Test : Fast RMX

Fast RMX - Nintendo Switch

Genre : Courses du futur

Date de sortie : 03 mars 2017

Genre
Courses du futur
Date de sortie
03 mars 2017 - France
Développé par
Shin'en
Disponible sur
Nintendo Switch
Modes de distribution
Nintendo eShop

Il y a quelques années sortait un certain FAST : Racing League sur le Wiiware : un jeu de course futuriste s'approchant d'un WipEout et d'un F-Zero développé par les allemands de chez Shin'en. Ce titre avait su convaincre les fans du genre malgré un contenu assez maigrichon et une difficulté qui pourrait rebuter certains. Après avoir récidivé sur l'eShop de la Wii U  avec FAST : Racing NEO, voici aujourd'hui pour accompagner la sortie de la Switch Fast RMX.

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

La version Switch : 

Celle-ci propose tout le contenu du titre déjà sorti sur Wii U. Trois championnats donc, de dix circuits chacun. La réalisation est honnête même si, comme d'habitude, on préférera jouer sur sa tablette que sur le téléviseur pour profiter de graphismes plus léchés. Outre le fait que la totalité des DLC soient présents, on appréciera surtout le fait de pouvoir jouer jusqu'à 4 en écran scindé sur cette version, avec les Joy-Con. C'est cool, même si sur la tablette - de ce côté-là - c'est assez petit et la vitesse n'aide pas toujours. Quoiqu'il en soit, Fast RMX est un très bon titre de lancement, qui ne s'impose évidemment pas si vous le possédiez déjà sur Wii U.




Les machines futuristes de la licence FAST sont donc de retour dans cet épisode Racing NEO, et elles sont toujours aussi rapides. Comme son prédécesseur, cet opus se base en effet essentiellement sur la vitesse en misant sur deux éléments différents : les boosts à récupérer sur la piste et les accélérateurs qui s'activent uniquement lorsque le véhicule qui circule dessus est de la même couleur. En ce qui concerne les boosts, ils prennent la forme de petites boules à récupérer de temps à autres pendant la course et à activer lorsque le besoin se fait sentir, à la manière des champignons d'un Mario Kart. Les joueurs peuvent en effet choisir de les utiliser immédiatement ou bien de les stocker, puisque chaque bonus récupéré vient faire grimper une petite jauge. Libre ensuite à chacun de les utiliser en fonction de la stratégie choisie, comme par exemple les garder pour la toute fin de la course, histoire de dépasser les autres au dernier moment, ou encore éliminer pour quelques secondes un autre véhicule, puisque foncer à pleine puissance dans un adversaire le mettra hors-jeu pendant un court instant. Quant aux accélérateurs, il s'agit comme dit précédemment d'être de la même couleur pour pouvoir les emprunter.

Fast RMX

Speed racer

Car les véhicules de FAST : Racing NEO disposent de deux couleurs différentes : orange et bleu. Switcher de l'une à l'autre se fait de manière extrêmement facile puisqu'il suffit d'appuyer sur le bouton dédié à cette action et hop, le changement est immédiat et bonjour la vitesse de la lumière. En parlant de bouton, justement, les habitués des jeux de course risquent d'être quelque peu déstabilisés par la manière de jouer, puisque l'accélération ne se fait pas via une gâchette, comme tous les autres titres du genre, mais bien par le bouton A. Pas de panique toutefois, on prend vite l'habitude. Et pour ceux qui se posent la question, les gâchettes servent ici à pencher son véhicule à droite ou à gauche, histoire de ne pas se prendre un mur dans les virages ou d'éviter une sortie de piste lorsqu'on a eu la bonne idée de prendre un tremplin en plein boost et que la plate-forme sur laquelle on doit atterrir est mouvante... Car dans le cas d'une sortie de piste, ce FAST : Racing NEO ne fait pas de cadeau et l'on tombe rapidement au fin fond du classement. La difficulté globale est en effet assez élevée, avec des adversaires impitoyables et des éléments venant perturber la course (astéroïdes s'écrasant sur la piste, jets de flammes...), et il faut faire preuve d'un bon nombre de skills pour débloquer les différents niveaux de difficulté, appelés ici Ligues. Le Mode Héro (non, il n'y a pas de faute) ne peut d'ailleurs être lancé qu'une fois le Championnat terminé dans la difficulté la plus élevée. Autant vous dire que le challenge est alors plus que conséquent...

