Preview : The Witcher 2 : Assassins of Kings

The Witcher 2 : Assassins of Kings - Xbox 360

Genre : RPG

Date de sortie : 17 avril 2012

Longtemps réservées à une élite Pciste, les aventures de Geralt de Rive s'aprête à débarquer sur Xbox 360 avec The Witcher 2 Enhanced Edition. Et si on ne peut féliciter CDProjekt de permettre à la plèbe de jouer à cet excellent titre, on peut craindre que le passage sur Xbox 360 ne se fasse pas sans casse. Et c'est pour faire un état des lieux que nous nous somme rendus à l'avant première organisée par Namco Bandai ce 24 février.

 
 
Nous sommes donc allés rejoindre, avec quelques confrères, les représentants du studio polonais dans le premier arrondissement parisien pour une petite présentation avant retrouver le sorceleur pendant un (trop) court tête-à-tête. Dans un premier temps, il a été question de justifier le « enhanced edition » de cette version du jeu. Pour ce faire, la nouvelle vidéo d'introduction qui s'enclenchera au lancement du jeu nous a été diffusée. Cependant, aussi léchée et spectaculaire qu'elle soit, et elle l'est, ça fait un peu léger. Alors on nous promet une une version plus aboutie du jeu, incorporant de nouveaux systèmes de caméra et de lock, plus adaptés aux consoles. On a désormais le minimum requis, mais les bougres ont la bonne idée de ne pas s'arrêter là en nous annonçant l'ajout de 2 quêtes supplémentaires, impliquant de nouveaux lieux et personnages, pour 4 heures de jeu supplémentaire en tout. Ajoutez à cela qu'on nous annonce 33 minutes de cinématiques supplémentaires inédites pour l'un des plus beaux jeux Xbox 360, et vous comprendrez qu'on soit à deux doigts de leur faire une fellation. Et si vous ne comprenez pas cet enthousiasme débordant, on vous invite à lire le test de la version PC.
 

On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs

Sur PC, The Witcher 2, en plus d'être une grosse tuerie, est beau, très beau. Alors si on s'inquiète sur ce portage, ce n'est pas pour son scénario ni son univers tirés de l’œuvre d'Andrzej Sapkowski. Ce n'était pas non plus pour son gameplay puisque le titre était déjà jouable à la manette sur PC. Mais bel et bien pour l'aspect visuel et technique du soft. Car il ne faut pas oublier que la console de Microsoft date de 2006 et qu'elle commence à accuser son âge face aux PC actuels. Alors au lancement de la démonstration à laquelle on a eu droit avant de jouer, on était inquiet. Et si le titre s'en tire finalement plutôt bien, on ne peut s'empêcher de constater des différences avec la version PC. Pour commencer, l'image nous a paru bien plus claire et moins contrastée, ceci pouvant être lié à l'écran, on n'en tiendra pas rigueur. Par contre, on a pu constater un scintillement prononcé qui peut devenir gênant à la longue, ainsi que des textures franchement moins détaillée, voire carrément baveuses. De plus, on a remarqué deux ou trois textures qui tardaient à apparaître. Mais là où c'est le plus douloureux, c'est lorsqu'on a un gros plan sur le visage de Géralt de Rive. La modélisation et les animations faciales sont plus que correctes, mais les textures de peau sont baveuses comparées à la version PC. Ceci étant dit, pour un passage sur console HD, on aurait pu s'attendre à bien pire, et le titre de CD Projekt reste plutôt joli malgré tout. Car avouons le, le paragraphe ci-dessus à été rédigé en mode « gros connard », les petits défauts énumérés relevant plus du chipotage qu'autre chose.
Et on lui pardonne tous ces écueils volontiers tant le titre c'est amélioré sur d'autres points, au niveau de la prise en charge de la manette Xbox notamment. Déjà gérée par la version PC, l'utilisation de la manette souffrait néanmoins de quelques imperfections, surtout pour ce qui est de la navigation dans les menus et de la sélection et équipement d'objet en particulier. Et bien ce point a été entièrement revu et corrigé. Si l'interface garde globalement la même esthétique, la navigation entre les divers éléments se fait bien plus aisément. Cela se ressent aussi en jeu lors des combats, Géralt semble être plus réactif que par le passé. Bref, il gagne en maniabilité ce qu'il perd en graphismes.
 

Contenu à fort potentiel érectile

Pour revenir plus en détail sur le contenu supplémentaire de cette édition, il nous a été donné quelques précisions sur l'une des deux quêtes supplémentaires. Celle-ci sera centrée sur un nouveau personnage : Brigida Pepelbrock. Faisant partie de la cour du roi Foltest, cette dernière sera engagée par Vernon Roche pour être son informatrice et garder un oeil sur les enfants illégitimes du roi. Ce rôle d'espionne l’amènera à séduire les deux nobles les plus puissants de Temeria, le comte Maravel et le Baron Kimbolt, qui ont tous deux des vues sur le trône laissé vacant par le défunt roi. Ce faisant, elle apprendra ce qui se cache derrière la disparition de Boussy, ce qui fera d'elle un témoin gênant et une cible. Voilà qui laisse entrevoir une intrigue mêlant politique et complot des plus palpitante. Et si on attendra bien sûr d'avoir démêlé cette affaire pour en juger, le savoir que les équipes de CD Projekt ont su déployer jusque-là nous pousse à leur faire confiance.
Les deux hommes venus présenter le titre n'ont rien lâché sur la deuxième quête et, plus frustrant encore, ils nous ont annoncé qu'il y aurait d'autre contenus bonus sans autre forme de précision, expliquant qu'ils voulaient garder des cartouches pour de futures présentations. Cependant, ils nous ont détaillé le contenu des deux éditions qui seront lancées le 17 avril prochain. A commencer par l'Enhanced Edition qui contiendra bien entendu le jeu, sur 2 DVD, la bande originale, une carte du monde, un manuel de jeu, et un manuel de quête. Comme cela avait été le cas pour la version PC, CD Project qualifie d’édition de base ce que nous autre simple mortels on appellerait une putain d'édition collector de la mort, certains devraient en prendre de la graine. Nous auront également droit à une édition limitée baptisée Dark Edition. Celle-ci contiendra en plus un DVD de making-of, le médaillon de Géralt de Rive, en métal s'il vous plaît, un artbook, des stickers, le tout dans une dark box bien classe qui semble pouvoir justifier à elle seule l'achat de cette édition.
 

Article rédigé par pattoune , le

Une chose est sûre, les équipes de CDProjekt ne se foutent pas de nous en nous proposant une vulgaire transposition de version PC faite à la va-vite. The Witcher 2 Enhanced Edition propose son lot de contenu bonus et une optimisation maximale pour le jeu sur console, ce qui devrait le propulser au rang de must-have pour les possesseurs de Xbox 360 le 17 avril prochain, date de sa sortie. Mais en l'état actuel des choses, on vous conseillera malgré tout, à moins que vous ne craquiez pour la Dark Edition, la version PC si vous avez la bécane appropriée, car tout le contenu bonus de cette édition Xbox sera mis à la disposition des joueurs PC gratuitement sous la forme d'une mise à jour automatique à la même date. Oui, CDProjekt aime choyer les joueurs, à nous de le leur rendre comme il se doit.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires