Test : The Expendables 2 Videogame

The Expendables 2 Videogame - Xbox 360

Genre : Génocide vidéoludique

Date de sortie : 17 août 2012

Genre
Génocide vidéoludique
Date de sortie
17 août 2012 - France
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
PC, PS3, Xbox 360
Modes de distribution
Xbox Live Arcade

Véritable fantasme de tout bonhomme amateur de films d’action, The Expendables et sa suite ont permis à bon nombre de personnes de s’extasier dans les salles obscures à grands coups d’explosions et de tueries sanguinaires. Le plaisir est-il le même avec ce portage sur XLA ?

 
 
The Expendables, c’est clairement un rêve d’enfant. Celui de retrouver au sein d’un même long métrage tous les ténors du film d’action, toutes les stars qui ont fait de notre jeunesse une période si splendide. Avec la suite, parue récemment au cinéma, les producteurs ont poussé le vice toujours plus loin en incorporant au casting des gros bras tels que notre bon vieux Jean-Claude Van Damme ou l’inégalable Chuck Norris. De quoi passer un moment plus que sympathique. Désireux de surfer sur la vague, les petits gars d’Ubisoft nous ont pondu une adaptation en jeu vidéo, sobrement baptisée The Expendables 2 Videogame, disponible sur Xbox Live Arcade, PlayStation Network et PC.
 

C’était pas ma guerre !

Comme pour bon nombre d’adaptations, c’est avec plein d’appréhension que nous avons abordé ce test, partagés entre le plaisir de retrouver nos barbares pixelisés et l’étrange sensation qu’on va se retrouver en présence d’une infâme bouse vidéoludique. Très rapidement, on se rend compte que si la deuxième option est quelque peu exagérée, on est très loin du blockbuster et qu’il va falloir s’accrocher pour voir le bout de l’aventure. Oui, qu’on se le dise tout de suite, The Expendables 2 Videogame est un mauvais jeu que nous ne vous conseillerons jamais, même pour les plus grands fans du film.

Comme tout bon jeu d’action qui se respecte, le titre signé Ubisoft ne propose quasiment aucun scénario. Pour résumer, il s’agira grosso modo de sauver un milliardaire des griffes des méchants en dézinguant tous les rigolos qui se mettront en travers de votre route. Oui, c’est ultra élaboré, on sait.
 

TUUUUUEEEER !

Le jeu se pose comme un jeu de shoot en coopération en vue de dessus. Jouable jusqu’à quatre simultanément, il propose de contrôler les amis Stallone, Jet Li, Lundgreen et Crews. Si chacun dispose de deux armes qui lui sont propres et de capacités légèrement différentes, le gameplay reste tout de même grosso modo le même et consiste à bourriner les trouzaines d’ennemis qui se présentent sans réfléchir. A la manière de bon nombre de jeux du genre - on peut penser à Dead Nation par exemple - on se déplace avec le stick gauche, et on vise avec celui de droite. Du moins on essaye, parce que les trouffions n’en font bien souvent qu’à leur tête et éliminer un type précis relève parfois du miracle. En plus d’être imprécis, le jeu ressemble la plupart du temps à un gros bordel rempli d’explosions et de tirs venant de toutes parts, rendant l’action complètement illisible. Histoire de faire les choses bien comme il faut, The Expendables 2 se paye le luxe de ramer les trois quarts du temps.

Techniquement, le titre est en effet complètement dépassé. Si notre pote Stallone est plutôt bien modélisé, que dire de la tronche que se paye son compère suédois ? Déjà pas franchement beau à la base, Ikéa en prend pour son grade dans cette adaptation. Côté décors, c’est également très limité, passant du juste moyen au franchement laid. Heureusement que le supplice ne dure que quatre à cinq heures. Ça peut paraître peu, mais croyez-nous, c’est bien suffisant ! La seule bonne surprise provient du doublage officiel des comédiens. C’est peu de choses, on le concède, mais ça reste sympa.
 

Article rédigé par Mac Fly , le

Si on n’attendait que peu de choses de The Expendables 2 Videogame, on arrive tout de même à être franchement déçus. Sérieusement, incarner Stallone et sa clique dans un jeu qui consiste à tout dézinguer aurait pu nous coller quelques crises de fou rire entre potes, mais non. Les dizaines de carences du soft en font un titre à esquiver ou à oublier au plus vite pour ceux qui auraient eu la malchance d’y jouer. Dommage !

Points positifs

  • On incarne Stallone, quand même !
  • Quelques voix officielles

Points négatifs

  • C’est tout moche !
  • C’est tout pas plaisant à jouer !
  • C’est tout nul, en fait !

Commentaires