Test : Kirby : Au Fil de l'Aventure

Kirby : Au Fil de l'Aventure - Wii

Genre : Action Plate-Formes

Date de sortie : 25 février 2011

Genre
Action Plate-Formes
Date de sortie
25 février 2011 - France
Développé par
Good Feel Inc
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Wii

Un Kirby sur Wii ? Youpi qu’on s’dit ! Mais attention, ne vous enflammez pas trop vite. Le petit bonhomme rose a changé : il est devenu fil et n’avale plus. Avec Kirby au fil de l’aventure, Nintendo a décidé de changer le fondement même de son célèbre jeu de plateforme, de rehausser encore une fois son originalité et de diminuer l’âge de son public visé. Attention, test réservé aux moins de 7 ans. Parents et Peter Pan acceptés.

 
 
Cela dit, ayons l’esprit ouvert, retombons dans notre plus tendre enfance et apprécions le soft à sa juste valeur. L’histoire commence ici… Kirby s’est vu transformé en un bout de ficelle par le méchant sorcier Maillalenvers. Il tente de le gober : ça ne marche plus avec sa nouvelle forme ! Sans pouvoirs, Kirby se retrouve piégé et se voit propulsé à travers une mystérieuse chaussette accrochée au cou de l’infâme sorcier, en l’étrange pays de la Courtepointe. Là-bas, tout est fait de fils, de laine, de tissus, de coton... C’est tout joli, tout mignon et il semble doux y vivre. Notre chère boule rose y rencontre le roi Ponpon avec qui il va faire équipe pour recoudre les différentes parties de sa terre qui a été méchamment décousue par le Maillalenvers, le pas beau aux deux grandes aiguilles à tricoter. Cette charmante histoire nous sera narrée, monde après monde, à la manière d’un épisode de Petit Ours Brun (il existe toujours lui d’ailleurs ? Désolée les enfants si vous ne suivez plus). Bienvenue dans l’histoire merveilleuse de Kirby !
 

Kirby a mangé tout le gâteau et maintenant Kirby a mal au ventre…

Ne mangez pas trop gras, trop sucré, trop salé. Non les enfants, on va vous laisser tranquilles avec ça cette fois. Jouez et empiffrez-vous comme Kirby ! Faites-vous plaisir, le jeu vous est particulièrement destiné et nul doute que vous y trouverez votre grand bonheur. En fait, quel que soit notre âge finalement, qui ne craquerait pas devant le petit bonhomme ? Devant ces graphismes ? Ces couleurs pastel ? Je mets au défi quiconque d’y rester indifférent. Vous évoluerez dans un décor plus qu’original, composé de tissus, avec lequel vous pourrez régulièrement interagir. Vous irez de surprise en surprise et le jeu ne cessera de vous éblouir niveau après niveau. Vous tirerez sur un fil pour découdre un pan du décor et découvrir une porte cachée et vous pourrez faire de même avec les méchants, eux aussi faits de fils, pour vous en débarrasser. Ces derniers seront réduits à l’état de fils informes et de boutons. Vous aurez également la possibilité de faire d’eux des pelotes de laine et de jeter celles-ci ensuite sur d’autres ennemis ou vous en servir pour casser un bloc fragile. Le soft est très intuitif et il est aisé de se déplacer dans l’univers de Kirby. La moindre action possible à effectuer nous est expliquée, détaillée et l’explicatif des commandes vous est à tout moment disponible, très bien illustré, en appuyant sur la touche « - ». La manette se tient à l’horizontale et seules deux touches vous seront utiles, en plus de la croix directionnelle, pour progresser. C’est très simple et cela réagit à la perfection. Les plus jeunes, à qui je pense ce jeu est particulièrement destiné, s’habitueront rapidement et prendront vite plaisir à diriger Kirby.
 

TinkyWinky ! Dispsy ! LaaLaa ! Pô !

Mais si le jeu se destine avant tout aux enfants, ce n’est pas par la simplicité de ses commandes (un Mario n'en a pas de plus compliquées et touche pourtant un très large public) mais c’est surtout dû à sa grande facilité. Hardcore gamers : oubliez les défis, vous n’en trouverez pas. Joueurs casual : le jeu vous ennuiera rapidement aussi. Cette difficulté si aisée est appuyée considérablement par le fait que vous ne disposerez ni de chances, ni de vies. Le légendaire « game over » est également exclu et je vous assure que j’ai tout testé : il est juste impossible de mourir dans ce jeu. Les seuls inconvénients que vous aurez à vous faire taper par un ennemi (et encore, beaucoup ne tapent même pas, sont touchables sans aucun dommage et ne sont donc en fait plus des méchants) sont : la perte des perles que vous récoltez en vue de la confection d’un joli collier et le retour en arrière de quelques millimètres, lorsque vous tombez dans un trou. Il n’y a pas donc pas non plus les traditionnels points de passage car ils ne seraient d’aucune utilité. On joue à Kirby pour se familiariser avec les jeux vidéo ou pour rester béat devant ce jeu si kawaiiiiiii (à comprendre « mignooooon »). Kirby est un jeu qui ne peut énerver et qui ne fera jamais naître la frustration chez vous. De plus, les musiques sont extrêmement apaisantes, plutôt classiques, et pourront même, les parents, endormir vos charmants chérubins. Certaines sont en effet de véritables berceuses.
 
 
Rien ne vous effrayera, pas même le manoir ou le château du roi Dadidou (qu’il est agréable de retrouver et qui d’ailleurs, a une musique qui lui est associée que j’adore !). Tout est beau et paisible. Certes, il y a des méchants mais ils sont plutôt sympathiques. Les différents boss (aaaah Meta Knight !) sont plutôt simples à tuer, du fait que vous avez les vies inexistantes et donc illimitées, mais chacun requerra de vous une technique particulière pour son abolition. L’originalité, ici aussi, est vraiment très présente. Je repense, par exemple, à ce boss magicien, dont vous devrez éviter les cartes folles et que vous devrez chercher, car il se cache le bougre, sous différents chapeaux. Je résume, il faut le voir, il faut y jouer pour s’imaginer jusqu’où le jeu peut partir. Je noterai tout de même deux niveaux que mon âme d'enfant a juste adorés : celui des dinosaures (avec beaucoup de dinosaures différents présents) et celui de la musique avec tout plein de notes qui se baladent et d'instruments qui émettent chacun leur son propre quand on passe dessus. Une autre touche innovante et qui ravira tout le monde est la capacité de Kirby à se transformer. Dans de nombreux niveaux, vous verrez cette petit boule rose toute mignonne se transformer en submersible, en kart, en surfeur, en gros canon…et j’en passe ! Cela n’est pas contrôlé et se fera naturellement quand la progression dans un niveau nécessitera que vous ayez une capacité particulière. Kirby se transforme également en voiture automatiquement quand vous courez. Le roi Ponpon, qu'un copain à vous pourra contrôler dans une joyeuse partie coop, n'a rien d'original et fait exactement les mêmes choses que Kirby. Pendant les transformations de la boule rose, il s'adapte et s'accroche par exemple au Kirby canon qui avance. Jouer à deux n'apporte rien de particulier si ce n'est le fait que c'est toujours plus drôle à deux. Qui plus est, vous pouvez porter votre camarade et le lancer où bon vous semble ! A vous de juger si vous voulez l'embêter ou l'aider.
 

Un yaourt, un suppo et hop au lit !

Pour les jeunes gamers en herbe qui déjà émettraient des désirs de ne pas faire juste les niveaux, d’aller plus loin, de finir tout à 100%, Nintendo a prévu le coup ! Ainsi sur votre petite planète, vous aurez votre propre maison, enfin celle de Kirby bien sûr. Vous pourrez l’aménager comme bon vous semble (on est loin des Sims hein, c’est très rudimentaire et ça ressemble plus à Animal Crossing) avec des meubles, des accessoires déco que vous trouverez, soit disséminés dans des trésors, dans chaque niveau, soit chez les vendeurs du coin. Vous pourrez également retapisser votre jolie maisonnée et vos voisins auront ainsi plaisir à vous rendre visite. Ces voisins, vous les découvrirez au fur et à mesure du soft. Pour qu’ils viennent dans votre quartier, il faudra que vous aménagiez leurs futures maisons avec les meubles réclamés. Pour les trouver, il vous faudra donc parfois recommencer certains niveaux pour rechercher les trésors oubliés. Ces voisins, de plus, vous proposeront chacun des mini-jeux comme refaire une partie d’un niveau en trouvant tous les personnages cachés (en fait c’est tout bêtement un cache-cache) ou encore récupérer un nombre donné de perles en un temps limité. Ces perles sont présentes, hors des mini-jeux, dans chaque niveau et leur récolte vous permettra d’obtenir une jolie médaille de bronze, d’argent ou d’or. Cela vous servira également de monnaie d’échange avec les vendeurs dont je vous parlais précédemment. Pour les boss, la récupération d’un grand nombre de perles, qui tombent à chaque coup donné au gros méchant, vous permettra de débloquer des niveaux cachés. Tout cela tend à rallonger la durée de vie même si ce n’est pas grandement motivant. Autrement, sans se presser, le jeu se finit en 5-6h. Cela est court mais les plus jeunes auront certainement de quoi s’occuper des après-midi durant.
 

Article rédigé par mumutte , le

Kirby au fil de l’aventure est donc une grande réussite qui plaira particulièrement, voire uniquement, aux plus jeunes enfants. L’intérêt du jeu est fort limité pour les plus âgés et même inexistant pour les hardcore gamers. J’ai donc choisi de mettre la moyenne pour ce critère mais comprenez que cette note peut valoir un 9 ou un 2 selon le type de joueur et même de personne que vous êtes. Mais quel que soit notre âge au fond, comment ne pas craquer, rien qu’un instant, devant une telle bouille ?

Points positifs

  • L’originalité
  • L’émerveillement
  • La musique
  • Les graphismes
  • La couture
  • La facilité pour les très jeunes

Points négatifs

  • La facilité pour tous les autres
  • La durée de vie du coup
  • Le public visé trop restreint
  • Kirby n’avale plus

Commentaires