Test : Micro Machines World Series

Micro Machines World Series - PS4

Genre : Course de jouets

Date de sortie : 30 juin 2017

Genre
Course de jouets
Date de sortie
30 juin 2017 - France
Développé par
Codemasters
Edité par
KOCH Media
Disponible sur
PC, PS4, Xbox One
PEGI
 Interdit aux moins de 7 ans

[Voix nasillarde des débuts de la télévision : ON] C'est en 1998 que Micromachines connait son heure de gloire avec son fameux épisode V3, sorti sur la Playstation première du nom. Il vous proposait de prendre part à des courses endiablées à bord de vos bolides miniatures préférés dans des décors de la maison fun et ludiques [Fin de l'imitation]. Codemasters a donc décidé de relancer l'une de ses vieilles licences en cette belle année 2017, et ce n'était pas forcément une bonne idée.

Test effectué à partir d'une version Xbox One

Ce nouvel épisode intitulé World Series ne va pas avoir pour ambition de vous surprendre par ses nouveautés et son gameplay d'un nouveau temps. Il a plutôt tendance à récupérer une bonne vieille recette en essayant de faire aussi bien que Mamie... mais on dirait bien qu'ils ont oublié quelques ingrédients. 

Premier constat un peu triste : le contenu est loin d'être faramineux. Une dizaine de circuits et autant de véhicules. Voilà qui est bien faible pour un jeu de ce style qui aurait pu tirer profit de la grande diversité de la licence Micromachines et des environnements que l'on peut facilement imaginer. Les modes de jeux ne se bousculent d'ailleurs pas non plus au portillon. Une mode course classique (mais efficace il faut bien le reconnaître), un mode arène complètement fouillis, et un dernier mode élimination, plutôt sympa mais rapidement lassant.


Micro Machines
Heureusement que le mode course est là


Mais pourquoi ne pas avoir créé une petite campagne ou des minis championnats en solo ? Ça ne doit pas être sorcier et ça permet d'intéresser un peu le joueur. Ou alors un mode Time Attack qui peut parfaitement convenir à ce genre de petits circuits amusants. Heureusement, le mode course classique en ligne est là. La jouabilité est sympa, on drift avec plaisir, c'est un peu le bordel à certains moments mais on s'amuse quand même. Du coup, allez, on attend avec impatience la course suivante... mais... mais pourquoi on se retrouve sur le menu d'accueil ? Quelle est donc cette diablerie ? Eh bien croyez-le ou non, une fois la course finie, on est directement propulsé sur le menu, et on doit relancer un course de zéro... Quasiment incroyable alors que tous les jeux un peu compétitifs proposent automatiquement d'enchaîner sur la course suivante. C'est pénible, TRÈS pénible. Du coup la seule solution est de jouer en local, mais seul, car le mode course n'est pas dispo en multi local.


Micro Machines Customisation
Il est possible de customiser (pas trop non plus) les véhicules


La conséquence est qu'il ne reste pas grand-chose pour s'amuser et profiter de ce petit opus qui avait pourtant tout pour être sympa. Les armes en partenariat avec la marque NERF manquent cruellement de piquant surtout comparées à la référence Mario Kart. La jouabilité est bonne et simple à prendre en mains, mais est malheureusement exactement la même sur tous les véhicules. Du coup, seul le look de la caisse vous fera choisir l'une ou l'autre des petites voitures. Quelques éléments ont été copiés aux références des jeux compétitifs, comme les récompenses que l'on peut récupérer au fur et à mesure de la progression ou le système de ladder, mais la motivation n'est pas là. Reste finalement des événements apparemment hebdomadaires, mais les 4 jours qui nous séparent du prochain auront raison de notre patience.


Article rédigé par Plax , le

Au final, Micromachines World Series est une grosse déception. Codemasters avait toutes les cartes en mains pour bien faire, mais rend une copie bien trop approximative pour mériter réellement notre attention.

Points positifs

  • La jouabilité simple et accessible

Points négatifs

  • Le manque de contenu
  • Les modes de jeu
  • L'impression que les choses ont été faites à moitié

A propos de l'auteur

Plax

Plax

29 ans | Champion de France de Madden

Mangez au moins 5 fruits et légumes par jour, jouez au moins aux jeux vidéo 20h par semaine, faites du sport au moins 8 fois par mois.

Fier d'avoir la bio la plus courte de la team GameHope.

Contacter

Commentaires