Preview : Super Monkey Ball : Banana Blitz

Super Monkey Ball : Banana Blitz - PSVita

Genre : Super boule de singe

Date de sortie : 26 octobre 2012

Genre
Super boule de singe
Date de sortie
26 octobre 2012 - France
Développé par
Sega
Edité par
Sega
Disponible sur
PSVita, Wii
Site officiel
Site officiel

Au fil des ans et des déclinaisons, Super Monkey Ball a subi diverses critiques : difficulté de jeu amoindrie, peu de renouvellement malgré quelques features supplémentaires et l'adaptation aux nouveaux modes de contrôle (wiimote, gyroscope 3DS, iPhone et iPod Touch). La licence est pourtant toujours d'actualité en cette période des fêtes avec la proche sortie de la PlayStation Vita en territoire nippon. Le jeu est prévu chez nous peu de temps après la sortie de la console en Occident. Après 30 minutes de prise en mains, qu'attendre réellement de la version finale ?

 
 
Comme toujours dans Super Monkey Ball, il faut agir sur l'inclinaison d'un plateau sur lequel se déplace un singe enfermé dans une boule de manière à faire atteindre l'arrivée au-dit singe. Le concept a fait ses preuves au fil des ans et faire se déambuler la boule dans des niveaux plus alambiqués les uns que les autres (chemins étroits, sauts divers et variés) en évitant au singe le plongeon dans le vide est toujours aussi intéressant et prenant. Les manipulations classiques à l'aide des deux sticks analogiques de la PSVita sont clairement les plus pratiques. Pourtant on reprochera encore une fois au support de proposer des sticks trop bas sur la console, ce qui fatigue les pouces et peut devenir douloureux après un usage prolongé.
 

Waaah ! Il ressemble à TrailBlazers sur Amstrad CPC ton jeu!

L'usage du gyroscope est encore plus délicat et nécessite beaucoup de précision. Malgré toutes ces critiques inhérentes au support, on est plus que ravi de retrouver le fun absolu proposé par les softs de cette licence. Diriger le singe dans des décors plus que labyrinthiques est toujours aussi plaisant et offre son pesant de stress, de dextérité et de réflexion. De très bons réflexes sont nécessaires également, tant la boule prend de la vitesse facilement. On déplace donc nos singes aux diverses caractéristiques à travers cinq environnements différents (jungle, bois, métal, carton et pâte à modeler) sur plus de cent niveaux tous plus alambiqués les uns que les autres.
 

Mais non voyons, là y a un gyroscope !

Les niveaux peuvent être créés à partir d'une photographie prise par la Vita, idée extraordinaire sur le papier et couronnée de succès en réalité, si tant est que le dessin ou l'élément pris en photo remplisse les conditions requises. La photographie prise, il suffit de secouer la PlayStation Vita pour crééer le niveau automatiquement. De quoi occuper les hordes de fans de Super Boule de Singe pendant de longues heures. Un mode online via wi-fi est de la partie également et comblera de bonheur les amateurs de mini-jeux (au nombre de huit). Le GPS permettra enfin de comparer ses scores localement ou avec des adversaires du monde entier.
 

Article rédigé par Rhyscard , le

Dire que l'on n'a pas apprécié Super Monkey Ball Banana Splitz serait mentir, tant de bonnes impressions se dégagent du titre. En l'état, on regrette principalement des problèmes liés au support (sticks trop bas, gyroscope délicat à prendre en mains), mais on ne peut qu'être séduit par les qualités intrinsèques d'une formule qui a maintes fois fait ses preuves, et ce sur un écran à la définition exemplaire...

Commentaires