Test : Kinect Star Wars

Kinect Star Wars - Xbox 360

Genre : Action

Date de sortie : 13 avril 2012

Genre
Action
Date de sortie
13 avril 2012 - France
Développé par
LucasArts Entertainment
Edité par
LucasArts Entertainment
Disponible sur
Xbox 360
Accessoires compatibles
Kinect

A l'E3 2010, alors que Kinect se nommait encore Projet Natal, une soirée fut organisé par Microsoft pour en dévoiler plus sur son nouveau périphérique, notamment son line up. Parmi les annonces relativement convenues, l'une d'entre elles fut mine de rien très remarquée : Kinect Star Wars. Ouais, vous allez bientôt pouvoir incarner un jedi devant votre écran.

 
 
Bon, le "coming soon" était un peu exageré à l'époque puisque l'année d'après, il n'était encore qu'en démo jouable à l'E3 et qu'il ne sort au final que près de 2 ans après son annonce. Kinect Star Wars, c'est peut-être la rencontre tant attendue entre les gamers et kinect. C'est en tous cas la promesse donnée, mais qu'en est-il dans la réalité ? Il faut savoir que Kinect Star Wars, malgré des allures de jeu gamer, est véritablement un jeu familial. Le design reprend celui de la série animée "Clone Wars" et son contenu est composé d'un mode histoire accommodé de plusieurs mini-jeux. Le solo, Destin de Jedi propose une histoire courte, au scénario pas bien intéressant mais ayant le mérite de faire voir un peu de pays. Par contre, on regrettera fortement que les voix françaises ne soient pas celles des doubleurs originaux, notamment pour Yoda... Jouable à 1 ou 2 joueurs simultanément, le solo vous place, après un bref tutoriel, dans la peau de deux Jedis fraîchement sortis de l'académie. On saute, on esquive, on combat au sabre, on pare, et bien sûr, on utilise les pouvoirs de la force. Ceux-ci se résument à des salves d'énergie et à soulever ennemis et objets pour les projeter.
 

Comprends-tu maintenant ce qu'est la force obscure ?

Bon, c'est vrai, la reconnaissance a grandement progressé depuis notre dernier contact avec le soft, il y a un an. De là à dire que c'est un jeu pour les gamers, il y a un ravin que nous ne saurions franchir. La réalité, c'est qu'en effet, on est heureux d'incarner un chevalier Jedi. Surtout à deux joueurs, on exulte de plaisir pour peu que l'on soit un tantinet geek quand on fait les gestes des pouvoirs de la force, etc. Rien que les petites émotions qu'il procure, Star Wars Kinect mérite que l'on s'y attarde. Le souci, c'est que lorsque l'on est geeks, on est bien souvent exigeants avec la technologie. Et Kinect, c'est hélas un peu trop aléatoire pour intéresser les gamers bien longtemps. On se voit parfois obligés de recommencer quelques phases parce que le capteur a du mal à savoir si on se baisse ou si l'on court, il ne réagit pas assez vite parfois lorsque vous parez au sabre... Le genre de détail qui hélas ne pardonne pas. Mais les soucis de Kinect ne sauraient effacer le fun que procure le soft. Le solo vous fera perdre des calories à coup sûr, tant on gesticule à longueur de temps. D'autant que le plus efficace pour vaincre les ennemis étant de leur sauter dans le dos, vous travaillerez pas mal les génuflexions... On a parfois l'impression d'être dans une séance d'aérobic. Malgré sa reconnaissance un peu trop approximative parfois, l'histoire tient plutôt bien la route. Notez cependant que sauter dans tous les sens en agitant les bras frénétiquement demande un certain espace chez soi afin de ne pas coller de tartes à votre coéquipier lors de vos parties en duo.
 

Le sabre, c'est vous

Mais Kinect Star Wars, ce n'est pas que cela. Il y a les duels de sabre, qui reprennent le principe de ceux proposés contre les boss en mode solo. Et comme en solo, on déplore le manque de rapidité de la reconnaissance qui clairement ne se prête pas très bien à des duels au sabre. On passera donc très vite au mode Rancor. Il propose d'incarner une énorme bestiole un peu nerveuse et surpuissante dans des scènes de destruction massive plutôt rock'n roll. Si l'intérêt n'est pas vraiment poussé, il remplit bien son rôle de défouloir. La reconnaissance est plutôt fidèle la plupart du temps et le personnage retranscrit vraiment bien nos attitudes devant l'écran. Il en résulte certes un jeu dont l'intérêt est très limité, mais qui offrira beaucoup de plaisir au jeune public. Ecraser des maisons, dévorer ses habitants pour reprendre de la vie... Une occupation certes quelque peu douteuse pour nos jeunes têtes blondes mais un moyen très efficace de les fatiguer avant la sieste. Feature beaucoup plus efficace en revanche, les courses de pods qui font preuve d'une précision vraiment étonnante dans la conduite. La vitesse est là, les dangers en tous genre peuplent les courses et il rappellera probablement aux plus nostalgiques d'entre nous l'excellent Star Wars Racer. Last but not least, le mode "Danse Galactique" est probablement la meilleure surprise de Star Wars Kinect. Complétement décalé, second voire troisième degré complétement assumé, il vous fera vous déhancher sur plusieurs tubes remis à la sauce Guerre des Etoiles. Bénéficiant d'une reconnaissance vraiment performante dans le domaine de la danse virtuelle, Jabba le Hutt vous accueillera dans son palais et vous aurez la chance de voir se trémousser des personnages pas vraiment coutumiers du genre. On pense notamment au tube de Jason Derülo, Ridin Solo, remixé ici en "I am Han Solo", ou encore à la princesse Leia chantant sa propre reprise de Christina Aguilera (Genie in a bottle) "I'm a princess in a bottle. Lorsque la majeure partie des mini-jeux s'essoufleront en quelques parties, la "Danse Galactique" pourrait bien continuer à occuper plusieurs de vos soirées entre potes.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Kinect Star Wars n'est certainement pas le jeu qui réconciliera les gamers avec Kinect, et il pourrait peut-être même fâcher les puristes de Star Wars pour son côté complétement décalé. Mais il promet pas mal d'éclats de rire à plusieurs et c'est vraiment ça qu'on lui demande. Un jeu à ne pas prendre au sérieux, et qu'il convient de mettre en priorité entre les mains du jeune public.

Points positifs

  • Joli défouloir pour le jeune public, surtout les Rancors
  • Les courses de vaisseaux plutôt bien rendues
  • Les chansons hilarantes et la bonne reconnaissance de Danse Intergalactique
  • Vraiment décomplexé
  • Vader et Palpatine en battle de dance

Points négatifs

  • Reconnaissance trop hasardeuse
  • Les combats de sabre pas vraiment aboutis
  • Vite redondant, excepté pour la danse

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires