Test : The Grim Adventures of Billy & Mandy

The Grim Adventures of Billy & Mandy - Wii

Genre : Action

Date de sortie : 13 avril 2007

The Grim Adventures of Billy & Mandy met en scène les personnages du dessin animé éponyme diffusé sur la chaîne télé Cartoon Network. Ils se mettent joyeusement sur la tronche dans un jeu de baston haut en couleurs et fort en action... voire trop fort ?

 
 
Billy et Mandy sont deux jeunes enfants accompagnés de Grim, alias La Mort, avec sa grande cape et sa faucille. Les trois improbables compagnons sont face à un problème épineux : le coffre de Grim, dans lequel se trouvait des balles Mojo, a été ouvert et pillé. Suite à cela, un étrange phénomène s'est produit : toute la population environnante a commencé a se fritter dans la joie et la bonne humeur, donnant lieu à des rixes générales violentes et soutenues. Le but est de retrouver ces balles et également de savoir qui a fait ça, et pourquoi. Pour procéder, rien de plus simple : faut aller castagner.
 

Bronxo Billy

Au menu, on a donc des pains et des beignes pour tout le monde. Le jeu propose différents modes pour ce faire : un mode démonstration, pour s'habituer aux contrôles du jeu ; vient ensuite le mode Histoire, avec à la clé des costumes à gagner pour les personnages, puis, bien sûr, le mode Versus, jusqu'à 4 joueurs armés de Wiimotes et Nunchuks et/ou de manettes Gamecube. Un mode Missions est aussi au programme, dont le nom est évocateur et qui se joue seul ou avec des coéquipiers. Et enfin, en sus du sempiternel mode Options, vous retrouverez des suppléments divers (artworks, biographie des personnages...) Voila de quoi assurer une durée de vie correcte. Cinq modes de difficulté sont disponibles, même si le jeu ne propose rien de franchement insurmontable en terme de challenge, la « difficulté » ne venant pas de là. On verra ça un peu plus bas. On peut aussi incarner 15 personnages tirés de la série pour s'affronter dans de nombreuses arènes interactives, à l'aide de vos p'tits bras musclés, ou d'armes apparaissant sur le plateau (armes de jet, de combat rapproché ou distant, au nombre de 28). On trouvera aussi des objets bonus pour récupérer un peu après une baffe mal placée.
 

Mojo à gogo baby

Alors comment ça se passe dans la pratique ? On l'a vu un peu plus haut, le jeu est jouable avec le couple Wiimote/Nunchuk mais aussi avec une manette Gamecube. Attardons-nous sur le gameplay avec la Wiimote, le tout étant relativement simple à prendre en main : avec le Nunchuk, on déplace son personnage avec le stick, on sprinte avec Z et on peut ramasser ou activer des objets avec C. Et en l'agitant de haut en bas, cela permet de lancer une attaque spéciale. Jusque là, tout va bien. Passons ensuite à la Wiimote : le bouton A sert à sauter et le bouton B à attaquer. Un mouvement latéral déclenchera une attaque puissante, un mouvement vertical permettra de faire une attaque lors d'un saut.

Les coups sortent vite et bien, et le fun est de mise immédiatement, tant la prise en main se révèle intuitive. Notons, en plus des attaques de base, l'existence de coups spéciaux, qui sont de trois types : les attaques Mojo, les Carnages Mojo et les exterminations Mojo. Pour expliquer cela, partons de la base : vous avez en jeu deux barres à l'écran : une pour la vie (avec 3 vies disponibles par match), et une autre pour le Mojo, qui servira a déclencher les coups spéciaux. Celle-ci se remplit en ramassant les balles Mojo qui tombent dans l'arène de façon aléatoire. En la remplissant à bloc, vous pourrez lancer un Carnage, et en la remplissant une seconde fois, il sera possible de déchaîner une Extermination. Un Carnage Mojo s'effectue face à un personnage adverse, pour lui asséner une chaîne de coups qui font bobo. L'Extermination est plus large, car elle concerne tous les adversaires. Voila qui peut renverser la situation en cas de coup dur.
 

Et pendant ce temps là, Mandy bulle...

Si le gameplay simpliste permet un temps d'adaptation rapide et permet de s'éclater rapidement, on sent vite que le jeu est surtout dominé par un capharnaüm assez important lors des rixes qui prend le pas sur les contrôles, aussi simples soient-ils. Les combats sont de ce fait de vraies boucheries ou le chaos prévaut, à tel point qu'il est limite aussi efficace de faire n'importe quoi avec les manettes que d'essayer d'être un peu pointilleux en essayant de sortir les bons coups aux bons moments. Ce qui devait être amusant devient agaçant, surtout lorsque l'on mène contre 3 adversaires qui ne vous laissent ensuite plus le temps de bouger et que les obstacles de l'arène vous empêchent de contre-attaquer. Ce qui est d'autant plus frustrant est que l'IA y va parfois carrément à l'anti-jeu dans les modes de difficulté supérieurs... On se sent du fait souvent impuissant face aux envies de l'IA de vous pourrir un match, et on se limite parfois à jouer avec un minimum de coups qui portent pour une efficacité plus grande qu'en essayant de jouer "correctement", et ce quel que soit le mode de difficulté... Comme quoi, trop de chaos tue le fun !

Après les questions de fond, attardons-nous sur la forme : le jeu est cel-shadé jusqu'à la moelle et se révèle riche en couleurs, ce qui d'ailleurs permet une retranscription fidèle du dessin animé dont le jeu prend sa source. Les sons sont de ce fait repris de la série, mais dans leur version originale. On retrouvera donc les voix des personnages en anglais, ce qui est dommage pour les plus jeunes qui apprécient la série dans not' belle langue de Molière et/ou qui ne comprennent pas l'anglais. Reste que les voix et bruitages sont assez sympas et collent bien à l'ambiance.
 

Article rédigé par DBKamper , le

Dotées d'une réalisation globale sympathique, fidèle à la série et d'une prise en main rapide et accessible, les aventures bastonnesques de Grim, Billy et Mandy sont cependant trop brouilonnes pour qu'on puisse s'amuser à fond : l'IA qui agit selon ses "humeurs" selon les cas et de façon inégale, avec en plus le foutoir omniprésent qui donne l'impression de ne pas avoir le contrôle de l'action sont autant d'éléments qui entravent le plaisir de jeu, qu'on trouve pourtant assez bien lors des premiers matches. Voila un jeu qui pourrait à la rigueur plaire aux fans de la série, ou pour les parties multijoueur entre amis. Et encore...

Points positifs

  • La réalisation
  • Fidèle à la série
  • La prise en main

Points négatifs

  • L'IA

Commentaires