Preview : Defiance

Defiance - Xbox 360

Genre : Flingage d'aliens massivement multijoueurs

Date de sortie : 02 avril 2013

Genre
Flingage d'aliens massivement multijoueurs
Date de sortie
02 avril 2013 - France
Développé par
Trion Worlds
Edité par
Trion Worlds
Disponible sur
PC, PS3, Xbox 360
Modes de distribution
Boutique
Site officiel
Site officiel
PEGI
 Interdit aux moins de 18 ans
 Grossièreté de langage
 Jeu en ligne
 Violence

C’est lors de l’E3 2013 que Trion Worlds nous ont présenté une nouvelle phase de gameplay de leur MMORPG Defiance, disponible depuis avril dernier.

 
 
Pour rafraîchir vos mémoires, Defiance est un MMORPG qui se joue à la troisième personne, reprenant les codes des jeux d’actions que l’on peut rencontrer sur nos consoles à l’heure actuelle. Shooter massivement multijoueur, vous déambulerez dans un monde dynamique, avec ou sans compagnons, dans le but de faire progresser votre avatar.
 
 
La présentation commence dans un véhicule en route vers un bâtiment qu’il faudra défendre contre des vagues d’ennemis. La mission se lance dès que le nombre de joueurs suffisants est atteint sur la zone : plus de joueurs seront présents et plus la difficulté sera augmentée. D’ailleurs, cette dernière ne prend pas la forme d’une barre de vie des monstres agrandie ou de leur force décuplée, c’est un peu plus subtil : le nombre de leurs points faibles à toucher seront plus nombreux et un peu plus difficile à atteindre. Durant la mission, on constate que la coopération entre les joueurs est le moyen le plus efficace de remplir l’objectif, et que tenter de faire le héros en solo s’avère souvent plus suicidaire qu’autre chose. Pour défendre le point clé, il suffit de camper dans le bâtiment tout en s’occupant consciencieusement de vider les rangs de l’armée adverse. La capture ou la défense d’un point prendre la forme d’une barre qui se remplie progressivement. Un timer qui s’égrène reste tout de même actif : une fois arrivé à zéro, la mission en cours sera un échec.
 
 
La deuxième mission consistait à défendre un « Arkfall », précieux en ressources, où il s’agissait d’abattre un boss bien imposant, aux allures de robot mécanique résolu à tout détruire sur son passage. Comme la mission précédente, la difficulté du monstre s’adapte au nombre de joueurs dans la zone. Le principe reste assez simple : on évite de se faire toucher par ses diverses attaques tout en martelant ses points faibles à coup de bastos. Au bout d’un bon moment et plusieurs phases de combat, le boss s’écroule et tout le monde reçoit un loot selon sa performance. Diverses actions au cours du combat vous rapporte des points, plus vous avez de points et plus votre récompense sera intéressante. Le principe d’évolution dans Défiance incite à grouper puisque vous n’êtes pas obligés d’être du même niveau que vos compagnons : c’est plus une histoire de skill. Vos armes évoluent également selon vos faits d’armes ce qui vous permettra de débloquer davantage de sorts.
 

Article rédigé par Lorris , le

Pour ce qu’on en a encore vu, Défiance semble toujours resté dans la catégorie du MMORPG sympa, sans pour autant retourner son monde. Jouant à fond la carte du shooter en coopération à grande échelle, les mécaniques de bases sont solides et proposent une bonne dose de fun pour ceux à qui le genre intéresse. Reste à voir si l’intérêt du titre et son contenu à haut niveau garderont les joueurs en haleine les mois qui vont suivre, souvent période critique pour tout nouveau jeu de ce type.

A propos de l'auteur

Lorris

Lorris

29 ans | Fin limier du mot

Nonobstant les ouï-dires et les non-dits de ceux qui pensent que non et de ceux qui estiment que oui, Lorris demeure un génie incompris. Utilisant constamment un langage profane qui sied à sa caste de jeune kikoo-gamer-du-web, ce candide éphèbe qui newse, teste, et previewte n'est finalement qu'un esprit brillant parmi les autres cucurbitacées qu'il tient pour collègues. Sinon, Lorris est une âme modeste, offrant son corps pour partager avec délectation et frivolité sa passion qui l'anime dans le manoeuvrage du joystick et non pas du droit de cuissage comme certains butors le feraient entendre.

Contacter

Commentaires