Test : NHL 07

NHL 07 - PSP

Genre : Simulation de hockey

Date de sortie : 19 octobre 2006

Genre
Simulation de hockey
Date de sortie
19 octobre 2006 - France
Développé par
EA Sports
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PC, PS2, PSP, Xbox 360, Xbox

NHL 07, la dernière version en date du jeu de hockey, sensée être la référence du genre dans le monde vidéo ludique, est-elle réellement à la hauteur des espérances des joueurs ? Toujours plus loin, toujours plus beau, toujours plus réaliste, c’est comme ça que EA voit les choses mais de là à dire qu’ils réussissent à chaque coup c’est une autre histoire (ex FIFA 06). La PSP vient d’accueillir ce titre pour pouvoir combler les fans de ce jeu si peu médiatisé dans notre cher pays, aura-t-il le succès attendu ? et surtout, le mérite-t-il ? C’est ce que nous allons tenter de voir tout de suite.

 
 
Avec l’avantage d’être ma « série » la plus ancienne du domaine, EA et ses NHL n’ont pas fini de faire parler d’eux car ce nouvel épisode est très controversé, entre un jeu qui paraît abouti à première vue et une impression de pas fini lors de la prise en main. Cela est-il du à un relâchement de la firme à cause de ses efforts concentrés sur FIFA 07 ? Ou bien ont-ils simplement décidé de nous décevoir comme avec Madden 07 ? Les voix (non, pas du seigneur, celles-la elles restent où elles sont) des développeurs sont impénétrables. Mais nous allons tout de même essayer de nous infiltrer un petit peu.
 

Il faut toujours une bonne présentation !

Sur ce point là EA Sports a plutôt bien joué son coup. Avec une intro qui envoie du pâté sur un fond sonore entraînant (Good Ridance) la première impression est plutôt bonne, surtout que ce sont des images de véritables matches, donc déjà un peu plus prenant et pour les connaisseurs ça peut même rappeler de bons souvenirs. Les temps de chargement au début sont un peu lents mais bon, ce n’est pas trop grave car ce n’est réellement que dans le lancement du jeu, ceci est donc excusable. Un menu simple d’utilisation est le bienvenu car il commence à y en avoir marre de tous ces jeux en japonais (vous vous en sortez vous ?). En ce qui concerne les options, tout n’est pas très clair et si on ne s’y connaît pas trop en hockey, ce titre n’est pas forcément le meilleur pour en découvrir toutes les faces ; certaines options sont réellement réservées aux connaisseurs. Pour le choix des équipes la formule la plus simple a été adoptée, à savoir - on ne change pas une recette qui marche depuis des lustres - un cadre avec les équipes (logo et statistiques) qui défilent de haut en bas et L1 ou R1 pour changer de ligue ou de catégorie. Une fois dans le match la présentation du menu « Pause » est plus que sommaire. Il arrive parfois de dire simple et efficace, et bien ça aurait pu être le cas ici si le « efficace » avait été rajouté par les créateurs. Passons donc aux bons points et aux mauvais points du jeu dans les options et la prise en main.
 

Pas de violence, même si ce n’est pas encore les vacances

Effectivement, une majeure partie d’entre nous n’est pas en vacances, mais ce n’est pas une raison pour se taper dessus, et c’est certainement ce que les développeurs ont pensé lors de la mise en place des fonctionnalités du jeu. Dans les versions précédentes où il suffisait d’une bonne mise en échec injustifiée pour transformer votre jeu de hockey en combat de boxe (c’était très amusant), il faudra vous accrocher et même en montant le l’indice de bagarre au max vous aurez du mal à trouver un adversaire avec assez de couilles pour oser vous affronter. Enfin, ce n’est qu’un détail, mais de taille et qui (je trouve) enlève un peu de charme au jeu. Par la suite le manque d’options dans le menu « Pause » pendant un match est également regrettable. Une fois la partie lancée, impossible de revenir sur les règles, le niveau de difficulté ou autres réglages quels qu’ils soient ; pas de changement d’équipe, seulement la possibilité de demander un temps mort, de retirer son gardien (juste avant la fin du match), de reprendre ou bien de quitter. En ce qui concerne les options, il est possible, comme précisé ci-dessus, pour les connaisseurs, de régler totalement votre équipe, de la ligne à la tactique de jeu et même le line-up. La possibilité de faire des échanges de joueurs ou bien de piocher dans les agents libres, les joueurs sans équipes (pour les saisons, nous reviendrons sur les autres modes un peu plus bas) vous permettra de créer d’une part votre propre équipe, et d’autre part de suivre les réels changements de joueurs. Les caractéristiques des joueurs sont ici aussi respectées (je dis aussi, car c’est de plus en plus le cas : FIFA, Madden, etc…) à savoir les angles de tir selon s’il est gaucher ou droitier, ses performances en vitesse, son endurance, etc… Tout un tas de détails qui est un plus pour un opus qui laisse un peu sur sa faim.
 

