Test : Rez Infinite

Rez Infinite - PS4

Genre : Shoot'em up

Date de sortie : 13 octobre 2016

Genre
Shoot'em up
Date de sortie
13 octobre 2016 - France
Disponible sur
PS4
Accessoires requis
PlayStation VR

Avec l'arrivée de nouveaux périphériques de jeu, il y a toujours un lot de jeux "réadaptés" uniquement pour l'occasion. La plupart d'entre eux sont simplement un peu plus jolis et offrent des DLC. D'autres vont un peu plus loin que ça et se posent en vrai porte drapeau. C'est le cas de Rez Infinite.

Test effectué à partir d'une version PS4


Rez est le chef d’œuvre mythique de Tetsuya Mizuguchi. Un jeu hybride, à mi-chemin entre le shoot'em up, le rail shooter et le jeu de rythme, doté de pistes audios uniques et d'une direction artistiques étonnante. Vous y incarnez un virus qui se fraie un chemin dans les méandres d'un système informatique et qui, pour ce faire, doit locker ses ennemis pour les détruire.
 

Si tu Rez, je me couche

Rez est un jeu d'une simplicité redoutable, au gameplay accessible et à l'ambiance tout à fait unique. Chaque ennemi locké (pas plus de 8 à la fois) ajoute un son, qui s'incruste sur la bande-son. Nos actions influent donc directement l'ambiance musicale du jeu. De plus, c'est un jeu de scoreur, donc doté d'une très bonne replay value. Il dispose de 4 zones qui, si vous les débloquez à 95%, vous offriront accès à la 5eme. Puis, pour accéder à la zone inédite, l'Area X, il vous faudra terminer la 5e zone. Si vous êtes naze, elle se débloquera toute seule au bout de 9 heures de jeu. Mais bon, v'la la honte. La jouabilité se fait soit à la manette, soit au PS VR, où on locke avec la tête. De bonnes sensations en perspective, avec un mode normal qui assiste quelque peu, mais aussi un mode où l'on contrôle tout. Plus compliqué, mais c'est la classe.
 

Rez the Lord !

L'Area X, la grande nouveauté de cette version, est très bien pensée. Elle se situe à mi-chemin entre Child of Eden (successeur spirituel de Rez) et Rez lui-même. On a l'impression que l'Area X a été développée spécifiquement pour le Playstation VR. Pas de motion sickness comme on aurait pu le craindre et un level design aux petits oignons. L'original est sorti sur Dreamcast et Playstation 2 en 2001 (réédité plus tard sur Xbox 360) : il a donc 15 ans cette année mais n'a pas pris la moindre ride. Bien au contraire, puisque sa sortie sur Playstation 4 lui a offert un coup de jeunesse très agréable. 1080P, 60 FPS, c'est du propre. Certains bugs de son ont été corrigés par rapport aux versions précédentes. De plus, certaines palettes de couleurs ont été revues, de sorte à être plus en accord avec le reste du jeu. Des petits changements, des ajouts, et finalement une version ultime d'un titre qui n'a rien perdu de sa splendeur en 2016, bien au contraire.
 


Article rédigé par JoKeR , le

Rez Infinite, c'est le jeu qu'il vous faut. Parce que si vous n'avez jamais touché à Rez, c'est bien dommage. Et aussi parce que si vous y avez déjà touché, ça vaut quand même le coup d'y revenir, tant la version Infinite est excellente. C'est, au-delà de l'hommage délivré à l’œuvre de Tetsuya Mizuguchi, un superbe ambassadeur du Playstation VR. Et on vous souhaite la fin qui déchire, celle en blanc avec les petits papillons roses.

Points positifs

  • Rez, une expérience unique
  • Le lifting vraiment propre
  • L'Area X, bien pensée

Points négatifs

  • Durée de vie courte pour les non-scoreurs, hélas.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires