Test : Fighters Uncaged

Fighters Uncaged - Xbox 360

Genre : Baston

Date de sortie : 10 novembre 2010

AAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah depuis le temps que j'attendais une telle expérience! Je vais enfin me battre devant ma télé et foutre des grosses baffes comme dans la vraie vie devant mon écran ! J'en ai rêvé ? Ubisoft l'a fait. Ou pas.

 
 
Avec Fighters Uncaged, ce sont les rêves les plus fous de tous les gamers qui se réalisent devant vos yeux ébahis. Depuis le premier jour où le projet Natal fut annoncé, tout homme qui se respecte s'est dit qu'il prendrait bien la place du gamin qui rouste un vieux chinois dans son écran de télé, reproduisant à merveille les esquives et les coups du joueur à l'écran... Aujourd'hui, Ubisoft nous propose un jeu fortement inspiré du principe. Un jeu qui n'a pas du tout l'air casual en fait, et c'est ça qui est bien. Des personnages qui sortent tout droit de down town L.A., des décors qui n'ont pas l'air sortis de Wii Sports Resort, on a effectivement bien l'air dans un jeu pour les gamers.
 

Fighters Unrecognized

Au début tout va bien. Votre sparring partner vous apprend les bases de la baston. Esquives, directs, crochets, jusqu'ici tout va bien. C'est vrai, à l'entrainement, quand il s'agit de reproduire 5 fois les mêmes gestes, tout va bien. Mais dès que vous entrez dans l'arène, c'est pour ainsi dire absolument foireux. Ou alors génial, au choix. C'est peut-être l'étape en plus pour Kinect. Vous n'avez plus besoin de manette. Non tiens, en fait les jeux vidéo n'ont plus vraiment besoin de vous, ils vont se débrouiller tout seul. Fais un peu de place dans ton appart, on s'occupe du reste. En effet, c'est un jeu qui décide de lui même de mettre un coup de boule si la manchette vous avez mimé devant Kinect n'est pas si intéressante que ça. On ne peut jamais vraiment s'identifier au combattant, tant la latence est exceptionnellement longue. Et bien sûr, la reconnaissance est probablement aussi précise qu'une clé tentant de trouver la serrure de chez elle dans le noir après une soirée de beuverie. Bref. Etait-ce une intention louable que de proposer ce Fighters Uncaged, en essayant de donner aux gamers un jeu qui leur corresponde sur la plate-forme Kinect mais hélas en se heurtant à une technologie difficile? A l'approche de la période de Noël, difficile d'accorder le bénéfice du doute à ceux qui ont commis Motion Sports récemment. A fuir de toute urgence, malgré l'attrait que peut représenter un tel titre.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Et voilà comment briser les rêves de tas de joueurs. Pouvoir enfin se la coller devant l'écran, ça c'est le rêve. Mais s'acharner à faire des gestes qui sont transcris de manière différente à l'écran, c'est à dire qu'on se demande un peu ce qu'on fait là. Fighters Uncaged a repoussé les limites de Kinect. Vous n'aviez déjà plus besoin de manettes, vous n'avez aujourd'hui même plus besoin d'être là.

Points positifs

  • C'est pour les gamers !

Points négatifs

  • Reconnaissance calamiteuse, latence incroyable et fascinante capacité à reproduire un geste différent du votre à l'écran pendant les combats.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires