suivons les aventures de Max et Chloé. Après un premier épisode plein de promesses, nous évoquant des chefs d’œuvres comme Twin Peaks, et un second opus un peu en deçà de nos attentes, les enquêtrices de choc reviennent dans ce troisième volet, intitulé Chaos Theory. Il est temps de voir ce qu’il vaut.

Test effectué à partir d'une version Xbox One

Avant toute chose, sachez que cet article est susceptible de contenir des spoilers concernant les deux premiers épisodes. Nous vous déconseillons donc vivement d’aller plus loin si vous ne les avez pas terminés. Non, je suis sérieux les gars. Ne venez pas râler après. Parce que vous ne pourrez pas dire que vous n’aurez pas été prévenus. C’est bon ? Vous êtes sûr de vouloir continuer ? Dans ce cas, passez au paragraphe suivant.

Sam, t'es là ?

Ce troisième épisode débute durant la nuit qui suit le suicide (notez bien le mot employé ici) de Kate March. Tout le campus est en état de choc, et en deuil. Certains le sont sincèrement, comme Max, alors que d’autres sont plus hypocrite dans leur douleur. C’est le cas de Victoria, la pétasse de service. Mais vous avez une enquête à mener, et Chloé est là pour vous le rappeler. Cette dernière, pas forcément consciente de l’effet que ce tragique événement a sur son amie, l’embarque dans un intrusion nocturne sur le campus, le but étant de trouver des indices dans le bureau du proviseur.

On passe aux choses sérieuses... Ou pas.

Et oui, il aura fallu attendre le troisième épisode pour que les filles se mettent enfin au boulot, déterrant les secrets de Rachel dans l’espoir de découvrir ce qui lui est arrivé. L’enquête en elle-même est plutôt basique étant donné que, contrairement à ce que Square Enix a voulu nous faire croire, le jeu se moque complètement du sort de la lycéenne disparue. En effet, cette investigation n’est qu’un prétexte. Et c’est très bien comme ça en fait. Mais c’est pas une raison pour bâcler les raisonnements des enquêtrices. En effet, Max ne peut s’empêcher de relier la disparition de Rachel et la mort de Kate, qualifiant même cette dernière de meurtre…

“Eh ! Toi, la maniaque du selfie, ta copine s’est jetée du haut d’un toit. Je te rappelle que tu étais là, et qu’elle n’a bénéficié d’aucune aide pour effectuer son plongeon. Donc, techniquement, c’est un suicide. Alors arrête de chercher un coupable.“

Comme disait je ne sais plus qui : “ce n’est pas parce qu’on voit des points qu’il faut les relier.” C’est dommage, car si Max est un personnage attachant, c’est le genre de petit détail qui nous fait dire : “Mais c’est quoi cette conne ?!” Mais comme je vous le disais un peu plus haut, cette enquête n’est qu’un prétexte pour suivre la petite Max et la voir devenir un peu plus adulte à chacune des épreuves qu’elle traverse. Et cela devient vraiment flagrant sur la dernière séquence de cet épisode là, durant laquelle l’enquête est carrément jetée aux oubliettes, sans autre forme de procès, ni même l’ombre d’un résolution.

Article rédigé par pattoune , le

Au final, il est difficile de se faire un véritable avis définitif sur ce troisième épisode. Sa conclusion faisant basculer la série dans une toute autre direction, il faudra attendre la suite, pour voir les conséquences de nos choix et ce qu’il en est exactement. Si le véritable sujet de la série est son héroïne, les différents développements de l’intrigue nous semblent ici un brin décousus, donnant l’impression que les développeurs ne savent pas trop où ils vont. Ceci étant dit, Chaos Theory nous offre tout de même quelques belles scènes, et nous prenons toujours énormément de plaisir à suivre Max et Chloé, qui sont vraiment très attachantes. Nous attendons la suite avec une relative impatience, ne serait-ce que pour voir comment les scénaristes vont s’en tirer.

Points positifs

  • Voir épisodes 1 et 2
  • Quelques belles scènes (notamment dans la piscine)
  • Un virage à 180° en guise de final

Points négatifs

  • Voir épisodes 1 et 2
  • Quelques coquilles scénaristiques qui rebuteront certains
  • Tout le monde n'accrochera pas à ce final

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires