Preview : Assassin's Creed IV : Black Flag

Assassin's Creed IV : Black Flag - Xbox 360

Genre : Assassinat / Action

Date de sortie : 29 octobre 2013

Genre
Assassinat / Action
Date de sortie
29 octobre 2013 - France
Développé par
Ubisoft Montréal
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
PC, PS3, PS4, Wii U, Xbox 360, Xbox One
Modes de distribution
Boutique
Steam
PEGI
 Interdit aux moins de 18 ans
 Grossièreté de langage
 Violence

Assassin's Creed IV, la totale. Après la débâcle des leaks, les informations deviennent enfin officielles et concrêtes. Qui est ce blond ? Qu'est-ce qu'il nous veut ? Pourquoi est-il pirate ? Où est Desmond ? Quelles sont les promesses de cet épisode ? Ubisoft a-t-il eu un rabais sur les textures d'îles paradisiaques depuis Far Cry 3 ? Des tas de réponses hyper intéressantes, hyper bien synthétisées et hyper marché ici.

Assassin's Creed IV : Black Flag - Xbox 360 - Nom : Assassin's Creed IV : Black Flag.
- Héros : Edward Kenway, grand-père de Connor d'Assassin's Creed III.
- Signe particulier : C'est le premier assassin blond. Oui on s'en fout, mais je le souligne.
- Personnalité : il a une tête de cochon. Il est impétueux, ingénieux, et on n'a pas envie de le provoquer. Le genre de mec à boire un bidon d'essence pour pisser sur ton feu de camp. Par exemple, quand certains se baladent avec une banane et un sac à dos Prisunic, lui porte 2 épées et 4 flingues en permanence. C'est bon à savoir avant d'essayer de lui taxer une clope.
- Histoire : c'est un anglais qui a fait un choix : être riche sans être aristocrate, donc se tourner vers la piraterie. Il est comme ça Edward. Il sera entrainé à se battre par les Assassins et se retrouvera au milieu du conflit les opposant aux Templiers. Eddie devra à terme faire un choix pour rejoindre un côté ou l'autre de cette guerre de l'ombre. Il sera le premier assassin de la lignée Kenway.

Assassin's Creed IV : Black Flag - Xbox 360 Cet Assassin's Creed est une promesse d'aventure palpitante. Loin de proposer un conte à moitié fabulé comme "L'île au trésor", dont ce sont inspirés la plupart des films de pirates, Black Flag donnera une vraie dimension historique à l'ère des flibustiers.
Petit rappel de l'âge d'or de la piraterie afin de bien se situer dans l'histoire : au début du 18e siècle, les pirates et leurs butins commencèrent à s'organiser de manière très alarmante dans les Caraïbes. Ils montèrent même la première démocratie à Nassau, dans les Bahamas, qui fut très puissante. Tant et si bien que les britanniques finirent par envoyer leur armada pour les annihiler, avec un certain Chamberlain à leur tête.
Dans la mesure où Ubisoft a décidé de nous plonger véritablement dans l'histoire de la piraterie (et encore une fois pas dans la révolution française bordel de §§ù!!?!§*), vous serez confrontés à des personnages ayant vraiment existé et prenant part à l'histoire. Vous ferez ainsi la connaissance de
- Benjamin Hornigold, flibustier britannique qui fut un grand pirate (Barbe Noire fut même son second) et devint, par la suite, chasseur de pirates pour le compte des britanniques.
- Edward "Barbe Noire" Teach sera de la partie et même un coach d'Ed (pas l'épicier, l'assassin). On a pu l'apercevoir foutant le feu à sa propre barbe avant de passer à l'attaque, c'était le premier pirate à faire de la communication autour de ses activités. Il était certes un salopard, mais essayait de faire monter la publicité autour de lui afin qu'on lui oppose le moins de résistance possible.
- D'autres personnages historiques entreront en compte, avec parmi eux Anne Bonny, Calico Jack, ou encore Charles Vane. Vous ne les connaissez pas ? Wikipedia est votre ami.

Assassin's Creed IV : Black Flag - Xbox 360 Qui dit histoire, dit missions historiques. Voici un petit exemple des missions auxquelles vous participerez et qui ont effectivement existé dans l'histoire :
- L'assaut de 12 navires portugais, un grand coup des pirates pour se renflouer un peu.
- Le naufrage massif de l'armada espagnole : 11 galions remplis d'or se mangent les côtes de Nassau, aux Bahamas, lançant une super chasse au trésor dans la mer des Caraïbes.
- L'abandon de Charles Vane sur une île déserte par son équipage. Enfin pas si déserte puisqu'il semble que vous lui tiendrez un petit peu compagnie.
- La grande fuite de Nassau, lorsque les britanniques attaquent le gouvernement pirate pour de bon.

