Test : The Italian Job

The Italian Job - PlayStation

Genre : Driver-like

Date de sortie : Octobre 2001

Genre
Driver-like
Date de sortie
Octobre 2001 - France
Développé par
Pixelogic
Edité par
SCi
Disponible sur
PlayStation
Site officiel
Site officiel

Un nouveau jeu style Driver sur PlayStation, oui oui, la PSOne... La preuve que cette console qui commence à vieillir n'a pas encore été totalement oubliée !

L'histoire de ce jeu se passe dans les années 70 et est tiré d'un film culte Outre-Manche. Vous êtes dans la peau d'un ex-taulard nommé Charlie qui, à sa sortie de prison, ne pense qu'à une chose : voler des lingots d'or dans la plus grande banque de Turin. Mais le problème c'est que la Mafia a été mise au courant et ça va faire mal !!!

Plusieurs modes de jeu

Le jeu possède plusieurs modes de jeu : Italian Job, Destruction, Contrôle, Course libre, Challenge sans oublier le multijoueur.
Le mode Italian Job est le plus important du jeu, et c'est ce qui lui donne le plus grand intérêt. Grâce à ce mode, vous pourrez parcourir 16 missions dans trois villes : Londres, Turin et une ville des Alpes, trois villes modélisés pour le plus grand plaisir du joueur. Je disais donc... 16 missions, de difficulté progressive, ce qui n'empêche pas le jeu d'être très court, les missions s'enchaînent les unes après les autres avec une certaine rapidité, ce qui a pour résultat de finir le mode entier en à peine une journée. Les missions sont en revanche très variées, de la simple évasion d'une prison à un grand détournement de fourgon gardé par l'armé, pour cela il faut éviter les flics et bien entendu les barrages routiers parce qu'en plus des voitures de flic qui barrent la route, vous pourrez, dans certaines missions, vous retrouver face à un barrage militaire avec des tanks, mais je vous rassure ces derniers ne ripostent pas (enfin, d'après ce que j'ai vu). A Turin, la Mafia est aussi de la partie et les mafieux ne souhaitent qu'une seule chose : vous détruire.

Les autres modes

Les autres modes disponibles ne prêtent guère l'attention, ce qui ne signifie pas qu'ils sont nuls, bien au contraire, ils peuvent être intéressant, par exemple, le mode destructeur vous entraîne dans 20 épreuves dans lesquelles vous devrez renverser tous les plots dans un parcours pendant un temps prédéfini, le mode contrôle vous entraîne dans 20 épreuves également, mais vous devrez passer un certain nombre de checkpoint en suivant une flèche comme dans certains jeux de course (Midtown Madness sur PC entre autres), et pour cela vous ne devrez pas dépasser le temps requis. Quand vous aurez gagner un certain nombre de missions dans le mode Italian Job, vous déverrouillerez un mode qui est le mode challenge. Vous devrez réaliser des sauts, de course en solitaire dans la neige, faire du slalom entre des bus, la totale quoi ! Le mode que j'ai aussi apprécié, c'est le mode course libre, en effet vous pourrez visiter la ville tranquillement sans avoir d'obligation, pas de mission, pas flèche que vous devrez suivre, seuls les flics peuvent vous arrêter pour excès de vitesse ou danger sur la voie publique (encore une inspiration de Midtown Madness). Cela peut aussi arriver qu'une bagnole se mette à côté de vous et vous demande de taper la bourre pendant 5 tours autour d'un quartier, ou encore un autre qui vous défie de sauter plusieurs immeuble à l'aide d'un tremplin. Pour ce mode totalement libre vous pourrez choisir le véhicule de votre choix parmi plus de 10 bagnoles de tous styles : van, bus, voiture de police, voiture de sport etc., que vous devrez déverrouiller lors des missions dans le mode Italian Job et la ville que vous voudrez parmi Londres ou Turin.

Le mode multijoueur

Je ne pouvais pas terminer ce test sans parler du mode multijoueur dans lequel vous pourrez jouer jusqu'à 8 sur une même PlayStation en alternance (vous jouerez chacun votre tour). Tout d'abord, vous devrez choisir le nombre de joueurs, le nombre d'étapes, et pour finir, les circuits que vous désirez faire. Dans ce mode vous ne pourrez courir que sur les circuits disponibles dans le mode Contrôle, donc le gagnant sera celui qui aura passé le nombre de checkpoint demandés par le jeu en un temps minimal.

Des points faibles

Un des points faibles de Italian Job est la caméra : il n'y en a qu'une (vue externe derrière la voiture). Heureusement, elle est jouable, mais on aurait aimé avoir une vue arrière afin de savoir si un policier nous poursuit, ce qui est impossible ici.
Le son, quant à lui, devient vite répétitif, à cause des sirènes de police londoniennes qui ressemblent à une sonnerie de téléphone ou encore le bruit des plots du mode destructeur.
Sinon pour ce qui est de la musique, elle s'accorde très bien au jeu, ce qui lui donne un air encore plus sympathique. Cependant, elle est assez surprenante au début car elle est assez bizarre.

Les graphismes

Les graphismes sont bien sûr ceux d'une Playstation bourrée de pixel, mais on peut dire qu'ils sont réussis pour une console aussi faibles : ce n'est quand même pas évident de gérer une ville aussi vaste avec le trafic et les piétons, donc on ne peut que s'incliner.

Article rédigé par The Gremlin , le

The Italian Job est un très bon jeu dans la lignée des Driver, très fun, que vous permettra passer de bon moments malgré sa faible durée de vie.

Points positifs

  • Fun
  • Missions réussies
  • Trois villes reproduites

Points négatifs

  • Temps de chargement
  • Pas de vue arrière
  • Sons répétitifs

Commentaires