Test : 1-2 Switch

1-2 Switch - Nintendo Switch

Genre : Duels

Date de sortie : 03 mars 2017

Genre
Duels
Date de sortie
03 mars 2017 - France
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Nintendo Switch
Modes de distribution
Boutique
Nintendo eShop

Pour le lancement de la Switch, seuls 4 jeux ont eu droit à une cartouche. 1, 2 Switch en fait partie, un jeu qui se doit de faire le porte-étendard des nouvelles technologies que propose la console. Quand vous aurez fini Zelda qui justifiait totalement et tout seul l'achat de cette console, devriez-vous vous tourner vers 1,2 Switch ?

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

1, 2 Switch est une compilation de mini-jeux, comme le fut à l'époque Wii Sports au lancement de la Wii. Ici, pas 4, ni 8 mais 28 petits jeux pour s'amuser entre amis avec des épreuves au concept parfois sympathique, parfois pas bien intéressant, et parfois carrément gênant. Nous allons directement lister les jeux qui ont retenu notre attention, pour les bonnes ou les mauvaises raisons.
 

Première étape de la gêne
Première étape de la gêne

Duel au Far West / Imbruglio au Far West : On se tient bien droit, prêt à dégainer le Joy-Con pour descendre l'adversaire. Quand on entend feu, le premier qui descend l'autre a gagné. Ce qui est vraiment plus rigolo, c'est la version "imbruglio", car la voix qui lance "Feu !" change de mots pour vous forcer à l'erreur. On ne tire pas quand on entend "Feuille !". Rigolo, vraiment.
 
Coup de fil : Les Joy-Con sont posés devant vous, et sonnent. Le premier à décrocher et dire "Allo" a gagné. Simple jeu de réflexe et de rapidité, il devient un peu plus rigolo quand il faut décrocher seulement quand la bonne sonnerie retentit.
 



Les assiettes tournantes : Comme des clowns, on fait tourner des assiettes sur un bâton. Assez précis quand même dans sa reconnaissance, le plus marrant est de devoir embêter son voisin pour lui faire faire tomber l'assiette. Vraiment rigolo entre potes.
 
Tennis de table : Celui-là pourrait être nul, mais est un peu étonnant. Vous mimez un match de ping-pong, et vous devrez uniquement vous réferer au son pour effectuer les échanges. Au début, c'est nul. Après, quand vous comprenez comme ont joue, c'est assez cool. Puis ça redevient relou un peu plus tard, quand on a fait le tour.
 
La traite de vache : Ce moment de solitude à deux. On vous oblige à vous regarder dans les yeux pendant que vous mimez la traite d'une vache. Personne, après la puberté, ne peut se retenir de penser qu'il fait autre chose que ça. C'est très très gênant. Mais ça peut aussi être le début d'un super court-métrage, chez Brazzers par exemple.
 

Concours de mangeur de hot dog
Concours de mangeur de hot dog

Sous pression : Un autre jeu très très gênant. On secoue une bouteille remplie de liquide avec des bulles, et on le passe à l'adversaire. Le but étant de ne pas être celui à qui ça va péter à la tronche. Sachez que vous avez, encore, vraiment l'air pas très fin en secouant un Joy-Con. Outre le fait d'avoir l'air d'un masturbateur compulsif, on n'a pas vraiment trouvé l'intérêt en termes de gameplay.
 
La Boxe : Elle est plutôt rigolote, demandant d'accomplir des mouvements techniques aussi vite que possible. Fatigant, défoulant, mais vite lassant aussi.
 
Fais dodo : Vraiment rarement on aura vu un tel malaise en jouant à un jeu. La tablette affiche la tête d'un bébé qui pleure, et qu'il faut bercer jusqu'à ce qu'il s'endorme. Puis on le pose doucement. Et on le reprend si il se remet à brailler. Outre l'intérêt vraiment très limité d'un gameplay pareil, c'est vraiment très bizarre. Notamment parce que ce bébé n'a PAS D'YEUX.
 

Le malaise de bercer un bébé sans yeux
Le malaise de bercer un bébé sans yeux


Combien de billes : C'est un titre assez bluffant pour la qualité de ses vibrations HD. On doit, en secouant doucement son Joy-Con, deviner combien de billes virtuelles s'y trouvent. On entend, on ressent, et même si ce n'est pas toujours évident, c'est une vraie perf' que de nous faire croire qu'il y a vraiment des billes dans la manette.
 
 
 
Les autres mini-jeux n'ont pas spécialement relevé notre attention. Ce sont soit des mini-jeux sans réel intérêt, soit des redites d'autres skinés un petit peu différemment. On regrette aussi que la direction artistique du titre soit assez douteuse, avec des acteurs qui miment et montrent les actions à réaliser. C'est curieux, on aurait aimé que Nintendo fasse appel à plus de créativité pour illustrer les épreuves de manière plus sympathique.

Article rédigé par JoKeR , le

1,2 Switch est un amour de vacances, une histoire sans lendemain, comme disait le grand artiste Anthony Dupray. Avec des potes, avec sa copine, avec de l'alcool beaucoup, il peut assurer quelques éclats de rire, c'est vrai. Mais son positionnement tarifaire, 50 euros, fait vraiment cher le délire. A 20 euros, on vous le conseillait sans problème. Là, on préfère vous conseiller d'attendre une petite baisse de prix.

Points positifs

  • S'accorde très bien avec de l'alcool
  • Quelques éclats de rire en perspective
  • Parfois des démos techniques bluffantes

Points négatifs

  • Certaines épreuves vraiment très gênantes
  • 50 euros, c'est non
  • Direction artistique vraiment pas inspirée

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires

Jeux similaires