Preview : Disney Infinity

Disney Infinity - Xbox 360

Genre : Figurines à collectioner

Date de sortie : 19 septembre 2013

Genre
Figurines à collectioner
Date de sortie
19 septembre 2013 - France
Développé par
Avalanche Software
Edité par
Disney Interactive Studios
Disponible sur
3DS, PS3, Wii, Wii U, Xbox 360
Modes de distribution
Boutique

Au début d’après-midi du premier jour de l’E3, nous avons assisté à une table ronde dirigée par les développeurs de Disney Infinity histoire de voir le dernier build du jeu et d’en discuter dans un bon franglais avec nos amis de chez Avalanche Software.

 
 
La présentation, d’une quarantaine de minutes, s’est exclusivement concentré sur la Toys Box de Disney Infinity. Pour rappel, la Toys Box est un bac à sable géant dans lequel tout peut être construit, détruit, modelé ou encore interchangé. Pour ce faire, vous avez à votre disposition divers outils et objets issus du monde de chez Disney afin de laisser libre cours à votre imagination. Également fait pour la coopération, la Toys Box peut être squattée jusqu’à 4 joueurs en simultané, histoire d’y apporter un peu de convivialité et de créer ce que bon vous semble à une vitesse et une efficacité supérieure.
 
 
Durant la présentation, les développeurs ont eu le malheur de me demander ce que je voulais voir à l’écran. Évitant les allusions au porno dégueulasse et aux trucs violents, j’ai simplement demandé de voir « Something crazy ». A partir de là, les bougres se sont excités et ont commencé à créer des trucs vraiment cools dans cette ToolBox à l’aide d’une bonne dose d’outils. Tout en contrôlant le Lone Ranger, un des derniers personnages implémentés, les développeurs précisent que les outils disponibles dans la ToolBox se débloquent de plusieurs manières. En plus de ceux débloqués dès le début, il faudra finir les « Play Set » (missions propres) de chaque personnage pour obtenir les outils directement importés du film dans lequel ils proviennent. D’autres outils seront obtenus via les Power Disks, qu’il faudra installer physiquement sur le lecteur fourni avec le jeu.
 
 
Pour en revenir à notre « Something Crazy », les développeurs se sont amusés à créer tout ce qui leur passait par la tête : d’une piste de course complètement farfelue, à un grand-huit partant dans tous les sens, à des mini-jeux composés de canons, plate-forme de téléportation, jet-pack et autres joyeusetés. Disney Infinity, c’est un peu l’ode du n’importe quoi : on crée ce que l’on veut, avec qui on veut, pour au final profiter des créations à plusieurs. Les développeurs ont aussi montré que même les caméras pouvaient être disposées comme bon nous semble, permettant de créer des effets 2D de côtés afin de mettre en place des mini-jeux à l’ancienne. S’il vous arrivez de manquer d’inspiration dans la ToolBox, vous pouvez générer des environnements aléatoires pour ensuite les transformer à votre guide et commencer vos propres créations. De plus, la ToolBox dispose d’un mode « Feast » qui est en fait une liste d’objectifs à remplir : par exemple, un des objectifs sera de tomber de 200 mètres de haut. Pour ce faire, rien de plus simple, il suffit de créer un bâtiment de cette hauteur et de vous jeter dans le vide. La liste de « Feast » est bien longue et vous tiendra occupé un paquet d’heures.
 
 
Il existe un mode annexe à cette ToolBox qui est le Mastery Adventures : vous pourrez créer des missions à accomplir pour vous et les autres joueurs. Certaines des plus réussies pourront même être sélectionnées et mis à disposition sur le serveur officiel de chez Disney. Enfin, les développeurs ont terminés la présentation en précisant qu’un système de cross-platform sera présent et très poussé. Vous pourrez créer un niveau chez un ami sur une Xbox 360, le sauvegarder sur le Cloud, puis le terminer chez vous, à partir de votre PS3. Bref, Disney Infinity, c’est tout un programme et ça sort fin août chez nous sur toutes les plates-formes actuelles.
 

Article rédigé par Lorris , le

Désireux de réunir la famille devant un jeu demandant de faire fonctionner un minimum de matière grise, les développeurs de chez Avalanche proposent un établi made in Disney ultra fun. Laissant libre court à votre imagination, vous pourrez créer tout ce qui vous passe par la tête, tentant les choses les plus farfelues à l’aide d’une multitude d’outils. Ce que nous avons vu de Disney Infinity est enthousiasmant et on a hâte de pouvoir tester pleins de trucs, même si c’est souvent « juste pour voir ».

A propos de l'auteur

Lorris

Lorris

29 ans | Fin limier du mot

Nonobstant les ouï-dires et les non-dits de ceux qui pensent que non et de ceux qui estiment que oui, Lorris demeure un génie incompris. Utilisant constamment un langage profane qui sied à sa caste de jeune kikoo-gamer-du-web, ce candide éphèbe qui newse, teste, et previewte n'est finalement qu'un esprit brillant parmi les autres cucurbitacées qu'il tient pour collègues. Sinon, Lorris est une âme modeste, offrant son corps pour partager avec délectation et frivolité sa passion qui l'anime dans le manoeuvrage du joystick et non pas du droit de cuissage comme certains butors le feraient entendre.

Contacter

Commentaires