Test : Virtua Tennis World Tour

Virtua Tennis World Tour - PSP

Genre : Jeu de tennis

Date de sortie : Septembre 2005

Genre
Jeu de tennis
Date de sortie
Septembre 2005 - France
Développé par
Sumo Digital Ltd
Edité par
Sega
Disponible sur
PSP
Site officiel
Site officiel

Qu'il fut grisant mon retour du boutiquaire local, avec -un beau jour de 2000- Soul Calibur et Virtua Tennis sous le bras. A mon avis, je n'étais pas le seul à porter la notion de "sourire niais" à son firmament. Là bas, de l'autre coté de... euh... des terres orientales, le petit hérisson bleu faisait le même. Parce que c'est pas tout le monde qui peut se permettre de convertir deux jeux d'arcade à succès en séries mythiques sur console. 5 ans plus tard, ils sont toujours là. Et le pire, c'est qu'ils s'exportent.

 
 
A cette époque, si mes souvenirs sont bons, j'avais du aller insister un peu sur le porte-monnaie de maman pour me permettre cette petite folie. Pensez vous, deux jeux de cette trempe, j'ai résisté 10 minutes, puis j'ai arraché mes chaines, mangé les gardiens, machonné le cadenas, arraché la porte, et me suis retrouvé devant le vendeur, piécettes et bifetons à la main. Si Soul Calibur commencait à être connu, et portait toujours son surnom de "jeu qui à lui seul nécessitait l'achat d'une DC", Virtua Tennis débarquait tout fraîchement, après avoir écumé les salles d'arcade pendant quelques mois. C'était le beau temps pour Sega. Pas de Sony, et des méga-hits à gogo. Tout ce qui était pétri par leurs doigts bridés semblait touché par la grâce. Sonic Adventure, Crazy Taxi ou encore Jet Set Radio continuèrent à le prouver. Mais ces autres licenses n'eurent pas le même écho, et moururent dans l'oeuf (bon, je suis méchant). Soul Calibur -quant à lui- continua son bout de chemin (et le continue toujours) avec succès, tandis que Virtua Tennis s'étoffa d'un 2ème opus, avant de paraître sur PC. Puis sur PS2. Puis sur GBA. Puis sur NGage. Et enfin sur PSP. En parfaite harmonie avec Sony depuis que ça leur fait gagner de l'argent, les bonhommes de Sega ont ainsi développé un épisode spécial pour la dernière de Sony. L'enfant terrible (à savoir la PSP) est d'ailleurs sorti avant-hier en France, et Virtua Tennis était l'un des apâts principaux de son line-up. Une idée qui m'aurait bien fait rigoler voila 6 ans.
 

Service rendu?

Virtua Tennis PSP s'inspire des épisodes DC. La puissance de la console aurait même permis une simple conversion des épisodes DC sur portable. Mais Sega a mieux fait les choses, reprenant les meilleurs éléments des deux opus. Le World Circuit est présent, agrémenté de nouveaux mini-jeux et d'un très bon niveau des adversaires. Leur IA est assez variée et la difficulté bien dosée. Le gameplay quant à lui est plus emprunté au premier opus, qui se voulait plus arcade, plus instinctif, que le deuxième. Perso, je préfère, même si Sega semble vouloir se diriger vers un avenir plus "simulation" pour son jeu de sport fétiche. En même temps, cette version reprend aussi au 2ème opus, à savoir des licenses de vrais joueurs (8 hommes et 8 femmes), ainsi que la possibilité de créer son perso. Une initiative louable même si limitée. A ce propos, si certains joueurs sont présents depuis le 1er opus (Tommy Haas, Tim Henman), le reste a été bien mis à jour. On trouve ainsi Federer, Ferrero, Grosjean, Hewitt ou Roddick. Côté femmes, bah y'a du monde aussi, mais le jeu féminin étant un poil plus lent, je n'ai pas pris le temps de m'y attarder. C'est vrai quoi, déjà qu'on a des horaires impossibles...
 

Article rédigé par Rick28 , le

Chouette surprise du line-up, Virtua Tennis est un excellent titre qui trouve un nouvel avenir sur portable. Le mode WiFi à 4 joueurs est une véritable aubaine qui ravira n'importe quel joueur qui a 3 amis qui sont assez cons pour tous acheter le même jeu. Technique, gameplay, durée de vie, convivialité, Virtua Tennis n'a rien perdu de sa superbe. Epatant pour un jeu d'arcade vieux de 6 ans... Presque flippant.

Points positifs

  • Animations
  • Gameplay bien fichu
  • Terriblement sympa à plusieurs

Points négatifs

  • IA vite cernée pour ceux qui ont écumé tous les opus
  • Temps de chargement

Commentaires