Preview : Gears of War 3

Gears of War 3 - Xbox 360

Genre : Successfull Shoot 3D

Date de sortie : 20 septembre 2011

Pressés de mettre la main sur Gears of War 3 ? Pour nous, c’est déjà fait. Du moins, pour le premier acte : nous avons été invités chez Microsoft à compléter cette première partie du jeu en coopération, histoire de s’assurer que nous avons raison d’attendre. Il s’agit donc de plusieurs heures de jeu du mode campagne en LAN sur lesquelles nous avons pu nous faire une première impression. Après une vingtaine de secondes face à Cliff Bleszinski, design director chez Epic Games, pendant lesquelles il nous a assuré que son jeu était fantastique, nous avons pris place autour de la table pour botter le cul des Locustes. Bien entendu, cette preview s’accompagne d’images et de vidéos fournies par Microsoft.

 
 
Tout commence sur une plate-forme maritime. Marcus rassemble ses troupes pour accueillir un invité indésirable, le président Prescott, qui débarque à l’improviste. Mais pas le temps de lui faire part de sa façon de penser, le complexe est soudainement attaqué par une armée de Locustes et par ce que l’on peut apparenter à un Kraken. Nouveauté de l’épisode, le mode co-op se fait à 4 joueurs. L’attribution des personnages se fait automatiquement selon la position du joueur dans le groupe. Si vous souhaitez jouer avec Anya (car les personnages féminins sont désormais jouables), assurez-vous d’être le joueur n°3, par exemple. La scène jouée est celle que vous avez pu apercevoir durant la démo de l’E3, se concluant par l’affrontement contre le monstre marin déchaîné, abattu par l’équipe de Cole. Justement, la suite du premier acte délaisse Marcus et les siens, et nous fait vivre le parcours de Cole et de ses têtes brûlées pour rejoindre le barbichu au bandana, relégué au second plan. L’occasion, du même coup, de pasticher les mélodrames américains au moment où l’ancienne star de Trashball retourne à l’intérieur de son stade fétiche et se remémore avec nostalgie sa gloire passée. Quitte à faire un jeu bourrin, autant ne pas trop se prendre au sérieux.


Gears of War 3 : Act 1 - Ravens par GameHope
 
 
Dans le feu de l’action, avoir tel ou tel personnage n’a pas d’importance, sinon dans quelques dialogues et actions sans conséquence. Chacun possède le même gameplay, qui n’a rien de sorcier. Outre les boutons viser et tirer, le bouton X sert un peu à tout : courir, ramasser une arme ou des munitions, se mettre à couvert. Le système de couverture est d’ailleurs parfois un peu frustrant : on passe d’une couverture à l’autre en visant, et on se planque sans vraiment le vouloir quand on voudrait reprendre la route. Juste un coup de main à prendre.
La différence de gameplay se trouve plutôt dans les armes et les munitions que l’on ramasse, ainsi que dans certains équipements qu’on trouve sur le chemin. Lors de la bataille contre le boss, certains joueurs restent comme ils sont tandis que les deux autres ont revêtu un exosquelette pour faire un peu plus mal à la bête. Être le leader permet tout de même de prendre quelques décisions, à savoir prendre le chemin du haut ou du bas lors de quelques passages clés, parfois en séparant l’équipe en deux. Mais en général, ce choix n’a pas d’importance et les deux chemins se rejoignent en quelques minutes. Peut-être la suite du jeu propose-t-elle des divergences plus importantes ?


Gears of War 3 : Act 1 - Hanover 02 par GameHope
 
 
Sans forcément parler de chemins séparés, le combat sur le terrain est tout de même bien pensé pour le jeu en équipe. Le parcours est guidé par le scénario, et on se fait promener de zone de combat en zone de combat, mais celles-ci offrent différents points de couverture et des angles de tir variés qui permettent de vraiment se déployer pour couvrir une plus grande surface. Parfois, un joueur peut emprunter un chemin détourné pour frapper l’ennemi par le flanc pendant que l’équipe attaque de face. Instinctivement, on se répartit les tâches à accomplir. Cet aspect du jeu aurait quand même gagné en intérêt si certains ennemis avaient un point faible dans le dos et qu’il fallait détourner leur attention pour les atteindre. Mais l’action l’emporte un tout petit peu trop sur la stratégie et se résume souvent à tirer jusqu’à ce que plus rien ne bouge, dans un camp ou dans l’autre, la plupart des ennemis étant des cibles peu mobiles. Heureusement vos réflexes sont mis à l’épreuve efficacement, pour esquiver certains tirs ou pour relever un allié tombé sous le feu ennemi avant qu’il ne perde totalement conscience.


Gears of War 3 : Act 1 - Hanover 01 par GameHope
 

Article rédigé par SiMouth , le

Avec un scénario sans subtilité et des dialogues typiquement nanar (un humour qui tombe souvent à plat), mal servis par le doublage français comme d’habitude, ce premier acte de Gears of War 3 est un défouloir qui a tout de même le mérite de proposer un gameplay fait pour le jeu en coopération. Nous n’avons pas eu le temps de voir ce que ce même parcours pouvait donner en solo, mais avec une petite bande de potes c’est tout à fait convaincant. L’esprit d’équipe est mis en avant par l’organisation des zones de combat et les différentes tâches que chacun peut trouver à faire (soigner, s’emparer d’une mitrailleuse, viser les cocons pour stopper l’apparition d’ennemis…). On approuve cette partie-là du jeu, la seule qu’on ait pu tester pour l’instant, malgré un aspect tactique un tout petit peu trop effacé qu’on aime retrouver dans les parties à plusieurs.

Commentaires