Assassin's Creed IV : Black Flag - Xbox 360 En tout et pour tout, vous visiterez un total de 50 lieux uniques dans les Caraïbes :
- La Havane, à Cuba, dit "le Florence des Caraïbes", où l'assassin laissera s'exprimer son art dans toute sa splendeur.
- Kingston, la capitale de la Jamaïque, animée et dangereuse.
- Nassau, aux Bahamas, la capitale des pirates.
- Des villages de pêcheurs dont les accès se feront de manière parfaitement fluide, sans chargement de zone.
- Des plantations de canne à sucre, de tabac (et ces denrées valaient aussi chères que l'or à l'époque, nous vous le rappelons)
- Des criques cachées.
- Des jungles hostiles. Attention, Ed n'y est pas dans son élément. Donc, qu'en conclure ? Probablement qu'il ne se cassera pas la gueule en essayant de grimper à un arbre et ne hurlera pas s'il voit une toile d'araignée, mais qu'il sera aussi agile que Connor et qu'au final, la seule différence avec son petit fils sera l'absence de chasse.
- Des forts maritimes, à attaquer si l'on veut explorer certaines parties du monde.
- Des ruines Mayas (tiens donc...)
- Des îles de cocotiers.
- On pourra même explorer les fonds marins pour la première fois dans un Assassin's Creed, avec une cloche de plongée à l'ancienne pour pouvoir respirer. Attention toutefois aux requins...

Assassin's Creed IV : Black Flag - Xbox 360 Sachez, et c'est très important, que la promesse de ce nouveau monde est très intéressante puisqu'il est garanti sans temps de chargement. La carte sera vraiment ouverte, on abordera les nouveaux lieux sans coupure d'aucune sorte. Le but est que quoiqu'il arrive, il y ait toujours quelque chose à faire, à explorer. Enfin, la dimension navale sera à priori bien plus importante que dans l'épisode précédent vous vous en doutez.
Le bateau dont vous êtes le capitaine se nomme le Jack Daw. Il faudra en prendre soin, le faire évoluer pour qu'il soit apte à prendre part à toutes sortes de conflits.
Les batailles navales nous opposeront à différentes types d'IA, comme par exemple, avec certains bateaux qui chargent et éperonnent votre navire.
L'équipage est une donnée importante à gérer avec ses membres à préserver, etc.
L'abordage se fait maintenant en temps réel, il n'y a plus de cinématique pour se retrouver sur le bateau. On regarde les bateaux ennemis à la longue vue, si ceux-ci comportent des marchandises intéressantes pour nous faire évoluer, on les attaque.
L'approche n'étant plus scriptée, il est possible de passer à l'abordage de beaucoup de manières différentes, par exemple rien ne vous empêche de sauter de votre navire pour nager et contourner le bateau ennemi et assassiner discrètement le plus de membres d'équipage possible. On peut assassiner depuis les airs, tuer le capitaine à distance pour affaiblir l'ennemi dès le départ, etc. Il y a donc une nouvelle dimension tactique dans les batailles navales très importante.

Assassin's Creed IV : Black Flag - Xbox 360 On nous promet toutes sortes de nouvelles activités, telles que l'exploration de fonds marins, des tempêtes, de la jungle hostile, et même de la pêche à la baleine au harpon (image à l'appui).

Enfin, les pirates c'est bien, mais qu'en est-il du présent ? L'histoire de Desmond, on nous l'assure, est absolument terminée. C'est la fin d'un arc et le début d'un nouveau, où le temps d'Assassin's Creed a rattrapé le temps présent. Les faits se déroulent donc aujourd'hui même. Mais qui est dans l'animus ? Il semble qu'avec Assassin's Creed Libération, la brèche ait été ouverte pour mettre le joueur lui-même en position d'être le héros du présent. Il semble que ce soit maintenant chez Abstergo que les choses se passent, mais les développeurs sont restés relativement flous à ce sujet. Petit détail intéressant tout de même, à tous ceux qui sont déçus de ne toujours pas voir la France dans Assassin's Creed : un visuel projeté lors de la présentation et montrant l'intérieur des bureaux d'Abstergo montrait un détail intéressant. Parmi plusieurs décors et donc histoires qu'il semblait possible de vivre dans l'animus des templiers, il nous a semblé apercevoir Notre Dame de Paris. Simple illustration ou vrai indice ?...


Assassin's Creed IV - Trailer d'annonce par GameHope

Article rédigé par JoKeR , le

Une chose est sûre, cet Assassin's Creed est une belle promesse, prévue comme d'habitude pour la fin d'année sur nos consoles PS3, Xbox 360 et Wii U, mais aussi sur Playstation 4 et la potentielle prochaine machine de Microsoft. Maintenant, reste à transformer la promesse en réalité pour faire de cet épisode un nouveau moment épique de la série. Sortie prévue d'après les leaks le 29 octobre en Europe, à plus ou moins 2 jours...

Commentaires (2)

HarissOn8s72 - lundi 11 mars 2013, à 08h46

"Le genre de mec à boire un bidon d'essence pour pisser sur ton feu de camp".. Après cette phrase j'ai du faire une pause de 10 min pour me demander si cette prouesse physique et "chimique" était possible...

JoKeR - lundi 11 mars 2013, à 16h10

C'est possible, c'est Steven Seagal qui le fait.

https://www.youtube.com/watch?v=SkJ Q9dnW_ug

Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je vais m'inscrire de ce pas ! C'est bon, je fais partie de la famille