Test : NBA Street : Showdown

NBA Street : Showdown - PSP

Genre : Basket de rue

Date de sortie : Septembre 2005

Genre
Basket de rue
Date de sortie
Septembre 2005 - France
Développé par
EA Big
Edité par
EA Big
Disponible sur
PSP

Vous êtes tout petit et on riait de vous à l'école quand vous faisiez du basket en EPS ? Rassurez-vous : vous allez pouvoir vous venger en défiant tout le monde n'importe où, même dans les chiottes ! La classe ? Bof pas forcément...

 
 
NBA Street version PSP reprend grosso modo le même contenu que les versions sur console de salon. Pour les plus boulets d'entre vous, il s'agit d'un jeu de basket de rue, qui se joue en trois contre trois, avec une musique rap venant remplacer les habituels cris des spectateurs et autres commentaires présents dans ce genre de jeux.
 

Du basket de rue

Le principe est tout bête : marquer 21 points avant votre adversaire. Pour cela, vous pourrez dribbler, faire des feintes, tirer et faire tout un tas de figures du genre "grodegah, téma ce triple looping qui tue ta reum". Cette dernière possibilité vous permettra de gonfler une barre de "Gamebreaker", constituée de chacune de ces lettres. Une fois la barre remplie, vous pourrez considérer la partie comme gagnée, puisqu'il vous suffira de tirer pour marquer un panier. Au cas où vous n'y arriveriez pas, votre adversaire perdra aussi un point par panier encaissé. Non mais ! Ce système aux allures kevinesques renforce le côté arcade du jeu, mais détruit totalement tout l'esprit du basket puisqu'il suffit de sauter partout et d'en mettre plein la vue pour gagner. Attention, car l'IA se permet parfois quelques tours de magie du style "et hop, je marque un panier sans les mains".
 

T'aimes pas le rap ? Tant pis, gros...

La réalisation technique est honorable mais reste basique : des persos modélisés de manière correcte, des décors issus des versions consoles de salon et tout le tralala. La bande son est exclusivement composée de morceaux rap. Comme dans Need For Speed Rivals, vous pourrez sélectionner vos titres préférés, mais si vous n'êtes pas adepte de ce genre de musique, vous allez en baver.
Enfin, on notera la présence de petits bonus tels un petit jeu en 2D où il faut marquer des paniers le plus vite possible en dosant une jauge de puissance.
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

NBA Street déçoit un peu dans la mesure où il ne propose rien de bien nouveau face aux versions console et que la présence du "Gamebreaker" nuit beaucoup au gameplay. Un jeu à réserver aux fans de basket qui auront les moyens de s'y adonner en multi (attention : un UMD est requis pour chaque joueur).

Points positifs

  • Petits jeux bonus
  • On peut enfin faire du basket de rue dans les chiottes
  • Fidèle à la version console de salon...

Points négatifs

  • ... mais trop fidèle !
  • Gamebreaker gâchant le gameplay
  • Bande-son uniquement composée de rap

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

31 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires