Test : Paperboy

Date de sortie : 14 février 2007

Date de sortie
14 février 2007 - France
Développé par
Digital Eclipse
Edité par
Midway Games
Disponible sur
Amiga, Amstrad CPC, Atari ST, Commodore 64, Game Gear, Master System, Megadrive, NES, Xbox 360
Parfois appelé
Paperboy (XBLA)
Modes de distribution
Xbox Live Arcade

D’abord sorti en 1984 sur borne d’arcade, Paperboy a connu de nombreux portages sur différentes consoles de jeu. Le dernier portage en date étant celui sur le Xbox Live Arcade, sujet même de ce dossier. Paperboy a-t-il bien vieilli et est-ce réellement intéressant de l’acheter au prix de 400 points MS ?

 
 
Votre mission, si vous l’acceptez, consiste à incarner un jeune livreur de journaux à vélo, devant livrer au mieux et au plus vite les paquets. Tout cela parait simple dit comme ça, mais toute une flopée d’obstacles viendra se mettre en travers de votre chemin, des chiens assoiffés de mollets, des abeilles folles, des jeunes en train de se battre et bien d’autres encore. Avec une recherche du meilleur score, à vous le challenge du Paperboy.
 

C’est vieux, c’est moche mais c’est bon !

Comme vous vous en doutez, un jeu datant de 1984, c’est pas super beau, ce n’était pas encore l’ère de la 3D, encore moins celle de la HD, donc on se contentera d’un jeu en 3D, oui, mais isométrique, avec des graphismes à vomir mais un principe toujours accrocheur. Celui-ci reste simple : la livraison de journaux aux habitants abonnés tout en évitant les obstacles. L’objectif étant de faire le meilleur score possible en livrant tout le monde dans sa boîte aux lettres. Un principe pas bien compliqué sur le papier, mais il ne faut pas oublier qu’on parle d’un jeu qui a presque 25 ans, donc ça implique une maniabilité à couper au couteau.
 

Quoi de neuf ?

Un mode Versus offline, pour jouer à deux, chacun son tour, avec le chalenge de faire le plus de points, rien de bien transcendant, ainsi qu’un mode Coopération très léger et qui ne nous tiendra pas longtemps en haleine. Vous pourrez aussi vous faire un challenge maison, débloquer tous les succès afin d’avoir 200 GT de plus à votre Gamertag. Ce peu de nouveautés ne donne pas envie, à ceux qui connaissent déjà Paperboy, de l’acheter. Peut-être un mode sur le live plus poussé aurait été apprécié par les joueurs.
 

Article rédigé par Icary , le

Au final, le jeu est toujours aussi sympathique à jouer qu’il y a 25 ans mais aucune amélioration n’a été apportée à cette version Xbox Live Arcade. Une meilleure maniabilité ainsi que des graphismes améliorés n’auraient pas été de refus ! On se contentera quand même de cette version pour les fanas de l’époque et pour ceux qui ont des points à dépenser, sinon pour les autres, passez votre chemin.

Commentaires