Test : Wii Sports Club

Wii Sports Club - Wii U

Genre : Convivialité

Date de sortie : 07 novembre 2013

Genre
Convivialité
Date de sortie
07 novembre 2013 - France
Développé par
Nintendo
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Wii U
Modes de distribution
Nintendo eShop
PEGI
 Interdit aux moins de 3 ans

Wii Sports étant un titre emblématique de la Wii, ce n'était qu'une question de temps avant qu'une version débarque sur Wii U. Et c'est désormais chose faite avec Wii Sports Club. La question à se poser maintenant est donc de savoir si on peut compter sur ce titre pour rester en forme.

Test effectué à partir d'une version Wii U

 
 
Le principe de fonctionnement de ce titre est assez particulier. En effet, son modèle économique est assez particulier, proposant deux alternatives aux joueurs. Pour commencer, pas besoin d'aller chercher le titre dans les rayons de vos boutiques préférées, ni même sur l'eShop, le titre s'installe automatiquement sur votre Wii U, via une mise à jour, et est accessible gratuitement pendant les 24h qui suivent son premier lancement. Ce délai écoulé, il est possible de continuer à jouer via l'achat de deux types de tickets. Les premiers coutent 1€99 et permettent d'accéder à tous les sports pendant 24h, alors que les seconds permettent de débloquer de façon permanente un sport pour 9€99.
Ce modèle économique a un avantage évident, celui de permettre aux joueurs de picorer comme ils l'entendent dans le contenu qui leur est proposé. Ceci dit, pour les accros du sport virtuel, la note finale pourra se révéler être salée. Car si le titre ne propose que deux sports actuellement, d'autres verront très certainement le jour.
 

Wiimote & Co

Les deux disciplines proposées sont le tennis et le bowling. Un choix judicieux étant donné qu'il s'agit des deux sports qui avaient fait mouche sur Wii. Ils tirent bien évidemment profit du Wii Motion Plus, et de sa précision améliorée. C'est particulièrement visible lors des parties de tennis, où la moindre inclinaison du périphérique est retranscrite à l'écran. Cependant, cela ne se ressent pas toujours dans le gameplay. Pour en revenir au tennis, les effets ne sont pas pris en compte, rendant ce sport relativement limité en termes de gameplay, d'autant plus qu'il ne propose que des matchs classiques. Ceci étant dit, cela ne l'empêche pas d'être bien fun.
Le bowling en revanche est plus riche, avec trois modes distincts : classique, 100 quilles et obstacles. Et, qui plus est, il exploite mieux la précision du périphérique de la Wii U.
 

Update : le golf

Contrairement aux deux précédents sports, le golf exploite le Wii U Gamepad. Pour jouer, celui-ci doit être posé au sol, devant le téléviseur, différentes informations s'affichant alors sur son écran. Évidemment, il affiche la balle et la nature de la surface sur laquelle elle se trouve, mais ce n'est pas tout. En effet, le club apparaît également, réagissant au moindre mouvement de la Wiimote Plus. Ce qui nous donne l'occasion de voir que, si vous ne tenez pas correctement votre club, vous donnerez un effet à la balle qui prendra alors une trajectoire arrondie. Il est d'ailleurs possible d'avoir un petit aperçu de l'importance de l'effet, via la jauge de force située juste devant la balle, qui se tord dans un sens ou dans l'autre, suivant l'orientation de votre télécommande. Ceci mis à part, la section golf de Wii Sports Club est des plus classiques, mais complète, le joueur devant tenir compte de différents éléments comme le vent, le relief, et la nature du sol, pour réussir son parcours. En parlant de ce dernier, les 18 trous proposés ici offrent un challenge sympathique, et offrant une bonne marge de progression, dans des décors parfois bien escarpés.
 

Update : la boxe et le baseball

Aujourd'hui, nous allons nous attaquer à la boxe et au baseball. Deux sports qui se retrouvent d'ailleurs sur le même « ticket », comprenez par là que vous n'aurez pas à payer pour chacun d'eux : le package coûte 9,99 euros. Une petite révolution sachant qu'à la base il s'agissait du prix d'un seul sport. En premier lieu, traitons quelque peu la boxe. Pour pouvoir s'y adonner, le joueur doit avoir en sa possession une Wiimote Plus. Le nunchuk n'est pour sa part pas obligatoire, mais il peut bien entendu être rajouté pour ceux qui le souhaitent. Il n'y a pas franchement de points négatifs concernant ce sport – en même temps, avec les années d'expérience donc bénéficie la licence encore heureux !, mais si l'on veut chipoter pour pourrait toujours se plaindre de la reconnaissance parfois hasardeuse de la Wiimote, qui ne répond pas toujours très bien. Rien de bien méchant cependant, ou en tout cas rien ne pouvant gâcher l'expérience de jeu. Comme toujours, il est possible de jouer à plusieurs, avec un ami en local ou en ligne avec des inconnus. Bref, rien de bien neuf au soleil
 
 
Pour sa part, le baseball met également le GamePad à profit. La progression d'un match se fait en fait en deux phases bien distinctes : lorsque le joueur lance la balle et quand il a la place du batteur. Dans ce cas, il doit utiliser la Wiimote pour renvoyer la balle le plus loin possible, en espérant ne pas la mettre dehors et, dans le meilleur des cas, faire un home-run. Lors de cette phase, les Mii s’enchaînent, et c'est d'ailleurs l'occasion de se taper de bons fous rires au vu de la tête de certains. En ce qui concerne la phase au GamePad, elle se déroule elle-même en deux parties (faut suivre). Tout d'abord, il s'agit de lancer la balle. On centre le lancer au milieu d'un cercle dédié et l'on choisit la direction que prendra le projectile (en hauteur ou non, courbé à gauche ou à droite) ainsi que la vitesse. Si l'autre joueur – ou l'IA – réussit à taper la balle, il s'agit alors de la rattraper : pour ce faire, il faut lever le GamePad et faire en sorte que le projectile tombe en plein milieu du cercle apparaissant sur l'écran de la mablette. Là encore, il n'y a pas vraiment de reproches à faire. Le tout répond plutôt bien, les matchs sont plutôt funs et ne traînent pas en longueur, rendant le tout assez nerveux et donnant clairement envie d'enchaîner encore et encore. Là aussi, il est possible de jouer seul ou à plusieurs, sachant qu'en local les joueurs devront sans cesse se passer la Wiimote et le GamePad. Parfois un peu gênant, mais pas de quoi entacher de belles parties entre potes.
 

Article rédigé par pattoune , le

S'il ne révolutionne pas le jeu de sport, Wii Sports Club n'en a pas non plus l'ambition. Son seul but est d'animer nos soirées entre potes. Et il accompli cette tâche à la perfection. Si bien que la présence d'un mode en ligne relève du non-sens, bien qu'elle soit fortement appréciable.
En résumé, ce Wii Sports Club est un petit jeu fort sympathique qui, s'il n'a rien d'exceptionnel, accomplit l'objectif qu'il s'est fixé. Et c'est déjà pas mal.

Points positifs

  • Fun et accessible
  • Le système économique qui permet de consommer le jeu comme on l'entend...
  • Un mode en ligne

Points négatifs

  • Seulement 2 sports
  • ... Mais qui peut devenir cher à la longue
  • Le tennis qui n'exploite pas le Wii Motion Plus comme il se doit

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires