Test : The Lapins Crétins Land

The Lapins Crétins Land - Wii U

Genre : Pwaaaaaaarc d'attractions

Date de sortie : 30 novembre 2012

Genre
Pwaaaaaaarc d'attractions
Date de sortie
30 novembre 2012 - France
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
Wii U
PEGI
 Interdit aux moins de 7 ans

Les Lapins Crétins sont de retour sur Wii U ! Puisque c'est la mode sur la nouvelle console de Nintendo, ils sont cette fois-ci dans un parc d'attraction pour un party game qui s'annonce déjanté, et qui constitue une bonne occasion de tâter le tout nouveau Wii U GamePad. Alors, que vaut ce nouvel opus ? Est-il plutôt Bwaaaark ou Waaaah ? Réponse dans ce test.

Test effectué à partir d'une version Wii U

 
 
Depuis leur apparition dans Rayman il y a bientôt 6 ans, la création de Michel Ancel a fait du chemin et s'est forgée sa propre identité à travers toute une série de jeux délirants, à la qualité irrégulière. Difficile, donc, d'avoir un a priori avant de lancer le jeu dans la console. Tout commence par une cinématique, enfin en HD, montrant les lapins en train de faire les cons dans un parc d'attraction. On sent direct l'inspiration de NintendoLand. Au départ, seul le mode principal, un jeu de société, est disponible, mais rapidement vous débloquerez les épreuves, les mêmes que dans le mode principal, mais jouables indépendamment, histoire de s'entraîner et profiter des jeux que vous avez le plus apprécié.
 

Encore un party game ?

Les party games étaient très nombreux sur la première Wii, et cette manie des développeurs de nous refourguer des jeux de société n'est (malheureusement) pas encore terminée. The Lapins Crétins Land peut être joué en solo, mais c'est à 4 joueurs que le jeu prend toute sa dimension. En effet, si vous jouez à moins de 4, des IA viendront se taper l'incruste : le gameplay est à la base prévu pour 4 personnes, et pas question d'y jouer avec moins de protagonistes ! C'est regrettable et cela gâche un peu l'ambiance : même si l'IA n'est pas très douée et ne viendra pas franchement perturber la partie, on aurait apprécié pouvoir jouer entre amis uniquement.
 
 
Le concept est simple : le jeu de société se présente logiquement sous la forme d'un plateau, et le but est d'avancer sur des cases en jouant avec un dé. Les cases contiennent des caractéristiques diverses : des épreuves bien sûr, mais aussi des bonus, la possibilité de rejouer, des malus, des quiz, etc. A chaque fois que vous remportez une épreuve, un nombre de trophées vous est attribué (3 quand vous remportez haut la main le challenge), et l'objectif est d'atteindre un score fixé à l'avance, soit 10, soit 20 (ce nombre est paramétrable en début de partie). Une fois le nombre de trophées atteint, vous devrez faire en sorte de revenir au centre du plateau, ce qui complique un peu les choses.
 

Des épreuves où il ne faut pas avoir peur de passer pour un con

Les épreuves se jouent à deux et généralement un participant doit jouer sur le GamePad et l'autre sur la télé : les deux ne voient pas la même chose et doivent soit se défier, soit s'entraider. Par exemple, dans un jeu, il faut vérifier que des visiteurs du parc d'attraction ont bien bouclé leur ceinture avant qu'un manège démarre. Un joueur peut faire le tour de l'attraction et surveiller tous les visiteurs, et doit indiquer à l'autre joueur quels sont les visiteurs qu'il faut rappeler à l'ordre en un temps limité. Une fois que le manège démarre, les visiteurs n'ayant pas attaché leur ceinture sont éjectés dans les airs ! Inutile de dire que si vous faites un carnage, vous pourrez dire adieu à vos trophées...
 
 
Dans les autres mini jeux, vous devez parfois souffler sur le pad (pour catapulter des pingouins sur un navire), ou bien l'incliner dans tous les sens pour éviter des boules de feu dans un jeu musical rappelant la piste de Guitar Hero. Comme vous pourrez l'imaginer, il ne faut pas avoir peur du ridicule et le joueur équipé du GamePad risque dangereusement d'être pris pour un autiste, puisqu'il peut être amené à agiter sa manette, à souffler dessus, voire même être dos à la télé, ou dans un élan de panique, se lever du canapé ! Avec la Wii, on avait déjà compris que le ridicule ne tuait pas (mais presque), avec la Wii U on pousse le délire un cran plus loin.
 

Pas mal de temps morts

Dans l'ensemble, le gameplay des épreuves est bien dosé et les développeurs connaissent leur métier. Malheureusement, les mini-jeux ne font pas tellement dans l'originalité et on aurait aimé qu'ils soient plus surprenants, et plus nombreux aussi. En outre, le mode principal de The Lapins Crétins Land est composé de nombreux temps morts, entre le lancer de dés, les déplacements sur le plateau, les nombreuses animations... Cela crée rapidement un sentiment de frustration et cela casse un peu le rythme. Avec l'IA les choses empirent et on rêverait de pouvoir zapper toute cette partie et se concentrer uniquement sur les mini-jeux. Si on ne joue pas au mode Party, les temps morts disparaissent puisque l'on accède directement aux épreuves en question, mais comme le jeu se retrouve alors décousu, il manque une carotte pour rester en haleine.
 
 
Côté réalisation, on se retrouve heureusement un cran au-dessus de la Wii, surtout avec la résolution en Full HD et l'antialiasing (seulement présent sur la télé, et pas sur le GamePad). Néanmoins, The Lapins Crétins Land aurait gagné à être modélisé plus finement et à délaisser un peu le côté cartoon, qui se justifiait pleinement sur la Wii étant donné sa faiblesse technique, mais dont l'intérêt est ici plus relatif. La puissance de Wii U gagnerait à être davantage exploitée pour offrir des jeux visuellement plus innovants. Heureusement, le jeu est toujours fluide et les temps de réponse restent impeccables, c'est toujours ça de gagné.
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Au final, The Lapins Crétins Land laisse une impression assez mitigée. Comme la ludothèque Wii U est pour l'instant bien mince, le titre garde de l'intérêt et on ferme plus facilement les yeux sur les défauts, surtout qu'il permet de faire le tour des fonctionnalités offertes par la console, mais NintendoLand se trouve un cran au-dessus. Un titre à réserver aux fans de Party Games pressé de profiter des fonctionnalités du Wii U GamePad, donc.

Points positifs

  • Une bonne opportunité pour découvrir les fonctionnalités du Wii U GamePad
  • Un humour toujours décapant
  • Un gameplay bien dosé

Points négatifs

  • Pas assez de mini-jeux
  • Une réalisation un peu limite
  • De nombreux temps morts dans le mode Party

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires