Test : Dance Evolution

Dance Evolution - Xbox 360

Genre : Jeu de rythme

Date de sortie : 10 novembre 2010

Genre
Jeu de rythme
Date de sortie
10 novembre 2010 - France
Edité par
Konami
Disponible sur
Xbox 360
Parfois appelé
Dance Masters
Accessoires compatibles
Kinect

Avis aux fans de Dance Dance Revolution ! Konami ne pouvait pas laisser passer l'occasion Kinect pour sortir un jeu de danse avec les meilleurs titres de la firme en guise de Best Of ! De « Night Of Fire » à « A Geisha's Dream », vos meilleurs moments passés sur un tapis de danse vont être réédités, mais cette fois à l'aide d'un détecteur de mouvement made in Microsoft permettant de vous voir danser parmi une troupe, et ce jusqu'à deux joueurs simultanément. Le Para Para serait-il de retour ?

 
 
Une fois de plus grâce à Kinect, point d'interface physique au contact entre le joueur et la console, mais simplement votre corps en sudation devant la téloche, se trémoussant au son des meilleurs morceaux de danse créés par Konami. Maeda Naoki, producteur du soft et créateur de Dance Dance Revolution, aura eu le bon goût de choisir les meilleurs morceaux des précédents opus. Du R'nB japonais à de la musique de dancefloor plus classique en passant par l'ultra-énergique style Para Para, il y en a pour tous les goûts, à condition d'apprécier la musique electro nippone. Point de morceaux grand public dans la playlist, donc, ce qui ne l'empêche pas d'être variée et intéressante, loin de là.
 

Strike the Pose !

Car il s'agit bien ici de prendre des poses, dans le style de l'avion, par exemple, ou de salut de l'armée, ou encore de tendre les bras vers le haut, le bas, la gauche, la droite ou devant pour atteindre les « ripples » (comprenez anneaux ou cercles) apparaissant à l'écran, et garder la pose le temps que le soft valide l'action. Les diverses poses peuvent être anticipées par l'arrivée vers l'avatar dansant de poses en 2D vert fluo, à une vitesse qui dépendra du niveau de difficulté choisi. Ces dessins en 2D rappellent clairement le gameplay de Dance Dance Revolution et de ses flèches en mouvement. Dance Evolution ne devrait pas décevoir les habitués de la franchise à ce niveau-là. Certains mouvements sont réalisables en sus des diverses poses proposées, la plupart du temps avec les bras : on se doit alors de suivre des bras un curseur se déplaçant sur une flèche dorée et étroite. Le placement des pieds est primordial également (surtout en mode extrême) et il conviendra de les placer au centre de cercles verts apparaissant sur le dancefloor.
 

She would climb so high to the Mount Fuji sky !

Ainsi, il n'est pas vraiment question la plupart du temps de reconnaissance de mouvement, mais plutôt d'afficher la pose adéquate dans le peu de temps imparti. Il est donc possible de tricher entre deux poses et de ne pas suivre la chorégraphie complète, et ce dans les modes standard et facile. Le mode extrême, lui, ne laisse pas le droit à l'erreur et est si rapide qu'il faudra connaître les chorégraphies absolument sur le bout des doigts. Plus grave, il arrive d'obtenir des « bien » ou des « parfait » alors que l'on a interverti les bras ou effectué une pose approximative. Vraiment dommage ! Cependant, le fun est bien présent et l'apprentissage s'effectue avec plaisir (surtout avec une telle playlist). On se plait à apprendre les chorégraphies par coeur malgré tout pour passer d'un niveau de difficulté à l'autre. Le mode deux joueurs, hilarant, permet des chorégraphies à deux plus que sympathiques… mais toujours aussi hardcore niveau difficulté !
 

Night of Fire

En termes de réalisation graphique, Dance Evolution assure son pesant de cacahuètes et enfonce la concurrence : fine, fluide, de bon goût, on en a ici largement pour son argent. L'interface laisse quelque peu à désirer par contre, et promet des moments rageurs devant son écran lorsque l'on souhaite ne serait-ce que choisir un morceau. Encore dommage ! D'autant plus que l'usage de la manette est totalement proscrit dans la navigation… Enfin, et c'est bien là le plus important, les musiques et diverses chansons sont tout bonnement fantastiques ! Ce sont elles qui donnent leur âme au soft, et qui poussent à en débloquer de nouvelles, à danser encore et toujours plus.
 

Article rédigé par Rhyscard , le

Dance Evolution n'est pas à classer dans la catégorie des jeux de danse, mais plutôt dans celle des jeux de rythme hardcore. La catégorie jeu de danse ayant été redéfinie par la concurrence sur Kinect. Le jeu n'en est pas moins bon pour autant, mais pèche quelque peu par sa reconnaissance parfois approximative. Les fans de Maeda Naoki s'y retrouveront sans nul doute et en apprécieront la playlist extraordinaire !

Points positifs

  • Naoki aux platines
  • Graphiquement du meilleur goût
  • Du Para Para

Points négatifs

  • Attention, hardcore !
  • La reconnaissance parfois approximative
  • La "triche" possible

Commentaires