Test : MaBoShi

Genre : Jeu de réflexion / Action

Date de sortie : 29 août 2008

Genre
Jeu de réflexion / Action
Date de sortie
29 août 2008 - France
Développé par
Mindware Studios
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Wii
Modes de distribution
WiiWare

MaBoShi fait dans l'objet non-identifié. MaBoShi est un jeu multijoueur parfaitement étonnant et accessible. Mais peut-il se vanter de toucher nos cœurs de joueurs ? A-t-il les atouts suffisants pour se distinguer ? Probablement… pas.

 
 
MaBoShi est un de ces jeux parfaitement étranges, qui ne payent pas de mine au premier regard, et dont les concepts simples et accessibles peuvent rapidement plaire ou déplaire. L'ambigüité ne demeurera pas bien longtemps quand vous prendrez la manette. On aime ou on n'aime pas. Mais attention, sous des dehors de jeu simpliste, il regorge de subtilités qui pourront tenir les joueurs en haleine. Les joueurs de presque tous les horizons.
 

1, 2, 3…

Le bâton : plus simple à expliquer qu'à pratiquer. A l'aide d'un bâton dont vous avez le contrôle, vous allez devoir tout détruire sur votre passage, ou presque, puisque le bâtonnet devra être dompté avant de pouvoir espérer vous la raconter devant vos amis. Vous choisissez le sens de rotation de votre barre… Et point barre !
 
 
Le cercle : vous dirigez le sens de rotation d'un disque et votre mission est d'empêcher de petites formes géométriques de quitter une aire de jeu remplie d'obstacles. En appuyant une fois sur le bouton A, vous la faites tourner dans un sens en ré-appuyant, elle tourne dans l'autre sens. Ici, la profondeur du concept ne tient pas dans le gameplay à proprement parler, mais bien dans le level design.
 
 
Le carré : le serpent, vous connaissez ? Forcément, puisque c'est le jeu que l'on trouve dans à peu près tous les téléphones portables depuis 15 ans. A la différence près qu'ici, chacun de vos mouvements contrôlera aussi le scrolling vertical de votre écran, vous obligeant à vous déplacer intelligemment, et pas comme un gros bourrin.
 
 
Interactions : en mode multijoueur vous allez pouvoir interagir entre les différents mini-jeux de manière assez étonnante. C'est la force du titre !! L'écran est divisé en trois... Le bâton pouvant percuter certains éléments d'autres joueurs, le carré pouvant en enflammer sur les autres autres écrans et enfin le cercle qui enverra ses ennemis chez vos adversaires, constituant alors de nouveaux obstacles. Cette interconnexion des actions des trois joueurs rend chaque concept plus savoureux… mais tout de même bien limité à terme, passé l'agréable surprise et la phase de compréhension. Déception d'un homme n'ayant pas réussi à convertir ses amis... Ce qui, avec un peu d'expérience, veut dire beaucoup...

… Soleil

Le jeu ne brille pas par sa réalisation. Sans être complètement dégueux, elle fait dans le minimalisme désuet. Soutenu par une musique d'ambiance très "lounge", il ne faudra pas compter sur l'emballage de MaBoShi pour mettre l'ambiance. Tout reste trop léger. L'interface, l'aménagement de l'aire de jeu, les choix esthétiques. Rien ne semble avoir été fait pour que MaBoShi ne deviennent inoubliable. Et c'est tout à fait dommage, quand on sait le temps que l'on peut passer dans un jeu de réflexion à répéter les "mêmes" actions des millions de fois. On aurait aussi aimé, pour les parties solitaires, une aire de jeu plus importante, optimisée aux dimensions de l'écran, afin d'en améliorer la visibilité. Cela montre un travail pas très sérieux. L'ajout de concepts supplémentaires, de variantes conceptuelles ou d'un gameplay plus profond (cela ne tient parfois qu'à des subtilités) aurait-il été trop demandé ?! Car les trois modes de jeu disponibles ne constituent pas des merveilles de rejouabilité et d'addictivité (bien que ces notions soient parfaitement subjectives). Bref, MaBoShi n'en propose pas assez. Il aurait pu faire partie de ces jeux sans prétention, de ces expériences qui ont le mérite d'apporter leur dose de fraîcheur… Il aurait pu...


Retrouvez d'autres tests Wiiware dans le DOSSIER DE LA REDAC'

Article rédigé par elf , le

Avec ses trois concepts, MaBoShi remplit son contrat : divertir. Encore faut-il accrocher au concept. Plusieurs questions se posent alors. Peut-il tenir sur la longueur ? Ou encore, constitue t-il une alternative ludique intéressante en multijoueur (à faire découvrir l'air de rien en soirée) ? Cela dépendra de vos capacités à aimer faire du score et à imposer l'intérêt du principe à vos amis. MaBoShi ne restera certainement pas dans les annales, assurant un service certainement "trop" minimum sous certains aspects. Mais si comme moi vous adhérez au principe dès les premières minutes, vous en aurez pour votre argent (vu qu'il est à 600 points Wii). L'originalité du mode multijoueur y est pour beaucoup (mais encore faut-il trouver des gens avec qui partager ce trip ? Car les gens à qui je l'ai fait essayer n'ont simplement pas accroché). Pour cette raison, MaBoShi m'est apparu comme un jeu multijoueur qui ne paye pas de mine mais qui ne fera certainement pas d'étincelles.

Points positifs

  • L'originalité du mode multijoueurs
  • L'accessibilité

Points négatifs

  • Le contenu
  • L'interface

Commentaires