Test : Halo 3 : ODST

Halo 3 : ODST - Xbox 360

Genre : FPS

Date de sortie : 22 septembre 2009

Genre
FPS
Date de sortie
22 septembre 2009 - France
Développé par
Bungie Software
Edité par
Microsoft Games
Disponible sur
Xbox 360

Halo revient mais sans le Master Chief comme largement annoncé, Bungie réutilise néanmoins la même recette que par le passé dans une aventure qui se joue avant les aventures du héros habituel. Un jeu pour les fans sans aucun doute mais pour les autres, faut-il encore y croire ?

 
 
New Monbasa tombée, nos héros atterrissent dans le chaos et se trouvent rapidement séparés les uns des autres. Vous incarnez un jeune trooper fraîchement arrivé dans l’escouade. Lors de la descente, vous perdez le contrôle de votre appareil et retombez lourdement dans un recoin. De là, démarre une aventure dans la grande lignée des scénarii de Bungie. Un multi toujours convainquant avec quelques nouveautés intéressantes, néanmoins Halo peut-il encore rivaliser avec les blockbusters actuels ?
 

Surprends moi !

D’une série que l’on commence à connaître depuis sept ans, on attend enfin d’être vraiment surpris par l’aventure et l’enchaînement de celle-ci. Sans le Master Chief, nous avions une bonne opportunité d’obtenir un scénario plus cohérent. Si vous jouerez principalement ce jeune trooper très finement appelé le Bleu, de temps à autres, vous prendrez place dans la peau de vos coéquipiers. New Monbasa offre de multiples possibilités de situations avec une campagne quasi désertique, une ville sombre avec de nombreux bâtiments futuristes puisque la trame se déroule en 2552, bref des histoires déjà vues dans des situations très similaires par le passé. Tout ceci reste un Halo, certes sans son héros remplacé par de la bleusaille, mais malheureusement sans aucune prise de risques.
 

Sois joli !

Le moteur commence tout de même à vraiment dater. Certes c’est loin d’être vilain, néanmoins c’est faible par rapport aux meilleurs productions. Bungie ne fait pas forcément le bon choix en n’alignant pas cette partie sur les meilleurs FPS. Au départ, le titre était conçu pour être un add-on, n’aurait-il pas fallu conserver cette option ? Les ennemis sont toujours aussi attachants et l’on se sent rapidement dans l’ambiance d’un Halo, les convenants restent ce qu’ils ont toujours été. Mais c’est pauvre, leur design mérite un petit rafraîchissement car beaucoup trop simple dans côté graphique. Les décors sont aussi trop vus et surtout le manque de détails devient criant, non pas que le jeu soit vraiment moche mais il offre une impression de pauvreté en rapport à ce que l’on peut apercevoir. Et puis surtout, les environnements sont déjà totalement connus, mais si surprise il devait y avoir, elle se trouve certainement ailleurs.
 

Enchante moi !

Cette nouveauté tant annoncée par les développeurs, l’arrivée d’un gameplay plus stratégique, consiste surtout en un affaiblissement de l’armure. Désormais, plus de bouclier mais une armure plus sensible et l’arrivée de points de santé salvateurs après quelques escarmouches. Une vision nocturne, bien pratique dans cette cité si sombre, met en relief les environnements ainsi que les ennemis. Le gameplay, en revanche, en est grandement facilité. Il suffit de faire un tour de panorama pour apercevoir le prochain objectif. Comme si cela n’était pas suffisant, le système de localisation permettra aux moins attentifs de trouver le chemin. Par contre, il y a plusieurs chemins possibles car certains bâtiments sont accessibles, ce qui n’était pas toujours le cas auparavant. Tout cela reste néanmoins bien loin d’être très recherché. Car Halo reste toujours aussi simpliste dans le challenge qu’il propose. Dès qu’une zone est nettoyée, on passe à la suivante après quelques minutes d’une balade pas vraiment stressante car comme pour le reste, c’est un immense classique qui plaira certainement aux fans, mais qui aura plus de mal à s’imposer sur un plus large public. Quelques armes de plus, quelques pincées d’un gameplay moins bourrines, reste les phases en véhicule. Mais, celles-ci sont presque un copier-coller de ce que l’on connaît depuis 2002, de plus en plus ennuyeuses et manquant de plus en plus de challenge. Il est temps de dépoussiérer, Bungie doit, si un prochain opus existe, faire le nécessaire pour revitaliser la licence !
 

Multiplie toi !

L’apparition d’un mode coopération jusqu’à quatre joueurs, nommé Baptême du Feu, vient agrémenter un second DVD qui comprend l’ensemble des cartes d’Halo 3, initiative qui intéressera toujours les fans n’ayant pas fait l’achat sur le Live. Dans ce nouveau mode, vous affrontez des vagues successives de convenants, il faudra vous défendre jusqu’à ce que vous perdiez tous vos points de vie, ce qui finira toujours par arriver. Mais finalement, cette seule nouveauté mérite-t-elle l’achat du jeu ?

Article rédigé par kago , le

Bungie nous ressort sa bonne vieille routine en y intégrant une pincée de gameplay différente et un nouveau protagoniste un peu plus sensible. Mais le tout nous donne définitivement un jeu qui commence sérieusement à dater. Les fans seront certainement ravis car la mécanique du jeu reste plaisante ainsi qu’un multi accueillant toujours autant de monde. Mais pour les autres, Halo ODST ne tient plus la comparaison.

Points positifs

  • Du Halo pur sucre
  • Un multi accompli
  • Une bande sonore excellente

Points négatifs

  • Aucune nouveauté importante
  • Un gameplay vieillot
  • Des graphismes datés

Commentaires