Fast RMX

Le Championnat, justement, représente le cœur du jeu avec ses quatre coupes différentes, chacune composée de quatre courses. Ce qui fait donc, si vous avez bien calculé, un total de 16 circuits à parcourir grâce à une dizaine de bolides (dont la moitié doivent être débloqués). En dehors de ce mode principal, il est proposé au joueur de battre les temps des développeurs dans le Contre-la-Montre, ou encore de jouer à plusieurs. FAST : Racing NEO dispose en effet de deux modes Multijoueur : l'un en ligne proposant des courses à huit et l'autre en local pouvant accueillir jusqu'à quatre joueurs. Et... c'est à peu près tout. Vous l'aurez donc compris, le contenu est, comme pour l'épisode précédent, assez restreint (même s'il y a quand même du mieux) et on a bien vite fait le tour. En tout cas une fois que l'on est assez doué, bien entendu, et que l'on n'est pas du genre à jouer avec d'autres personnes. Sachant que ce titre est proposé à environ 15 euros sur l'eShop, à chacun de se faire une idée quant au rapport quantité / prix.

Fast RMX

Amazing race ?

Ce que l'on peut toutefois certifier, c'est que le rapport qualité / prix est clairement là. La prise en main se fait très aisément, la sensation de vitesse est bien présente et l'on prend rapidement plaisir à participer à ces courses, même si les premières fois sur une piste sont souvent peu glorieuses. La réalisation y est également pour beaucoup, avec en premier lieu une B.O. survitaminée qui colle à merveille avec l'ambiance générale. Les différentes courses sont par ailleurs un vrai plaisir pour les yeux : elles sont variées, regorgent de détails (avec notamment des arrières-plans vivants) et de couleurs pétantes, proposent bien souvent des chemins alternatifs à découvrir, sans oublier de balancer ça et là des petits pièges. Cerise sur le bolide, avec son affichage en 1080p et 60fps le tout se montre fluide à tout moment, un bon point à ne surtout pas omettre pour un jeu de ce genre. On en oublierait presque l'aliasing qui se montre de temps à autres, le manque de surprise et de folie dans les tracés des pistes ou encore le fait que ça pique quand même un peu les yeux au bout d'un moment...

Article rédigé par Shauni Chan , le

FAST : Racing NEO est une bonne pioche pour les fans de jeux de course possédant une Wii U. Le nouveau titre de Shin'en est en effet particulièrement agréable à prendre en main malgré sa difficulté qui pourrait en rebuter certains, la sensation de vitesse est bel et bien là, il propose un système de boosts réussi puisque renforçant l'aspect stratégique des courses et dispose en plus d'une réalisation au top avec un aspect graphique réussi et une fluidité de tous les instants. On regrette juste un contenu plutôt vite bouclé (même si il y a davantage de choses que dans l'épisode précédent), même si l'on peut prolonger l'expérience en multi local ou en ligne, et des circuits globalement pas fous-fous. Sa version Switch, Fast RMX, est tout aussi agréable et un bon condensé de tout le contenu post-lancement. On conseille.

Points positifs

  • Une difficulté qui ravira les plus skillés...
  • Plutôt joli
  • Fluide
  • Vraie sensation de vitesse
  • Les deux sortes de boosts (bonus à récupérer et accélérateurs à prendre avec la bonne couleur)

Points négatifs

  • ...Mais rebutera les autres
  • Contenu un peu restreint
  • Ça pique quand même un peu les yeux au bout d'un moment
  • Circuits sans surprises

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

27 ans | Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires

Jeux similaires

Mario Kart 8 Deluxe - Nintendo Switch 8

Mario Kart 8 Deluxe

Genre Mario Kart

Développé par Nintendo

Edité par Nintendo

Date de sortie 28 avril 2017

Voir la fiche du jeu