Preview : Prey (2017)

Prey (2017) - PS4

Genre : FPS

Date de sortie : 05 mai 2017

Le 5 mai prochain, Bethesda Softworks sortira Prey sur PC, PS4 et One. Nous avons eu l'occasion de passer la première heure de jeu en sa compagnie sur un joli PC de compét'. A quoi s'attendre de la part du nouveau titre des papas de Dishonored ? Quelques éléments de réponse ici.


En 2032, sur Talos I, une station spatiale en orbite autour de la lune, vous incarnez Morgan Yu, le sujet d'une expérience un peu particulière. Une expérience qui, si elle aboutit, pourrait changer le destin de toute l'humanité. Une expérience environ à mi-chemin entre Alien 4 et The Truman Show. Mais comme dans toutes les histoires de SF, rien ne se passe comme prévu et vous serez très bientôt l'un des uniques survivants d'une attaque alien sur la station. Comment les aliens ont réussi à tout défoncer ? Qu'est-ce qu'on vous cache depuis le début ? Qu'êtes-vous ? Mais où est donc or ni car ? On en sait pas beaucoup plus que vous à ce stade du jeu, mais c'est bien le but de Prey.

Je vous fais un Prey à taux zéro

Alors que les premières minutes laissent penser que vous vous rendez au travail pour la première fois, un événement bouleversera rapidement ce qui semblait être le début d'un train-train quotidien. Vous vous apercevrez rapidement que votre chambre, votre immeuble, tout ce qui semblait composer votre quotidien n'est rien d'autre qu'un décor pour le sujet de l'expérience, vous-même. La première heure de jeu ne lève pas beaucoup le voile sur le mystère épais qui entoure votre présence et celle des aliens sur la station Talos I. Mais elle permet justement de poser les bases de ce qui devrait nous attendre par la suite.
 

Quand t'as peur que tes parents voient que t'as fumé un joint
Quand t'as peur que tes parents voient que t'as fumé un joint

Doit-on le Prey-commander ?

Prey propose un arbre de compétences relativement complet permettant de développer, par exemple, des talents de mécanicien ou encore de hacker. Le hack est d'ailleurs l'occasion d'essayer un mini-jeu rigolo, où il s'agira de sortir d'un petit labyrinthe en quelques secondes sans toucher les bords. Le FPS semble plus action / infiltration qu'action bourrine. Nous avons pu découvrir 3 armes, à savoir une lampe de poche qui donne des coups de latte, un fusil à pompe et un genre de pistolet à mousse. Mais je ne sais pas si vous voyez ce que c'est la mousse polyuréthane ? Ce truc qui gonfle et se fixe. Bref, vous pouvez tirer sur des ennemis, qui vont s'immobiliser, pour ensuite défoncer leur structure tranquillement. Mais rapidement, car la mousse n'a un effet que temporaire.
 


Dans le futur, il y a quand mêmes des colonies d'oies sauvages du Canada
Dans le futur, il y a quand même des colonies d'oies sauvages du Canada

De Prey ou de loin


Les aliens, nous les avons aperçu de différentes manières. La première, c'est une sorte d'insecte noir de consistance à moitié gazeuse. Ceux-là n'étaient pas trop retors et se défoncent à la matraque. Même si un coup de pistolet à mousse pour les immobiliser vous économisera bien des contraintes. Une seconde forme d'entre eux nous a paru beaucoup plus dangereuse, puisque de taille humaine et beaucoup plus dangereuse. Ici, privilégiez le fusil à pompe bien évidemment.
 

Je pense que je dois me laver les mains
Je pense que je dois me laver les mains

L'Amour est dans le Prey ?

Pour s'en sortir, il y aura aussi le craft. Les décors sont très très fournis, notamment en objets à ramasser et stocker dans votre inventaire. Le but de Prey sera aussi de combiner les ingrédients pour vous fabriquer des armes et autres ustensiles utiles à votre aventure. On se balade beaucoup dans une station assez immense, à la recherche de clés et de codes pour pouvoir vous frayer un chemin. Les décors sont plutôt jolis dans l'ensemble, et surtout hyper fouillés. On reconnait facilement la patte graphique d'Arkane Studios, notamment dans les visages des personnages.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Cette preview de Prey ne nous donne certes pas de quoi vous dire si le titre d'Arkane est qualitiatif ou non, mais au moins appuie sur le fait que le jeu est prometteur. De la part d'Arkane, on peut s'attendre une fois de plus à un gameplay très complet, et c'est le sentiment que nous avons eu en le pratiquant. Un arbre de compétences avec un assez fort potentiel, des armes marrantes et un scénario franchement énigmatique dont on aimerait en connaître plus, on a très hâte de savoir ce que Prey a dans le ventre. Rendez-vous le 5 mai prochain pour un jugement définitif.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires