Test : Blocky Bot

Blocky Bot - Wii U

Genre : Toujours plus haut

Date de sortie : 23 juillet 2015

Genre
Toujours plus haut
Date de sortie
23 juillet 2015 - France
Développé par
Mobot Studios Inc.
Edité par
Mobot Studios Inc.
Disponible sur
Wii U
Modes de distribution
Nintendo eShop

Il n'y a pas de secret : quand un jeu cartonne, de nombreux petits sosies plus ou moins réussis voient le jour par la suite, histoire de s'engouffrer dans la brèche. C'est le cas du titre qui nous intéresse aujourd'hui. Blocky Bot est un petit jeu indépendant disponible sur Wii U et qui reprend à sa sauce la recette gagnante d'un Doodle Jump.

Test effectué à partir d'une version Wii U

Mais d'abord, petit rappel pour les deux du fond qui ne suivent pas : Doodle Jump est un petit soft disponible sur supports mobiles au concept tout simple, à savoir faire bondir un personnage de plates-formes en plates-formes - en faisant basculer le smartphone - dans des niveaux sans fin, le but étant de ne pas tomber dans le vide. Blocky Bot reprend ce principe, si ce n'est qu'il ne faut pas faire basculer de gauche à droite le GamePad mais bel et bien appuyer sur un bouton pour faire sauter le héros. Au fur et à mesure de la progression du joueur, les plates-formes deviennent plus petites, plus dispersées, voire mouvantes, des ennemis apparaissent, et ainsi de suite. Il devient donc rapidement compliqué de ne pas se faire rattraper par le trou noir qui, lui aussi, grimpe inexorablement. Lors des premières parties, les échecs s'enchaînent rapidement, mais ce genre de titre a forcément un petit goût de reviens-y, d'autant plus qu'il est possible de recommencer une partie même pas une poignée de secondes après une mort et que les contrôles répondent au doigt et à l’œil.

Blocky Bot

Basé sur le scoring, Blocky Bot propose toutefois une autre manière de récompenser le joueur : la collectionnite. Il est en effet possible de récupérer des caisses sur les différentes plates-formes, celles-ci débloquant deux sortes de nouveautés. La première est toujours plus de personnages à contrôler, allant du robot basique au petit chien en passant par le cornet de frites ou la petite fille à la robe rose bonbon. Tous ces héros ont les mêmes capacités, il n'y a donc aucun intérêt à les débloquer autre que le sentiment de satisfaction d'avoir la sensation de progresser. Les autres nouveautés à débloquer sont les skins des niveaux, qui peuvent ainsi prendre un aspect différent, par exemple un style noir et blanc faisant penser à un jeu Game Boy, d'autant plus que ce skin s'accompagne de la musique 8-bits qui va bien. Mais inutile de chercher des décors de plus en plus détaillés, Blocky Bot misant tout sur la simplicité avec des environnements épurés au possible, cubiques et plutôt mignons.

Blocky Bot

Article rédigé par Shauni Chan , le

Disponible pour une poignée d'euros sur l'eShop de la Wii U, Blocky Bot est un mini titre sympathique, au petit goût de reviens-y et aux contrôles au poil. Basé sur le scoring, il prend tout de même le temps de récompenser le joueur avec toujours plus de skins différents pour les niveaux et de héros variés à contrôler, même si ces derniers ne proposent pas de capacités différentes. Les fans du genre (Doodle Jump-like, rappelons-le) y trouveront sans aucun doute leur bonheur pendant de très courtes sessions, même si une sortie sur supports mobiles aurait certainement été plus adaptée.

Points positifs

  • Graphismes sympas
  • Des bonus à débloquer
  • Le scoring
  • Pas cher

Points négatifs

  • Plus adapté à un support mobile
  • Différents héros, mais pas de nouvelles capacités

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

27 ans | Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires