Test : You're in the Movies

You're in the Movies - Xbox 360

Genre : Jeu de caméra

Date de sortie : 28 novembre 2008

Genre
Jeu de caméra
Date de sortie
28 novembre 2008 - France
Développé par
Codemasters
Edité par
Microsoft Games
Disponible sur
Xbox 360

L’avalanche de jeux est désormais finie, et parmi tous ces titres de hardcore gamers que nous avons reçus se trouvent quelques titres familiaux (en dehors des jeux Wii). Par le terme familial, j’entends « à ambiance conviviale » mais qui peut se faire avec la famille, les potes, les gamins, les animaux, etc… Ce n’est pas un concept révolutionnaire, la caméra est déjà présente depuis un bon moment sur console de jeu, mais le montage vidéo et l’insertion d’images dans des « films » est en soit une première, ce qui n’a pas pu échapper à notre horde de spécialistes accros aux jeux casual. Cette expérience est-elle concluante, tiendra-t-elle la route, réussira-t-elle à accrocher tout le monde ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

 
 
Les gadgets sont en train de prendre le pouvoir ! Le succès de la Wii auprès du grand public n’en finit pas de rendre ses concurrentes chaque jour de plus en plus jalouses, c’est pourquoi Microsoft a décidé de se mettre enfin au goût des joueurs (à défaut du jour) et se lance dans l’interaction visuelle. Délaissant l’utilisation du pad pour privilégier celle de sa caméra (il fallait bien qu’ils écoulent leurs stocks), le joueur devient réellement acteur de son jeu. Avec toutes les possibilités que cela implique, nous ne pouvions faire autrement que nous pencher sur son cas.
 

You’re in the move !

Une fois la caméra installée, le salon déblayé (et je peux vous assurer que c’est une rude affaire), nous voici prêts à lancer la machine. Après un ou deux logos classiques, nous voici en train de nous faire agresser par un GI-Joe qui, semblerait-il, veut motiver ses troupes et les préparer à un événement spécial. Le cochon derrière la caméra, le T-Rex en acteur farfelu, toute la troupe est là et nous fait rire… une fois. C’est très bien fais, mais ça ne se regarde pas plus d’une fois. C’est cependant une très bonne première impression que nous fait l’œuvre de Microsoft, pleine de rires et de déconne. C’est d’ailleurs l’essentiel du titre qui vient d’être résumé dans cette dernière phrase.
 
 
Cependant, entre les rires et la déconne, il y a quand même pas mal… de rire et d’autres délires. C’est un titre qui est fait pour être joué à plusieurs. Seuls les réels nolifes, ceux qui ne disposent pas d’assez d’amis (réels) pour venir jouer avec eux, pourront s’y essayer en solo. Le jeu est donc sorti au bon moment (les fêtes de Noël) de façon à pouvoir s’introduire dans toutes les fêtes entre amis ou en famille. Celles-ci même qui l’ont accueilli à bras ouvert pour le meilleur… et pour le pire (vla les dossiers après). Mais bon, vous vous demandez certainement qu’est-ce qui nous fait « taper toutes ces barres » et qui nous rend si hilare ?
 

Des barres… en chocolat ?

Ce sont toutes nos actions, tous les mini-jeux proposés par le titre qui font tout son charme, et accessoirement qui alimentent nos rubriques « photos débiles ». Ceux-ci, après une découpe soigneuse du décor de votre salon de façon à pouvoir ne capturer que notre image, nous mettent dans différentes situations plus ou moins longues, plus ou moins drôles, mais toujours avec un but précis, à savoir nous faire réaliser une gestuelle qui sera par la suite introduite dans le trailer que nous aurons choisi au préalable. Concernant la diversité des bandes annonces, Microsoft n’a pas joué les radins et nous a mis à disposition pas moins de XX exemplaires différents. Bien évidement il y a des thèmes récurrents, donc plusieurs trailers qui reprennent à peu près les mêmes éléments, mais toujours avec une intrigue différente, ce qui fait que même si l’on finit par refaire les mêmes mini-jeux (donc mêmes mouvements), ils seront utilisés dans des contextes différents.
 
 
En parlant de ça, bien qu’il y ait une grande diversité de films et que les mini-jeux soient marrants pour tout le monde, on notera tout de même que ceux-ci auraient pu être en nombre un peu plus conséquent. Arrivé à la moitié de la liste des bandes annonces, nous avons déjà fait le tour des jeux et commençons à trouver le temps long. C’est tout de même dommage se s’arrêter en si bon chemin, mais bon, heureusement que la qualité des mini-jeux proposés est tout de relativement sympa, et c’est à chaque fois le sourire à la bouche que nous avons relancé la machine, encore et encore, pour pouvoir enfin en voir le bout !
 

Article rédigé par Neji , le

Histoire de conclure, nous pouvons dire de ce titre qu’il fait entièrement partie de la grande famille des jeux casuals, ceux qui sortent d’ordinaire sur Wii mais qui, pour une fois, auront vu le jour sur une console un peu plus « gamer ». You’re in the Movie s’adresse donc au grand public et fera rire tout le monde pendant quelques temps, si tant est que les joueurs ne s’acharnent pas dessus, sous peine de le finir trop vite et d’en faire le tour en deux temps trois mouvements.

Points positifs

  • Beaucoup de trailers
  • Des mini-jeux très marrants
  • On tape de grosses barres

Points négatifs

  • Pas assez de mini-jeux
  • On en fait vite le tour
  • On ne joue pas plus d'une demi-heure d'affilée

Commentaires