Test : Fracture

Fracture - Xbox 360

Genre : FPS / RPG post-apocalyptique

Date de sortie : 10 octobre 2008

Genre
FPS / RPG post-apocalyptique
Date de sortie
10 octobre 2008 - France
Développé par
Day 1 Studios
Edité par
LucasArts Entertainment
Disponible sur
PS3, Xbox 360

Dernier né des studios Lucasarts, Fracture. Non, ce n'est pas une nouvelle adaptation de Star Wars qui a été développée mais bien un nouveau contexte plus dans l'air du temps. C'est sur le thème du réchauffement climatique que les scénaristes ont basé l'histoire de ce titre. Fracture nous emmène au XXIIème siècle dans un monde transformé par les changements météorologiques et plus particulièrement aux Etats Unis. D'un côté les "Pacificains" qui ont commencé à modifier l'ADN humain pour mieux résister aux grands bouleversements du monde. De l'autre l'"Alliance Atlantique" qui a choisi la voie de la cybernétique pour sauver les Américains d'une extinction programmée. Ces deux visions opposées divisent le pays et c'est là que tout dérape...

 
 
Plongé dans un futur pas si lointain, notre bonne vieille planète a pris un bon coup de chaud. Plus de calotte polaire, des phénomènes météorologiques extrêmes ont bouleversé l'humanité. Heureusement les nouvelles technologies de déformation du terrain ont permis au gouvernement de protéger les côtes Est et Ouest contre l'élévation du niveau des océans, les Etats du centre, qui n'avaient pas eu cette chance, ont été engloutis par les eaux. L'Ouest, sous la directive de dirigeants peu scrupuleux, décide de créer une armée génétiquement modifiée. L'Est choisit de riposter contre cette pratique et envoie ses soldats suréquipés en terrain ennemi.
 

De l'action et des combats

Vous l'aurez donc compris, qui dit Fracture dit action ! Pour la prise en main du jeu, no problemo ! Après un rapide apprentissage, on évolue aisément dans de somptueux décors comme le Golden Gate surplombant une zone désséchée et transformée par l'augmentation des températures. L'alternance de vastes espaces et d'endroits sous-terrains confinés est apréciable, le level-design est travaillé, bref... la réalisation graphique est réussie ! Les combats sur-vitaminés contre des humains génétiquement modifiés au look extra-terrestre ne sont que peu interrompus. Les développeurs de chez LucasArts n'ont pas décidé de vous laisser tranquille dans la lignée des Star Wars Republic Commando ou Battlefront, riches en combats et en action.
 

Le distordeur de matière change la donne des combats

C'est donc dans un jeu plein d'action que Fracture nous propulse. Mais Fracture a un plus... des grenades futuristes et un distordeur de matière ! Ce dernier permet de déformer le terrain à votre guise, et tout ceci de manière illimitée. Et oui, la Terre a évolué, la guerre aussi ! Compacter la matière pour mettre à découvert l'ennemi ou la distendre afin de se protéger de tirs sont autant de possibilités qu'offrent le distordeur. Le résultat est intéressant et vous sort un peu des lois ordinaires de la physique. Mais est-ce pour autant une réelle innovation ? Pas vraiment... Après une heure à faire mumuse avec la bête, on s'en lasserait presque. L'utilisation se cantonne à enlever la matière pour passer sous un mur ou à en rajouter pour monter d'un niveau.
 

Moi voir moi tuer

Le distordeur de matière aurait gagné à être plus complexe dans les combats et la résolution des quelques énigmes, ces dernières étant pratiquement absentes durant toute la partie. D'autant plus que les niveaux s'enchaînent rapidement, sans réelle réflexion, puisque vous êtes presque téléguidé par les ordres donnés depuis la base par l'oreillette de votre combinaison cybernétique. Comme quoi on ne donne pas plus de place à l'imagination pour les soldats du futur qu'à nos bons vieux marines. Mais bon l'idée de déformation du terrain est là et il est probable que nous la reverrons dans d'autres titres.
 

Sans surprise ?

Dans le déroulement du jeu, rien à signaler : Fracture exploite correctement les ressources de la console et les scènes d'actions restent fluides. Le mode campagne tient ses promesses, même si les interactions avec ses coéquipiers restent sommaires. De même, l'IA des ennemis n'a rien d'exceptionnel et il faudra se tourner vers le mode multijoueur pour être un temps soit peu surpris. Côté scénario c'est un peu la déception. L'histoire évolue peu et la mise en scène est baclée notamment à cause des doublages de mauvaise qualité. La bande-son est travaillée et des plus agréables, à la manière orchestrale des épisodes de Star Wars.
 

Article rédigé par PAM , le

Fracture est donc un jeu d'action plaisant, grâce à sa prise en main immédiate, ses graphismes soignés et son action omniprésente. Le rendu très riche en génération de particules dès que les tirs touchents leur cible et le déroulement de combats dans des lieux présentés sous un angle inédit ravira les amateurs du genre. Mais Fracture n'exploite pas assez les facettes de son distordeur, ce qui ne modifie pas réellement le gameplay. Les batailles restent classiques et on aurait pu s'attendre à plus de complexité. La durée de vie du jeu est moyenne (comptez 8 à 10h pour finir le jeu) et les combats rythmés laissent peu de place à la réflexion. N'enlevons pas à Fracture son concept novateur, l'avenir semble prometteur...

Points positifs

  • Prise en main immédiate
  • Un gameplay innovant
  • Une réalisation réussie
  • De l'action à foison

Points négatifs

  • Une durée de vie moyenne
  • Une mise en scène baclée
  • Peu de place à la réflexion

Commentaires