Test : Table Tennis

Table Tennis - Wii

Genre : Ping Pong

Date de sortie : 19 octobre 2007

En pleine gloire euphorisante et qualitativement désuet, le ping pong plus communément appelé tennis de table a tendance en ce moment à se décliner en jeu vidéo, pour le plus grand bonheur des friands de ce sport énergique et organique à souhait. Ca vous dirait de le faire en vrai mais en faux ? Chauffez la Wii.

 
 
Savez-vous d’où provient l’appellation ping pong ? Contrairement à ce que l’on croit, il ne provient pas d’Asie mais précisément de Toulouse. Tout d’abord nommé Pin Pon pour le bruit de la balle, l’accent toulousain transforma le nom en Ping Pong. Surprenant, n’est-il pas ? Toujours est-il qu’un an après la version Xbox 360 qui prit tout le monde au dépourvu car l’idée de Rockstar était inédite, l’éditeur américain gros comme Michael Moore en un peu plus nous offre une version Wii alléchante, tout du moins sur le papier. Une Wiimote taillée pour ce genre de sport, un aspect convivialité aux bras grands ouverts, tout est là pour plaire. Rappelez-vous la version X360, elle bluffait grâce à ses graphismes et son gameplay rapide et simple. Depuis l’annonce de développement de cette version Nintendo, on s’attendait à un meilleur gameplay et des graphismes amoindris.
 

Moi, un rageux ?

Parlons dès à présent de la principale nouveauté qui fait le concept de Table Tennis sur Wii. On l’avait vu avec Wii Sports, la Wiimote est exemplaire quand il s’agit de jeu de sport, particulièrement de tennis ou de golf. Il était donc naturel de pouvoir faire du ping pong avec. Le gameplay est donc articulé autour de la Wiimote. L’entraînement est une étape nécessaire, pour bien saisir les subtilités offertes. Vous pourrez jouer uniquement à la Wiimote, ce qui est conseillé le temps de s’adapter au gameplay. Comme tout bon jeu Wii, un mouvement avec la Wiimote et vous enverrez la balle à votre adversaire. Pas compliqué, vous faites le mouvement comme en vrai, avec de l’entrain pour que cela fonctionne mieux. La croix directionnelle gère les effets : une pression sur la gauche pendant que vous frappez et la balle ira vers la gauche, pareil vers la droite. La flèche en avant et c’est le coup lifté, la flèche du bas pour le coup coupé. La touche A pour l’amorti, B pour l’effet, 2 pour changer de caméra, + pour mettre le jeu en pause et Power pour éteindre. Comment ça je détaille trop ? Apprivoisez tout d’abord ces commandes et vous serez fin prêts à jouer en mode Perfectionniste, avec le Nunchuk. Il vous servira à déplacer le personnage et pour les coups Extra. Dernière configuration possible : le Tireur d’Elite, avec les mêmes commandes sauf le stick analogique du Nunchuk qui sert à placer sa balle, autant vous dire que ce mode requiert beaucoup de temps de jeu pour être maîtrisé sans problème.
 
 
Mais concrètement, in game, ça donne quoi ? Le service se fait avec A, avec une jauge de puissance. Une fois servi, ça joue rapidement, les échanges commencent en douceur pour gagner en puissance et en intensité, ce qui ne manque pas de faire réagir le public, que l’on ne voit d’ailleurs pas à l’écran. Voulant me la jouer pépère, j’ai d’abord joué assis sur ma chaise en effectuant des coups tranquillement mais j’ai dû rapidement me résoudre à me lever pour donner de vrais coups de Wiimote afin de parvenir à mes fins. On se prend vite au jeu, on donne des coups énergiques, on se retrouve presque à pousser des cris quand on tape la balle tant l’immersion est excellente ! A la fin de chaque échange, on souffle, on crie de joie de voir l’adversaire au visage décomposé et dépité, ou on hurle quand on perd le point, parfois injustement quand la balle rebondit par exemple sur le rebord de la table ou parce qu’on est mauvais joueur, tout simplement. La difficulté en repoussera plus d’un, car il faut juste savoir jouer et maîtriser son sujet et son joueur pour espérer gagner. Mais contrairement à la version X360, il n'est pas possible de se déplacer et de placer la balle en même temps, c'est l'un ou l'autre.
 

Jesper, ce salaud !

Gagner des tournois vous permettra de débloquer de nouveaux joueurs. Trois niveaux de difficulté se présentent à vous, avec des circuits différents mais avec l’éternel Colisée de St Nazaire, vous pourrez ainsi obtenir des nouveaux personnages et des tenues. Onze joueurs au total peuplent le jeu, seulement quatre sont disponibles au début : le légendaire Liu Ping, espèce de Mario du Ping Pong puisqu’il est complet et bon dans tout, effet, service, puissance et précision, Haley, sûrement la plus faible du jeu et qu’on apprécie humilier, Luc, le français rageux qui s’exprime avec des gestes quand il gagne et quand il perd et le teigneux Jesper, suédois, très puissant et donc très agaçant. Chaque match se joue en deux manches de 11 points, avec deux points d’écart minimum pour remporter ladite manche. L’écran est bien aménagé, avec un placement caméra judicieux, en haut à gauche et à droite les points, le nom du personnage et la jauge de puissance pour les coups Extra (d’abord rouge, puis jaune, puis verte) et en bas à droite le nombre de coups échangés, dans le point joué actuellement. Rien d’autre et tant mieux, cela garantit une meilleure immersion.
 

Bonjour, je suis pongiste professionnel

Parlons aussi des choses qui fâchent. Les graphismes ont été revus à la baisse, et pas qu’un peu. La version Xbox 360 est désormais loin derrière, les joueurs paraissent maigrichons, sont moyennement modélisés, il n’y a pas de public et quasiment pas de détails dans le décor. C’est limite, heureusement qu’on se concentre sur le jeu et que le gameplay est bien orchestré. Graphiquement on ne pouvait espérer mieux sur Wii. L’absence de jeu en ligne étonne, Rockstar avait le temps de nous en faire un correct et complet. Dommage. Le contenu pèche par sa magireur, car hormis les onze personnages, on aurait aimé plus de tenues, des raquettes rigolotes ou de différentes couleurs, des arènes de jeu inédites, une caméra plus proche de l’action. Cela dit, pour le même prix que la version Xbox 360, soit 40€, vous trouverez votre bonheur.
 

Article rédigé par Robinsoldier , le

Table Tennis dans sa version Wii est proche de son aîné sur X360 tout en étant légèrement inférieur qualitativement : un gameplay moins poussé mais attrayant, des graphismes plus qu'amoindris et avec en prime la Wiimote comme raquette. Un contenu assez limité, pas de multijoueur, avait-on tort d’espérer mieux ?

Points positifs

  • Gameplay à la Wiimote excellent !
  • Prenant de bout en bout
  • Agréable et fun à deux...

Points négatifs

  • ... mais seulement à deux ! pas de mode multi !
  • Graphiquement dépassé
  • Manque cruel de contenu

Commentaires