Preview : Pro Evolution Soccer 2008

Pro Evolution Soccer 2008 - Xbox 360

Genre : Football

Date de sortie : 25 octobre 2007

Genre
Football
Date de sortie
25 octobre 2007 - France
Développé par
Konami
Edité par
Konami
Disponible sur
DS, PC, PS2, PS3, PSP, Wii, Xbox 360
Parfois appelé
PES
Site officiel
Site officiel

De la passion, de l’envie, des buts, du jeu, des vraies fautes, des corners à la Rémoise, du nesquegène, de l’anti FIFA 08, du beurre demi-sel, du gravier et Jean Schultheis, pas de doute : PES est de retour !

 
 
Quoi de mieux en attendant un jeu que d’y jouer ? Ne dit-on pas que le meilleur moyen de résister à la tentation, c’est d’y céder ? Par pur professionnalisme et par dévotion, votre cher Robinsoldier est allé tâter la bête avant qu’elle soit enfournée puis démoulée à la fin du mois. Inutile de vous dire que c’était trop court, mais intense et carrément jouissif. Alors, face à FIFA 08, que devons-nous espérer ? Le jeu phare d’EA fera-t-il de l’ombre à notre PES adoré ? Aura-t-on droit à de vraies nouveautés ? North East London sera-t-il toujours de la partie et est-ce que la Bundesliga fera son retour ? Autant de questions qu’à priori seul le Père Fourra pourrait répondre mais dont je me ferais le devoir d’y répondre à sa place, par souci de rapidité, hein.
 

M’en fous, je l’aimais pas Jean-luc Arribart

Les nouveautés annoncées sont chacune attendues par le moindre fan. Evidemment, les plus belles promesses ont été faites, mais cette année Konami a décidé de passer à la next-gen en liftant le jeu, de le rendre encore plus réaliste, d’en faire le volet ultime, comme chaque année. Ce qui frappe d’entrée, c’est l’interface, totalement remaniée, des menus plus clairs, plus stylés, avec divers effets (on notera la vidéo d’ouverture de la Ligue des Masters présentant le mode aux néophytes et les nouveautés s’y trouvant) et de nouvelles musiques, dans tous les styles et pour toutes les oreilles. Finie la techno japonaise, vous pourrez faire votre propre playlist avec les musiques du jeu. Quelques changements ont été apportés dans les menus, c’est coutume, les réglages formations ont légèrement changé, il y a de nouveaux ballons, etc. A noter que la touche pour revenir à l’écran précédent n’est plus Triangle (ou Y sur 360) mais Rond (ou B). Ne me demandez pas pourquoi. Pour notre plus grand plaisir le mythique Christian Jeanpierre reste aux commandes des commentaires et sera accompagné non plus par Jean-luc Arribart (allez, salut !) mais par Laurent Paganelli, avec son accent caractéristique mais également sa taille de lilipucien. Ses interventions sont plus récurrentes, il ne fait pas seulement figuration, et tant mieux, ça change. A quand Pascal Praud ?
 

M’en fous, j’aime pas les simulateurs

La prise en main propre à tout PES qui se respecte se fait en quelques matches. Evidemment, les animations plus détaillées et les chocs physiques se font ressentir. Lorsque vous avez le ballon et qu’un adversaire vous marque à la culotte (Christian Jeanpierre, si tu nous regardes), vous ressentirez qu’il vous pousse et veut avoir le ballon. En contrepartie, les protections de balles vous permettront de vous sortir de situations parfois risquées. Autre nouveauté, la simulation. En effet, en possession du ballon, lorsqu’un joueur adverse vous tacle, vous pouvez faire une Ravanelli, à savoir tomber comme un merde en pleine surface de réparation dans le but d’obtenir un penalty. Quasi impossible à réaliser, cette feature implémentée dans je ne sais plus quel FIFA risque d’être anecdotique. Le jeu est dans l’ensemble plus rapide, la difficulté au rendez-vous et plus agréable à jouer. Plus fluide, plus rapide, il a tout pour plaire. De plus, les gestes techniques sont plus récurrents, j’ai inscrit de jolis buts en peu de temps, non pas que ce soit facile, mais les excellents joueurs ont vraiment les capacités pour faire de jolis gestes. Sur un terrain, on distingue aisément les stars pour leurs capacités, et lorsqu’on joue avec une équipe faible, on prie pour ne pas prendre cher.
 

J’fais quoi maintenant ?

Konami semble s’être concentré sur l’essentiel en réduisant un peu le contenu. Le mode Entraînement sera moins étoffé, il y a moins de stades, quelques nouvelles licences, le mode réseau devrait rester le même, un peu mis à jour cependant, la Ligue des Masters restant le principal mode joué. Il s’avère donc plus complet, avec une gestion plus poussée des joueurs, des achats selon la popularité du club, un aspect média avec vos joueurs répondant aux questions des journalistes, et la possibilité de désactiver l’achat par les clubs de joueurs de légende. Au revoir les Eusebio à Sochaux ou les Papin au Milan AC, le réalisme est de rigueur. Vous voulez des nouveautés en vrac ? Eh bien les ralentis ont un peu changé, la façon de tirer ou d’arrêter les penalties également, l’ambiance est plus chaude, mais est-ce que cela suffira à nous faire tenir sur le long terme ? Probablement.
 

Article rédigé par Robinsoldier , le

Un PES pourrait sortir en proposant juste l’arbitre en string qu’il se vendrait par millions. Pour ce 2008, ils l’ont revu graphiquement et techniquement, et quoi qu’on en dise avant de s’y plonger réellement, on sait que FIFA est encore loin. Un PES ultime ? Pas sûr. Indispensable ? Probablement.

Commentaires

Jeux similaires