Gameplay et autres curiosités

Alors, lilalilalum, crack crack, tac hopla et c’est parti, nous avons le jeu en main et après ? Et bien en raison de son manque de joystick, la PSP n’offre pas le même système d’utilisation de la crosse mais vous avez tout de même la possibilité d’en faire « ce que vous voulez » en maintenant le bouton triangle appuyé - bouton qui sert à feinter ses adversaires (ça marche très bien pour le gardien). Ceci n’empêchant en rien cela, la prise en main du jeu est tout à fait remarquable. Dès le commencement, aucune hésitation, la maniabilité est assez réaliste et par conséquent, il suffit d’un petit peu d’entraînement pour que les buts s’enchaînent. D’ailleurs concernant le niveau de difficulté, pour les joueurs inexpérimentés ou peu expérimentés, celui-ci est plutôt bien géré, mais dès que vous touchez un peu trop bien la rondelle, c’est vite la débandade et une ou deux tactiques suffisent pour finir vos matches à 8 / 2 (oui ils vous en mettent quand même). C’est regrettable car ça casse un petit peu la durée de vie du jeu qui pour l’instant était correcte, du moins pour ceux qui ne rentrent pas dans ses profondeurs. Effectivement, pour les joueurs aguerris et ceux qui s’y connaissent en hockey, le système de gérance des équipes, c'est-à-dire vos lignes, vos joueurs et tout ce qui touche de près et de pas trop loin est assez complet. Le mode « Dynastie » est là pour vous plonger dans l’univers d’une saison dans laquelle vous devrez faire attention aux paramètres énoncés juste au dessus, mais également gérer des options telles que la pression sur la LNH, les relations publiques, etc… Le propriétaire de l’équipe envoie même des messages pour vérifier que tout ce passe bien. Un petit plus qui permet de s’immerger plus profondément dans le jeu. Quelque chose d’autre ? Et oui, pour NHL 07 même la version PSP est dotée d’un éditeur de joueurs et aussi d’équipes. Vous pouvez donc créer des joueurs (des cheveux aux patins) qui seront placés dans les agents libres, avec la possibilité par la suite de les engager dans votre équipe ou bien tout simplement de vous faire votre propre « dream team » en piochant les joueurs où vous voulez ; votre seule limite est le budget de recrutement.
 

Article rédigé par Neji , le

Pour conclure, on retiendra de ce test que le jeu est doté d’une très bonne prise en main,et qu’il est plus réaliste que dans ses versions précédentes. Normal me direz-vous, c’est l’évolution de la technologie, mais c’est tout de même bon à faire remarquer. Un mode de gestion d’équipe et de création qui nous plonge au cœur du jeu. Les seuls défauts sont la trop grande facilité pour les habitués de la série, la quasi-disparition des bagarres, des options qui ne servent à rien pour les débutants et enfin l’impossibilité de régler les options du jeu pendant un match. Ah, un petit point qui n’a pas été abordé dans le test, la B.O est entièrement Rock / Punk, donc pour les amateurs de Rap, R’n’B et autres divagations musicales (ce n’est pas de leur faute, il ne faut pas leur en vouloir) vous pouvez de suite couper le son et mettre votre baladeur en route. Un jeu accessible à tous mais beaucoup plus intéressant pour les fans du genre.

Points positifs

  • Très complet pour les joueurs aguerris
  • Réaliste
  • Editeur de joueurs et d'équipe bien réalisé
  • Une très bonne B.O

Points négatifs

  • Niveau de difficulté mal géré (selon le niveau du joueur)
  • Une fois la tactique comprises pour les buts, manque d'intérêt

Commentaires